Le ministère de la Défense américain ignore l’augmentation de 4133% des décès chez les militaires en 2021

C’est la constatation faite par la biostatisticienne Jessica Rose pour les décès enregistrés en 2021 par rapport à l’année 2020. Les chiffres sur l’augmentation anormale et inhabituelle de la morbi-mortalité chez les militaires américains avaient déjà été dénoncés au début de l’année 2022 et démentis par le secrétaire d’Etat américain à la Défense alors que le système de surveillance sanitaire de l’armée américaine est probablement le meilleur au monde. Les données du VAERS laissent apparaître des chiffres beaucoup plus inquiétants que ceux initialement annoncés par les lanceurs d’alerte.

Le 1er février 2022, nous avions indiqué l’alerte lancée par 3 médecins de l’armée américaine et des avocats – dont Thomas Renz – entendus au cours d’une audience du sénateur Ron Johnson. Les données médicales, issues du ministère de la Défense américain et présentées par les trois médecins, brossaient un tableau choquant de l’augmentation de la morbi-mortalité après les injections contre Covid. L’armée américaine vaccinée à plus de 96% affiche des effets indésirables sans précédents : + 1135% de cas pathologiques en 2021 par rapport à la moyenne des cinq années précédentes : flambée de fausses couches, augmentation fulgurante du nombre de cancers, le détail des données est transmis dans l’article du 1er février 2022.

Le secrétaire d’Etat à la Défense avait argumenté une erreur dans les données

Trois semaines plus tard, nous évoquions la réponse du secrétaire d’Etat américain à la Défense, Lloyd Austin, au sénateur Ron Johnson qui s’étonnait de ces chiffres accablants. Le secrétaire de la Défense a répondu au sénateur, affirmant que les données de 2016-2020 étaient sous-estimées et qu’une fois corrigées, elles sont similaires à celles de 2021. Peter Graves, porte-parole de la division de surveillance des forces armées de l’Agence de santé de la défense, a déclaré à PolitiFact (média subventionné servant la propagande) par e-mail qu’en réponse aux préoccupations mentionnées dans les reportages, la division a examiné les données du Defense Medical Epidemiology Database (DMED) et a constaté qu’elles étaient incorrectes pour les années 2016-2020.

La hausse des décès militaires est enregistrée dans les données du VAERS

Le mensonge de l’Etat profond reste la principale ligne de défense. Le Dr Theresa Long – lieutenant-colonel et un des trois lanceurs d’alerte – s’est entretenu avec le Dr Pierre Kory que l’on retrouve en train d’échanger avec la biostatisticienne Jessica Rose dans une courte vidéo postée sur Twitter à propos des décès post-vaccinaux dans l’armée américaine. Entre 2020 et 2021, l’augmentation des décès a connu une hausse de + 4133%. Le graphique présenté dans la vidéo est exposé ci-dessous :

La loi du silence est exigée dans l’administration américaine

On apprend également d’autres informations dont voici quelques extraits choisis :

Dr Pierre Kory : « Son commandant (de Theresa Long) lui a dit de ne pas témoigner. Et elle a demandé : c’est un ordre ? Il a répondu Oui. Et elle a dit, vous réalisez que c’est de l’interférence avec un témoignage. Bref elle est dans la M… »

Et j’ai dit Teresa, comment peux-tu être encore vivante ? Comment se fait-il que tu sois toujours employée par l’armée ? Je veux dire, tu devrais avoir été liquidée. Elle m’a dit qu’elle était protégée en tant que lanceuse d’alerte. En fait, ils ne peuvent pas la toucher.

Elle m’a dit que l’année dernière, 88 soldats de Fort Bragg ont été retrouvés morts dans leur lit. Elle ne pouvait pas me dire quels étaient les chiffres de l’année précédente mais voilà 88 soldats morts à Fort Bragg. Ce sont des soldats jeunes, en bonne santé…

Jessica Rose (biostatisticienne) : Je vais te dire quels sont les chiffres de l’an passé parce ce que j’ai fait cette analyse aujourd’hui sur les données militaires. J’ai donc regardé les entrées de décès militaires dans le VAERS, il y a une augmentation de 4133% dans les rapports de décès des hôpitaux militaires entre 2020 et 2021.

Pour ceux qui veulent regarder la vidéo complète d’1h30 entre le Dr Kory et Jessica Rose, c’est ici. L’administration américaine pèse de tout son poids pour qu’il n’y ait pas de commission d’enquête sur le sujet. Les militaires américains pourront continuer d’être malades et de mourir sans que cela ne se voit et ne soit dénoncé, sans que le lien avec les injections contre Covid ne soit mis en évidence.


Note: Le chiffre d’une augmentation cité par Jessica Rose est 4133% comme indiqué dans le graphique ci-dessus qu’elle présente dans la vidéo, de même elle annonce ce chiffre dans la vidéo. Cependant, à la lecture du graphique on constate 6 décès en 2020 et 127 en 2021, soit 21,16 fois plus, ce qui équivaut à une augmentation de 2116% (et non 4133%).

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
230 Shares:
12 commentaires
  1. Merci pour cet article,
    Je ne doute aucunement de la véracité de ces chiffres mais quelque chose «  m’échappe » sur le plan stratégique.
    Que devient une «  puissance » qui semble vouloir lutter contre son déclin mis en avant par la Russie,si cette puissance saborde son armée?
    Merci de vos lumières😉

    1. Je peux vous apporter un début de réponse. Les USA sont gouvernés par des gauchistes qui haïssent leur pays et s’attaquent donc aux fondamentaux de leur nation. L’armée en fait partie. Elle est un des piliers de la nation américaine, surtout qu’elle a pour vocation de défendre la constitution américaine. En outre, l’administration Biden est profondément corrompue et sous l’influence de l’industrie pharmaceutique et au service d’une idéologie de gauche hostile aux américains. Pour être honnête, cela n’a pas commencer avec Biden, mais depuis Obama et peut-être avant.

      1. Merci de votre prompt retour,
        Je me suis «  laisser dire » que certains font état de ce qu’ils appellent «  dévolution » avec un Mike Flynn à la manœuvre…
        Il faudrait admettre qu’une partie des troupes » patriotes » ont pu passer au travers des «  fléchettes «  immunogènes..afin de conserver leur bonne santé physique et par là même leur efficacité
        Si cela s’avère exact, chapeau la logistique!

        1. Je ne peux pas répondre à cela, mais peut-être aussi qu’un certain nombre de militaires se sont faits faire des “fausses vaccinations”. Exactement comme en France où un certain nombre de militaires ont des faux passes sanitaires. Car en France aussi nous avons une vaccination obligatoire pour les militaires, totalement illégale, mais nous n’avons aucun retour sur les victimes éventuelles.

  2. Nous assistons en direct/live à la déliquescence et à la fin des amères loques et de leurs caniches , le soucis c’est que ces parasites de mondialistes entrainent des innocents dans leurs délires!

  3. L’administration Obama-Biden-Clinton n’est quu’une association de malfaiteurs. Et l’on n’a pas encore découvert toute la vérité sur les laboratoires de recherche bio technologiques exportés hors du territoire des USA depuis l’ère Obama. La guerre russo-ukrainienne n’a té qu’un prétexte pour les USA pour cacher ces forfaitures internationales. Des Crimes contre l’Humanité ! Biden et Obama devraient être fusillés pour Haute Trahison. Poutine a eu raison de mettre un pied dans la fourmilière. Après les récentes révélations sur les manipulations monumentales orchestrées par Soros et l’Open Society dans toutes les élections occidentales, il est temps de mettre ces criminels en bande organisée au cachot, ou les transférer à la CPI de La Haye (malgré les protections dont bénéficient les officiels américains) et l’actuel locataire de l’Élysée fait partie de cette mafia dit “progressiste”.

    Nous vivons depuis le début du Covid-19 une période bien pire que celle du nazisme. Ils veulent éliminer les lanceurs d’alerte pour occulter leurs crimes ! Macron et Biden veulent intensifier la guerre dans un brouillard de sang et de larmes européens pour cacher leurs crimes… Quelles horreurs ces psychopathes ! Qu’on les mette aux arrêts !

    Je pense qu’il y a une fenêtre pour que tout cela s’arrête, les mid terms aux USA, et si Trump gagne la Présidence du Congrès, c’en est fini de ces salauds. Biden et Macron vont-ils terminer leurs mandats ? Que la Justice les arrête avant qu’ils n’aillent plus loin, trop loin dans l’horreur ! Ou qu’un Garde Républicain fasse son travail de sauvegarde de la République, qui n’a pas à être prise en otage par des fous…

  4. Bonjour,

    Le taux de 4133% qui figure dans le texte et sur le graphique est faux. La vraie valeur est de 1311%, soit le taux de variation de 9 à 127, la valeur 9 étant la somme des valeurs de 2016 à 2020 divisée par le nombre de valeurs retenues, soit : ( 3+3+21+12+6) / 9.
    Ça reste très élevé et statistiquement aberrant. Mais une telle erreur, qui est sans doute une faute de frappe ou de copie, fragilise inopportunément le propos.

    Répondre moderated
  5. bonsoir;
    @Isary1961, je me suis aussi posé la même question il y a qq temps, comme d’autres certainement. Ma conviction actuelle (qui peut évoluer selon les preuves qui arriveront), c’est que si le but ultime est la stérilisation de masse, et sur le long terme, alors la caste accepte tous les effets collatéraux dont celui-ci (morts, effets grave chez les militaires). Car pour opérer à une stérilisation de masse, il faut mettre tout en oeuvre pour cela, dont l’obligation vaccinale sur les catégories de population où l’Etat à des “droits”.

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer