[PAYANT] Sécession et expatriation : quand et pourquoi quitter la France ?

Nous poursuivons notre série consacrée à l'expatriation et à la sécession, en publiant une nouvelle contribution de Christophe Moquillon. Il s'interroge aujourd'hui sur les bonnes raisons (ou non...) de s'expatrier.

[Cet article s’intègre à la série de Christophe Moquillon]

Sur France Info le 10 mai on nous expliquait qu’un réfugié ukrénien touche 6,80€/J. Pour une mère de famille ukrainienne ayant deux enfants cela fait donc 612€/mois.

Que dire alors de ces exemples de mères de famille isolées , soignantes pendant plusieurs années, ayant répondu présentes en tout début de crise sanitaire, très souvent malades qui ne touchent plus rien depuis 9 mois parce qu’elles n’ont pas voulu se faire vacciner ?

Bienvenus en France, bienvenus dans cet article qui tente de s’appuyer sur des faits pour savoir s’il faut réellement craindre , et à quel point,  cette possible guerre.

Oui, il faut la craindre

Pour la bonne raison qu’un homme résilient averti en vaut deux. Se voiler la face ne résoudra pas un problème qui nous dépasse. Nous entendons tout et n’importe quoi au sujet des origines de cette guerre. Tout a été mis en œuvre pour trouver un accord de cessez- le feu ; et pourtant, elle continue. Si cela traduit le fait que les états impliqués ne veulent pas qu’elle s’arrête, alors il faut bien évidemment se préparer à essuyer des conséquences plus ou moins graves. Deux possibilités s’imposent alors à nous :

– la guerre restera concentrée en Ukraine et, même s’il faut craindre certaines pénuries, les conséquences seront limitées sur le sol français.

– elle dépassera les frontières et l’Europe toute entière s’embrasera

Nous allons donc superposer les possibilités offertes par nos outils d’aide avec les conséquences à anticiper pour savoir quelle conduite il vaut mieux tenir.

La guerre se cantonne à l’Ukraine pendant des mois : rupture d’approvisionnement et crise économique à craindre ?

On commence déjà à en ressentir les effets dans les rayons des supermarchés selon certains témoignages mais pas tous. L’image que donne les  français, capable de s’endetter pour faire un stock de papier toilette reste une image bien que…Dans les stations service ou au niveau de l’approvisionnement en combustibles de chauffage, les prix de l’énergie flambent et là tout le monde est d’accord.. Et ce ne sont que les conséquences directes des mouvements hostiles le long de la frontière russe qui nous priverait de l’approvisionnement en gaz et pétrole russe. Concernant l’alimentation, qui est produite sur la base des stocks de blé ou de tournesol récoltés l’an dernier, il y a de quoi être un peu plus circonspect.

Ce qui pose question est que, comme nous l’avons évoqué en préambule, les citoyens français ont l’impression d’être mis au ban de la société au profit des réfugiés ukrainiens ; ce qui est vécu par certains comme une discrimination constitue une première depuis la guerre de 39-45. Et, plus globalement, l’accusation de certaines personnes de négligence de l’État français envers le peuple pose question et semble de plus en plus audible.

L’avenir ne peut donc que s’assombrir et pousser à se mettre le plus en autonomie possible. Donc à fuir les villes qui n’ont que quelques jours d’autosuffisance et à se renseigner sur les résilience des territoires . Nous préparons d’ailleurs un dossier à venir sur ce thème. Et vous pouvez déjà avoir quelques indices en allant sur vivrovert.fr.

Mais, même si cette situation inhumaine pour les ukrainiens qui n’ont rien demandé mais aussi pour les français discriminés ainsi que ceux qui voient leur pouvoir d’achat se réduire à peau de chagrin, ce n’est pas la pire.

Une guerre européenne serait une catastrophe

Même si elle n’ est pas encore envisageable, il ne faut pas pour autant occulter la possibilité que la guerre s’étende à l’Europe, d’autant que l’OTAN fait tout pour et que, dernièrement, la Suède et la Finlande veulent demander leur annexion à l’OTAN. Et, si une telle guerre venait à se produire, que doit-on faire ? Comment doit-on réagir sachant que la propagande russe dit qu’un missile russe met moins de 200 secondes pour s’abattre sur Paris ? Même si cette information a été officiellement démentie, la distance entre la Russie et Paris n’est pas si grande et mis à part mettre les voiles en dehors de l’Europe, nous ne voyons guère de solutions. Certains pays délivrent des visas investisseurs aux familles qui y achètent un bien immobilier. Il y a un montant minimum qui dépend du pays. Et cela peut paraître inaccessible sur le plan social mais par exemple, au Mexique, avec 100 000 ¤ on vous délivre un sésame et la vie peut y être très bon marché, notamment dans le sud. Nous vous invitons à suivre nos conseils sur l’expatriation à l’étranger pour mieux comprendre comment cela fonctionne. Nous disposons de tout un réseau de référents dans plusieurs pays qui sont très éloignés des problématiques actuelles ; un accompagnement personnalisé pourra alors vous être proposé en attendant encore plus avec la mise en ligne des critères qui vous permettront de trouver votre pays. N’hésitez pas à nous contacter!

Conclusion

La situation n’est pas des plus enviables ; il faut espérer que la guerre ne franchisse pas la frontière ukrainienne. Cela dit, dans tous les cas, nous vous invitons, pour être prêts,  à lire notre article de mercredi dernier relatif aux difficultés à s’expatrier mais aussi ceux à venir qui vous ouvrirons des alternatives réelles.

Dans tous les cas, pour reprendre espoir, il faut considérer cette situation comme une opportunité pour changer nos modes de vie et enfin sortir du monde d’aliénation actuel. Il est urgent de couper le cordon consumériste quoi qu’il arrive. Si les annonces relatives aux ruptures d’approvisionnement à venir sont fausses, couper ce cordon permettra de créer une nouvelle société plus autonome et moins dépendante de l’extérieur, donc plus résiliente. Et en France, avec 129 hab/km², il y a de la place ! Pour les plus aguerris, certains pays vous accueilleront à bras ouverts.

Rejoignez la sécession !

Vous en avez assez de subir cette mascarade ? Vous voulez entrer sereinement en résistance contre cette dictature ? Déjà plus de 5.000 membres...

Encore + de confidentiels et d'impertinence ?

Le fil Telegram de Rester libre ! est fait pour ça
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer