“Casse-toi, tu pues!” – Quand le ministre allemand de l’Economie avoue passer moins de temps sous la douche

"J'ai encore réduit le temps passé sous la douche". Cette déclaration du Ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck, suscite évidemment bien des plaisanteries. Mais il vaut la peine de regarder plus en détail les propos tenus par le Ministre au magazine Der Spiegel. Ils respirent non seulement la stupidité et la bonne conscience des gauchistes. Mais ils relèvent d'une véritable pulsion suicidaire, produit d'un émotionnalisme fascisant. Le "peuple des seigneurs" serait-il devenu le "peuple des puants"? Aussi affadi soit l'actuel émotionalisme fascisant qui domine l'Occident, nous devrions prendre garde: les Allemands ont la tendance à pousser beaucoup plus loin que les autres les mauvaises tendances (comme les bonnes) de l'Europe. Ce qui menace les pays membres de l'UE, c'est la pulsion suicidaire allemande. Et de ce point de vue, le gouvernement d'Olaf Scholz a aussi peu de lucidité que la Commission d'Ursula von der Leyen.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Depuis que Robert Habeck, ministre allemand de l’Economie et vice-chancelier du gouvernement Scholz, a expliqué qu’il passait encore moins de temps qu’auparavant sous la douche, les plaisanteries vont bon train. Mais il vaut la peine de lire tout l’entretien que le Ministre a donné au magazine Der Spiegel. A défaut de se doucher, le Ministre y met à nu son cerveau. Et ce n’est pas très beau à regarder. 

Ce n'est plus le "peuple des seigneurs", c'est le "peuple des puants"

Il y a d’abord toute la bonne conscience gauchiste et donneuse de leçons: 

Je m’en tiens à ce que recommande mon ministère. J’ai encore considérablement réduit mon temps de douche. Je n’ai jamais pris de douche de cinq minutes de ma vie. Je me douche rapidement“.

En été, je n’aime pas du tout être dans des pièces climatisées, et en hiver, je chauffe avec parcimonie. (…) En tant que ministre, j’ai un salaire dont les autres ne font que rêver. De plus, je rentre tard à la maison, je me lève à six heures et je suis déjà parti à sept heures. Il n’y a donc pas besoin de chauffer en hiver“.

Il y a ensuite la disposition suicidaire à casser l’industrie allemande: 

Il y aura de toute façon une pénurie en hiver. Si le gaz n’est pas suffisant, certains secteurs industriels qui en ont besoin devront être arrêtés (…) et les entreprises devraient arrêter leur production, licencier leurs travailleurs, que les chaînes d’approvisionnement s’effondreraient, que les gens s’endetteraient pour payer leur facture de chauffage, que les gens s’appauvriraient, que la frustration rongerait le pays”.

Et enfin l’émotionalisme fascisant qui caractérise la plus grande partie de la classe dirigeante occidentale actuelle mais résonne plus que bizarrement en allemand: 

Poutine veut que notre pays se désintègre. Mais nous ne nous désintégrons  pas“.

Pour qui est familier de la rhétorique nazie (je renvoie au célèbre Lingua Tertii Imperii de Viktor Klemperer), on en a ici une forme affadie mais au fond assez terrifiante. Les nazis passaient leur temps à dire que des acteurs extérieurs voulaient que le pays se “décompose”. “Sich zerlegen”, se désintégrer, se décomposer, fait partie de l’imaginaire d’une certaine époque. 

Doit-on rappeler au Ministre que rien n’obligeait l’Allemagne à entrer dans le jeu des sanctions et la guerre économique avec la Russie. C’est une décision libre et consentie dont le gouvernement Scholz porte seul la responsabilité. Le fascisme consiste, entre autres choses, à faire un système du rejet des problèmes nationaux sur des forces extérieures ou internes mais alliées de l’étranger. 

Il est loin le temps où les Allemands se moquaient de la “cabane au fond du jardin” des maisons françaises

C’était au temps de l’Empereur Guillaume (1888-1918). Les Allemands fiers de leur modernité industrielle prenaient en commisération les Français moins développés qui n’avaient pas encore de toilettes dans leur habitation mais, selon la célèbre expression, une “cabane au fond du jardin”. J’ai encore entendu des Allemands, dans les années 1980, se gausser de la “grande nation” qui construisait Versailles mais où les courtisans faisaient leurs besoins sous les escaliers du chateau. 

A notre tour de nous payer la tête de nos voisins allemands. Le “peuple des seigneurs” réapparaît sous la forme du “peuple des puants”. 

Plus sérieusement, prenons garde: l’Allemagne est en train de sacrifier son industrie. Nous nous sommes imprudemment liés à elle de manière étroite au sein de la zone euro. Au fond, le degré de propreté du Ministre allemand de l’économie est matière à blaguer mais nous pourrions vivre avec. Notre vrai problème, c’est la pulsion suicidaire qui anime actuellement l’Allemagne et pourrait entraîner toute l’UE dans sa chute. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

21 Shares:
9 commentaires
  1. ‘sich zerlegen’ et non ‘zelegen’.
    En allemand, la particule inséparable ‘zer’ est la marque d’une action menée à son extrême.
    Exemple: ‘brechen’, casser; ‘zerbrechen’, briser en mille morceaux.

  2. Ce triste individu ne fait que préparer les esprits à la civilisation de restrictions (distanciation sociale, steak de criquets, interdiction de circuler, et, donc, interdiction de se laver plus d’une fois par semaine, avec chiens renifleurs pour démasquer les contrevenants…). Mais lorsque triste sire nous avouera ne plus utiliser de papier quand il va aux toilettes, on touchera vraiment le fond.

    1. Les japonais n’utilisent pas de papier quand ils vont aux toilettes. Les jets d’eau sont plus efficaces et écologiques. Ensuite, l’imbécile doxa dominant imposée par les étasuniens a rendu quasiment obligatoire la douche quotidienne et culpabilise ceux qui ne la pratiquent pas. Or il est démontré médicalement que deux douches hebdomadaires sont amplement suffisantes. Nos écolo bobos devraient y songer au lui de consommer des quantités astronomiques d’eau inutilement, tout en se prétendant défenseurs de la planète. Et je ne parle pas du scandale des piscines privées…

  3. Plus l’U.E. se construit, plus le niveau des dirigeants des pays qui la composent diminue. Ce M. Habeck est assez symptomatique du phénomène. Il y a déjà l’apparence physique. Je ne sais pas si vous avez choisi cette photo avec une arrière-pensée, mais elle nous montre un type qui ne semble pas soigné, double menton sur un col de chemise tenu par la cravate, et mal rasé. Pour un homme public, vice-chancelier, on mesure le chemin (la pente descendante) parcouru en 60 ans. Mais derrière l’apparence, il y a les propos, d’une infinie sottise effectivement, alors que, si on regarde le pédigrée du bonhomme, il a quand même un doctorat de philosophie. Cela en dit peut-être long sur le niveau d’abaissement du cursus universitaire, même en Allemagne.
    Toutefois, si l’on dépasse la stupidité du discours lénifiant d’un politichien démagogue (c’est un pléonasme, évidemment), on devrait, nous Français, pas seulement s’émouvoir, mais absolument s’alarmer que ce soit l’Allemagne qui mène la danse en Europe. Notamment, quand on l’entend affirmer qu’elle va réarmer massivement et qu’on voit l’agitation qu’elle mène pour avoir accès à l’arme nucléaire. Depuis 1870, nous savons de quelles aventures militaristes l’Allemagne est capable, et qu’il y ait au gouvernement une coalition vert-rose je ne sais quoi, on sait très bien que nos voisins germains vont vite tourner le vert au vert-de-gris et le rose au rouge-sang; Adolf avait mis le mot socialisme dans son idéologie et il professait une société hygiéniste et naturiste. Vous parlez à propos de Habeck et Scholz d’un comportement suicidaire mais qu’a été le IIIème Reich sinon un véritable holocauste, et ce sans aucun jeu de mots douteux par rapport à la solution finale contre le peuple juif.
    Quand nos chers dirigeants européens nous explique que si l’U.E. ne marche si bien, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’Europe, nous sommes dans une fuite en avant suicidaire.
    Notre problème, c’est que Macron est interchangeable avec Scholz et qu’ils sont tous interchangeables entre eux. Ils sont ainsi incapables de changer de discours, d’affronter la réalité puisqu’ils se confortent mutuellement dans l’erreur. Seul un effondrement des États-Unis, car c’est eux les maîtres de l’Europe, pourrait rebattre les cartes. Ou déclencher la grosse catastrophe.

    1. “Notamment, quand on l’entend affirmer qu’elle va réarmer massivement et qu’on voit l’agitation qu’elle mène pour avoir accès à l’arme nucléaire.” dites-vous. Bémols : L’Afd est très opposée aux sanctions contre l’Ukraine ; ‘se réarmer’ est le danger pour nous Français ; ‘agitation autour de l’arme nucléaire’ est un coup contre la France afin de la dissoudre comme l’Allemagne le fait dans son processus de dissolution depuis sa défaite de 1945. Le règne de Merkel va enfin apparaître au grand jour comme une catastrophe pour les Allemands, nation défigurée et aveuglée depuis des lustres par le château de cartes économique. La grande dissolution allemande est peut-être même plus grave que le grand remplacement français, ce sont deux processus nihilistes cousins et qui s’infusent mutuellement par l’intermédiaire de la technostructure mondialiste ‘über Alles’. Il y a un côté ‘race des seigneurs’ chez les nowhere. Ah le survol des autres en avions à travers les aéroports du village global ! Germanwings potentiel ! Espérons que la Cour Suprême tienne le coup et le manche à balai en disant ‘Yes, we can !’

  4. Il faut arrêter avec ces termes désobligeants et qui ne veulent plus rien dire comme “gauchistes”. L heure est à la lutte pour nos libertés et notre santé, quelque soient nos opinions politiques, de gauche, de droite ou d ailleurs…
    Merci!

    Répondre moderated
  5. Sourire : Cicéron aménagé : dolor sit amet, consectetur, adipisci velit : « Personne n’aime la douleur en elle-même, ne la recherche et ne la souhaite, tout simplement parce qu’il s’agit de la douleur… ». Les allemands vont-ils imiter les maîtres russes en prenant eux aussi des bains ‘gelés’ à Noël ?
    E. H. dit : “rien n’obligeait l’Allemagne à entrer dans le jeu des sanctions et la guerre économique avec la Russie.” Il rêve un peu, plaisante intérieurement, ironise. Quand on a 20 ou 30 bases américaines sur son sol, on est alors et toujours un bon petit soldat des USA. Les gouvernants allemands sont des alliés ou des aliénés des gouvernants US. Féodalité, suzeraineté, vassalité, obligés.
    Edouard, la pulsion suicidaire allemande n’est pas ‘actuelle’ mais déjà ancienne : programme scolaire en germanbashing, natalité en chute, avion de la germanwings qui se fracasse sur nos Alpes, sortie unilatérale du nucléaire, willkommen über alles dans les gares d’arrivée des migrants citoyens du monde, gazoduc Nord Stream bloqué, mosquées à minarets, éoliennes et mémoire des paysages détruite. Zyklon B et douche. Le ministre Robert Habeck parle, se décompose en mettant à nu son cerveau comme vous dites. Cela est lié au nihilisme d’auto-dissolution infernale qui hante la culture protestante allemande. Le refus de la Présence réelle dissout l’homme baptisé apostat. La composition de Bismarck sur l’unité nationale autour du sang des Français est proche du discours de la décomposition allemande à cause des Russes selon Habeck. L’UE non européenne est un cauchemar d’Amgot habilement revisité. Cette UE est agonisante depuis le départ du pouvoir de De Gaulle. Merci Edouard en cette Saint Jean Baptiste.
    Habeck a raison sur le danger des douches quotidiennes quand on n’a pas sué dans la journée. Mais cela ne se dit pas en public à ce niveau politique, cela se pratique personnellement en dehors de la raison d’Etat fasciste.

    1. Vous soulevez une question importante: peut-on échapper aux déterminismes culturels, politiques, psychologiques ? Il se peut que l’Allemagne déchristianisée n’en soit plus capable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer