Le plan de la Commission Européenne sur la vaccination dévoilé

Avec l’arrivée de l’été, les cas de contaminations repartent à la hausse, rapportent les médias subventionnés. Comme par hasard, le narratif d'une nouvelle vague meurtrière est au coeur des discussions en Europe....le refrain est désormais connu. Mais certaines questions sont de nouveaux dans les esprits : y aurait-il un retour des restrictions comme le pass sanitaire, le port du masque obligatoire… ou encore va t'on s'acheminer à la généralisation de la dose de rappel (quatrième dose). Le plan de la Commission Européenne sur la vaccination a été dévoilé pour la prochaine vague.

Si le Vieux Continent traverse actuellement une phase que le directeur régional de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) pour l’Europe, Hans Kluge, a qualifié de « cessez-le-feu » lors du Forum de la santé de Genève. Dans un communiqué, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a mis en garde les Etats européens face aux  « deux lignées préoccupantes ». Même si le nombre d’hospitalisations et de décès est en baisse, l’EMA présage une nouvelle vague causée par les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5. Le mythe d’une nouvelle vague est de nouveau lancé en Europe.

De nombreuses recommandations pour mieux affronter la prochaine vague de Covid-19

Même si la situation est plutôt calme, selon la Commission Européenne (CE), ses Etats membres doivent se préparer à une éventuelle reprise de la pandémie en automne. En effet, le nombre des cas d’infection risque d’augmenter. Selon les estimations, la prochaine vague de Covid-19 pourrait être virulente si les sous-variants BA.4 et BA.5 deviennent dominants.

Le directeur régional de l’OMS, Hans Kluge, a indiqué lors du Forum de la santé de Genève qu’il faut profiter de cette période de calme pour mettre en place une bonne préparation. Notons que la Commission européenne (CE) avait déjà publié en avril une proposition de plan d’action aux Etats membres en vue de se préparer à de nouvelles vagues de pandémie en Europe.

Parmi ses recommandations, il y a le renforcement des campagnes de vaccination, la mise en place de systèmes de surveillance performants ainsi que la réalisation des tests et des séquençages régulièrement en vue d’évaluer la circulation du virus et de détecter les nouveaux variants.

Le commissaire européen en charge du marché intérieur, Thierry Breton, a indiqué qu’il est important d’optimiser la « capacité de production de vaccins facilement disponible en temps de crise ».

Pour une meilleure sécurisation et coordination de la chaîne d’approvisionnement

Les premières phases de la pandémie ont été marquées par les problèmes d’approvisionnement des vaccins. La Commission européenne a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses critiques. Elle a été accusée par les Etats membres d’avoir agi avec trop de lenteur et d’avoir établi des accords d’approvisionnement en secret.

Pour la prochaine vague de pandémie, la CE entend améliorer la chaîne d’approvisionnement. L’agence européenne de médicaments (EMA) a déjà adopté une liste des médicaments critiques indispensables pour traiter et prévenir le Covid-19 au début du mois. Les offres concernant chaque produit qui y figure seront surveillées de près. L’objectif est d’éviter les risques de pénuries avec une bonne gestion.

Ainsi, le groupe de pilotage exécutif de la CE sur les pénuries et la sécurité des médicaments (MSSG) prendra en charge la gestion du processus. La réception de la demande estimée en matière de médicaments critiques des Etats membres figurera parmi ses principales missions. Le MSSG transmettra toutes les informations à la CE.

Cette dernière assurera la coordination des actions, afin d’éviter toute rupture d’approvisionnement dans l’ensemble du territoire européen.

Parmi les mesures prises, il y a aussi la communication obligatoire des informations concernant les pénuries potentielles ou réelles des médicaments se trouvant sur la liste. 

Cette tâche sera à la charge des titulaires d’autorisations de mise sur le marché. Ces derniers doivent aussi établir régulièrement les prévisions sur l’offre et la demande.

Néanmoins, certains États membres ont choisi de réserver eux-mêmes leurs vaccins plutôt que de compter sur l’action de la CE. A cet effet, le gouvernement allemand a conclu un contrat de 5 ans (jusqu’en 2029) avec CureVac et GSK, permettant la disponibilité de 80 millions de doses de vaccins ARNm pour faire face à la pandémie actuelle et les éventuelles pandémies futures.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
88 Shares:
11 commentaires
  1. 7è vague de C19 !……….. BELLE BLAGUE
    la seule 7è vague/tsunami qui s’en vient cet été est la 7è vague de PROPAGANDE MENSONGERE D’ETAT relayée “PLEIN POT” par tous les meRdias sataniques qui lèchent le c…. de EM et celui de tous Sinistres.

    il n’y à pas plus de C19 que je ne suis Reine d’Angleterre…..
    du pipeau pour remettre sous DOMINATION TOTALITAIRE 68 millions de F qu’il faut IMPERATIVEMENT masquer, vacciner, mater, soumettre, contrôler, verbaliser, cogner, effrayer, incarcérer si nécessaire…..
    bref, un merveilleux rêve pour tous les F qui adorent être mis sous cloche….
    c’est EM qui le dit….. alors “c’est pour votre bien, le gouvernement vous protège”….
    le pire c’est que 90% des vaccinés CROIENT TOUT CE QUE DIT MACRON, la preuve 58% de connards ont re-voté pour lui et ils en redemandent…..
    PAUVRE FRANCE TU ES MORTE

    Répondre moderated
  2. Bien sur on ne parle que des vaccins ou de traitements fabriqués par les mêmes labos et qui ont déjà prouvé leur inefficacité et leur dangerosité. En 2022 on a autant de morts avec les vaccins qu’en 2020 sans vaccins. Elle est où l’efficacité ?. D’autre part ce sont les pays les plus vaccinés qui ont eut le plus de morts et d’hospitalisés du covid. Les pays très peu vaccinés s’en sortent bien mieux que nous. Si vous ne me croyez pas allez voir sur worldometers. Les chiffres parlent d’eux mêmes. Enfin je constate dans mon entourage que ce sont les vaccinés covid qui ont des problèmes de santé à répétition. Les non vax eux se portent très bien !. Encore un indice qui nous montre les discours mensongers que l’on nous sert.

    Répondre moderated
    1. Cela fait des années que je constate un affaiblissement du corps et de l’esprit,la médicalisation à outrance a rendu le peuple français d’une vulnérabilité inouï.Il y a manifestement en occident une apoptose.

      Quand verrons-nous la fin de cette folie?

      Répondre moderated
  3. C’est bien connu que la centralisation loin du terrain par des technocrates (corrompus) est la meilleure façon de lutter contre une épidémie…
    Epidémie créée à volonté par la magie des tests et des médias, puisqu’il suffit que les seconds annoncent une vague (en début d’été!!!) pour que les premiers se multiplient et avec eux, le nombre de “cas”.
    Tout cela donne à penser que les simulations qui ont précédé cette opération Covid étaient non sanitaires (forcément: qui peut prédire à l’avance une évolution de virus?), mais médiatique sur le mode: action, réaction, solution.

  4. “… communication obligatoire des informations concernant les pénuries potentielles ou réelles des médicaments se trouvant sur la liste. ”
    Doit-on comprendre qu’on ne se préoccupera pas de pénuries d’hydroxychloroquine, d’Ivermectine ou de macrolides, mais seulement de produits qui rapportent des bénéfices juteux à une industrie dont il n’est plus nécessaire de relater les fraudes?

  5. Ushie La Hyène (une autre larve corrompue au service de McQuic’est, c’est la CIA) a fait acheter par l’UE, 10 doses de produit toxique Pfucker par européen. Par conséquent IL FAUT les vendre, au besoin par la force si ce n’est par la peur. Tout le reste c’est du pipeau de communication. D’ailleurs j’en entend parler parce-que je lis le CdS, sinon je boycotte les merdias, pour respecter la distanciation mentale sanitaire impérative, si je veux échapper au covid de l’esprit, qui lui représente une catastrophe psycho-sanitaire mondiale.

    Répondre moderated
  6. BLABLATER,PIAILLER,COUINER ..NE SUFFIT PLUS! ON NE RAISONNE PAS LA FOLIE,ON L’EMPECHE DE NUIRE!
    PS: Si on vous oblige à l’injection à la rentrée vous faites quoi? Hum? Blablater?,couiner?

    Répondre moderated
  7. voir l’intervention d’une ministre europeenne qui souligne que dans le contract avec Pfizer les pays doivent acheter des doses alors que celles qu’ils ont deja sont perimees…donc on annonce une epidemie pour que les pays achetent ..une demande de revision du contrat a ete demadée par les pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer