Et maintenant un vaccin sud-coréen

Mercredi, les autorités sanitaires en Corée du Sud ont approuvé le premier vaccin sud-coréen contre le Covid-19. Fabriqué par l’entreprise coréenne SK Bioscience, il est baptisé SkyCovione et il destiné aux personnes âgées de 18 ans ou plus.

Malgré la baisse des cas de contamination en Corée du Sud, le vaccin reste au cœur des débats. Jusqu’à maintenant la protection donnée par les vaccins est moindre que prévu. On sait que la vaccination existante ne protège pas du virus ni des nouveaux variants.Ce nouveau vaccin sud-coréen changera-t-il la donne? 

Un premier vaccin Covid-19 fait maison

Le premier vaccin coréen, SKYCovione, connu également sous le nom de GBP510,  a été créé et produit par l’entreprise sud-coréenne SK Bioscience. Il vient d’obtenir l’approbation des autorités sanitaires sud-coréennes pour une utilisation chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

En termes de sécurité et d’efficacité, le vaccin a obtenu une recommandation comme étant prêt pour « l’approbation de l’article » lors d’une réunion du Comité central d’examen pharmaceutique du ministère de la Sécurité alimentaire et des médicaments, dimanche 26 juin.

Le SKYCovione est le premier vaccin candidat du pays qui a terminé les trois phases de son essai clinique. Ce vaccin s’ajoute sur la liste des outils de santé publique utilisés dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 en Corée du Sud. Il est à noter que jusqu’à présent, le pays injectait les vaccins à ARNm de Moderna et Pfizer à sa population.

D’après le ministre de la Sécurité alimentaire et des médicaments, Oh Yu-kyoung, SK Bioscience entend demander l’approbation de l’Organisation mondiale de la santé pour son vaccin anti-Covid. Le gouvernement sud-coréen a déjà prévu de commander 10 millions de doses du vaccin de SK Bioscience.

Un vaccin à deux doses

Selon les responsables du ministère sud-coréen,  SKYCovione est un vaccin à deux doses à quatre semaines d’intervalle, conçu pour la souche originale du SARS-CoV-2. Il est basé sur le même concept de production que les vaccins contre l’hépatite B et la grippe. Il constitue un alternatif aux vaccins à ARNm.

En revanche, on ne peut pas encore savoir son efficacité face au variant Omicron. Des études  ont prouvé que les vaccins Covid actuels, dont le Cominarty de Pfizer n’offrait pas de résistance efficace contre Omicron. Les réinfections restent possibles notamment face aux nouveaux variants BA.4 et BA.5.

Les essais cliniques de phase 3 ont été menés auprès de 4.000 adultes en Corée du Sud , Thaïlande, Vietnam, Nouvelle-Zélande, Ukraine et aux Philippines. Le comité consultatif avait révélé que le vaccin candidat était plus efficace que les vaccins d’AstraZeneca en termes d’immunogénicité.

Selon SK Bioscence Co, son vaccin peut booster l’immunité contre les infections, car c’est un vaccin à protéine recombinante basé sur de nouvelles nanoparticules à deux composants. Ce vaccin a été mis au point  conjointement avec l’Institute for Protein Design de l’université de Washington.

Notons que les autorités sud-coréennes n’ont pas encore communiqué la date de la première administration de ce vaccin fait maison.

Jusqu’à présent, l’OMS qui vise la vaccination de 70% de la population de chaque pays du monde d’ici la fin 2022, a validé 11 vaccins contre le virus SARS-CoV-2, comprenant Moderna (mRNA-1273), AstraZeneca (AZD1222), Serum Institute of India (Covishield d’AstraZeneca), J&J (Ad26. COV2.5) , SinoPharm (Covilo / BBIBP-CorV) ; Sinovac (CoronaVac) , Bharat Biotech (Covaxin) ,Novavax(NVX-CoV2373), Serum Institute of India (marque Covovax de Novavax),et enfin Convidecia de CanSino Biologics. Il semblerait qu’ils ne sont pas aussi efficaces que prévu. Des études ont même révélé les nombreux effets secondaires des vaccins recensés post-vaccination.

About Post Author

9 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer