L’armée ukrainienne a repris Liman – un remaniement du commandement de l’armée de terre russe semble imminent

Les troupes russes qui défendaient Liman ont quitté la ville avant d'être encerclées. Ce revers prévisible - nous avions attiré l'attention de nos lecteurs sur la volonté OTANienne et ukrainienne de prendre Liman depuis une dizaine de jours - pose la question de dysfonctionnements au sein du commandement russe. La charge a été lancée par Kadyrov sur son canal Telegram mais elle est relayée jusque dans les médias russes, faisant penser que la perte de Liman pourrait conduire à des remaniements dans le commandements de l'armée de terre russe.

Ce 1er octobre, le commandement russe a décidé de retirer ses troupes et d’abandonner la ville de Liman, dont nous avions dit, dans des articles précédents, qu’elle concentrait le gros de l’affrontement du moment sur la ligne de front.

Tout l’après-midi du 1er octobre, l’information sur ce qui se passait à Liman est restée confuse. Il est cependant établi à présent que les troupes russes qui défendaient la ville jusqu’à ce matin o<nt échappé à l’encerclement. 

 L’artillerie russe continue d’agir sur les unités militaires ukrainiennes, mais ne pourra plus influencer fondamentalement la situation tant qu’une contre-offensive au sol n’aura pas été organisée. 

Les troupes russes ont réussi à tenir au-delà de la proclamation du rattachement de la région de Donetsk à la Russie.  Cependant, la nouvelle de l’abandon de la ville n’est pas bonne pour l’image de Moscou. 

 

La charge de Kadyrov contre le Général Lapin

Le chef de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a rendu responsable de la perte de Liman le général commandant les troupes dans la région, Alexander Lapin, dans un message posté sur Telegram:

“Je ne peux pas rester silencieux sur ce qui s’est passé à Krasny Liman.

La défense de cette section était dirigée par le commandant du district militaire central, le général de corps d’armée Alexandre Lapin. Le même Lapin, qui a reçu l’étoile du Héros de la Russie pour la prise de Lisichansk, bien que de facto il n’était pas là et n’était pas présent. Lapin a également reçu la charge des troupes du district militaire de l’Ouest.

Le colonel-général a déployé des combattants mobilisés de la République Populaire de Louganssket d’autres unités sur toutes les frontières dans la direction de Liman, mais ne leur a pas fourni les communications, l’interaction et l’approvisionnement en munitions nécessaires. Il y a deux semaines, le général de brigade commandant les forces spéciales “Akhmat”, mon cher FRÈRE Apty Alaudinov, m’a personnellement rapporté que nos combattants pourraient devenir une cible facile. À mon tour, j’ai informé Valery Gerasimov, chef d’état-major général des forces armées de la Fédération de Russie, de ce danger. Mais le général m’a assuré qu’il n’avait aucun doute sur le talent de chef de Lapin et ne croyait pas qu’une retraite était possible à Krasny Liman et dans ses environs.

Une semaine plus tard, Lapin déplace son quartier général à Starobilsk, à une centaine de kilomètres de ses subordonnés, tandis qu’il s’installe lui-même à Lougansk. Comment gérer rapidement des unités en étant à 150 km d’elles ? En raison du manque de logistique militaire élémentaire, nous avons laissé aujourd’hui plusieurs colonies et une grande partie du territoire. (…)

Le népotisme dans l’armée ne mène à rien de bon. Dans l’armée, il faut nommer des personnes au caractère bien trempé, courageuses, ayant des principes, qui s’inquiètent pour leurs combattants, qui se déchirent les dents pour leur soldat, qui savent qu’un subordonné ne peut être laissé sans aide et sans soutien. Le népotisme n’a pas sa place dans l’armée, surtout dans les moments difficiles“.

Kadyrov ne fait que sonner la charge un peu plus bruyamment que d’autres mais des reproches sont adressés à l’armée dans une partie des médias russes. A tel point que certains observateurs se demandent dans quelle mesure on pourrait assister à des changements dans le commandement de l’armée de terre, l’échec de Liman servant de prétexte. 

 

Questions pendantes

Le territoire de Liman étant désormais considéré par Moscou comme étant sous souveraineté russe, la contre-attaque est sans doute une question de jours. Des renforts sont arrivés dans la région depuis le début de la semaine. Mais pourquoi le commandement russe a-t-il laissé aussi longtemps les combattants qui défendaient Liman se battre à un contre dix? Et ceci à partir du moment où il était clair que l’armée kiévienne mettait le paquet sur la prise de Liman. 

Il y a bien entendu des arguments pour souligner l’importance des pertes ukrainiennes – l’armée de Kiev aurait eu plus de mille tués sur ce seul assaut.

Cependant, “l’occupation de Liman, ainsi que de Drobichevo et Iampol, crée des risques pour Lisitchansk et Severodonetsk (60 km à l’est de Liman) et pour Svatovo (80 km au nord-est de Liman).

Néanmoins, l’armée ukrainienne a mobilisé un tel effort pour obtenir un succès sur ce point du front qu’on peut se demander à quelle vitesse elle sera en mesure d’exploiter un peu plus le succès de Liman. Et cela à un moment où les lignes de front russe sont renforcées par l’afflux de nouveaux régiments. 

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

62 Shares:
60 commentaires
  1. 500 valeureux miliciens de la RPL ont tenu la place à 12 contre 1, distrait et usé le gros des ukronazi et mercenaires du front nord. En attendant bientôt 🤞 la chute des feuilles et le gel pour la grande offensive russe. Honneur à eux. 🎖️🎖️🎖️ Souhaitons que le repli ait eu lien en bon ordre.

  2. @ Gastoche. Puissiez-vous aller habiter pour le restant de vos jours en Oural, je trouve que vous y seriez mieux que dans nos sociétés woko- décadentes… En plus vous rendriez un grand service à la cause démographique russe. Vous pourriez même peut-être leur apporter vos lumières pour organiser la mobilisation.
    Honte à Poutine qui envoie sa nation un demi siècle en arrière

  3. Moi si je pouvais quitter l’Eurozone décadente c’est n’est pas en Russie que j’irais
    Faut être malade
    Mais il devient de plus en plus difficile de savoir où mettre les pieds
    Peut-être au Nord scandinave mais le climat ne me convient pas

  4. @ Tommy. Concernant la langue, vous découvrirez toutes proportions gardées ce qu’ont enduré les millions d’Ukrainiennes contraintes à l’exode.
    Bon voyage et bonne installation en tous les cas

      1. Pas de me faute si vous ne comprenez pas. Essayez de vous informer… Faites comme moi, variez vos sources… Lisez et écoutez la presse avec laquelle vous n’êtes pas d’accord…

        Répondre moderated
  5. Hier soir je revenais de la messe à St Roch. 19h25 : En remontant la rue Saint Honoré, j’entends parler russe derrière moi. Je me retourne et je vois un superbe gars blond de 1m90 et une fille de 1m65, 25 ans, bien habillés, bras dessus, bras dessous, souriants. Je discute un peu. Ils sont ukrainiens, ils viennent de Kherson, ils parlent allemand, très peu anglais, pas français. Ils ne peuvent donner des cours de russe à ma fille. Voilà donc un type de ‘réfugié ukrainien’ à Paris, en goguette à Paris.
    Puis vous allez Place Colette, devant la Comédie française, et vous avez des panneaux de la mairie pro-ukraine délirants. Les ‘ukrainiens’ ont inventé la démocratie au début du 18ème, avant même que l’Ukraine n’existe !

  6. C’est qui qui avait annoncé dans les commentaires que Liman était quasiment encerclés sur l’article qui disait que qui important ce n’est ce se passe sur le front de Karkiv mais les 3 drones tombés à Odessa ???
    J’avais posté des sources dont le message effacé par la modération à mis 24 heures pour être affiché à nouveau donc après les faits reconnus…

    Par contre Liman c’est pas encore fini pour moi.
    Les ukrainiens ont juste annoncé être rentrés dans la ville.
    Les russes ont annoncé s’être retirés alors que même ça semblait difficile pour leurs 5000 soldats présents.
    Il est probable que seul une partie ce soit retiré laissant de l’équipement derrière.
    Il doit y avoir toujours des russes dans la ville, soit pour couvrir la retraite des autres soit pour essayer de piéger des ukrainiens.
    Attendons le bilan de tout ça.

    Khadirov appelle surtout à envoyer une bombe nucléaire tactique pour empêcher les ukrainiens d’avancé alors que les russes sont en déroute…
    Militairement ce que propose Khadirov c’est une lâcheté !
    Bon les russes ne sont pas ça une lâcheté près…
    Mais l’usage des bombes atomiques il est sur que même la Chine et l’Inde ne soutiennent plus la Russie.
    Déjà que leurs vacillent ces derniers jours avec notamment la Chine qui demande de reconnaître les frontières internationales de l’Ukraine donc de fait refus de reconnaître les annexions russes.
    Si la Russie fait ça on ne sait pas la réaction internationale mais il est probable que la Russie soit tellement isolée qu’ils font retourner à l’âge de pierre…

    Quand à la valse des généraux, mais on a que ça chez les russes depuis février.
    Le général Lapin il tient un petit secteur même pas ça nous intéresses.
    On voit des changements beaucoup plus importants, encore il a une semaine le général Dmitri Boulgako chargé de la logistique de l’armée à été relevé.
    Au vu des médiocres performance logistique de l’armée russe il était temps…
    Il est remplacé par le général Mikhaïl Mizintsev, dit le « Boucher de Mariupol ».
    Les images des 1ers conscrit après la mobilisation montre des hommes qui reçoivent un uniforme et on leur dit « c’est tout ce que vous aurez. Le reste vous devez l’acheter par vous même. Prenez notamment des tampons pour femme c’est très bien pour fermer les trous fait par les balles… »
    Donc pour le moment le changement ne porte pas ses fruits sur la logistique…

  7. Je sens qu’on va bientôt découvrir à Liman un charnier de 150 cadavres tous les mains attachées derrière le dos et un trou dans la nuque, façon Gestapo, preuve indéniable de la responsabilité russe.

  8. @ Pata pop.. quand même très étonnant de ne pas admettre que les Russes soient capables de crimes de guerre… Je ne parviens pas à cerner votre ressort psychologique.. à part une haine irrationnelle de l’Occident. Sans assurer que les Ruses sont à l’origine de Boutcha et autres (ce dont je suis convaincu mais c’est une autre histoire), s’évertuer à nier une possible vérité est la preuve d’un aveuglément idéologique qui pose question… Dans l’histoire, les Russes se sont rarement distingués par leur finesse militaire (katyn, Tchétchénie, Marioupol…).. en termes de présomption, ça ne milite pas en leur faveur..

    1. Où avez-vous lu que je n’admets pas que les Russes soient incapables de crime de guerre ?
      Tout le reste de vos propos n’est également que verbiage présomptif signe d’un cognitif ivre et à la dérive.
      Vous feriez bien d’arrêter le petit vélo qui vous tourne dans la tête, il y a des médicaments pour ça.

      1. C’est bien… Vous progressez … Bientôt vous conviendrez qu’il n’existe pas de nazis en Ukraine et que l’invasion russe ne repose que sur un vaste mensonge.

        Répondre moderated
    1. Une recherche sur Wikipedia pour voir le CV de ce Jacques Baud:

      « Selon le journaliste Antoine Hasday, publié par Conspiracy Watch, un entretien de Jacques Baud donné à RT France « coche toutes les cases du conspirationnisme géopolitique »[18]. Ce dernier, parfois invité par les médias traditionnels, est également intervenu sur la web-télévision d’extrême droite TV Libertés, ainsi qu’auparavant sur RT France[18]. Interviewé sur cette dernière chaîne par Frédéric Taddeï en septembre 2020, il minimise notamment le bilan humain de la guerre du Darfour qu’il réduit à 2 500 morts (contre 300 000 selon l’ONU) et nie la responsabilité de l’armée syrienne dans les massacres à Homs en 2011 et dans les attaques chimiques de la Ghouta, de Khan Cheikhoun et de Douma entre 2013 et 2018[18]. Reprenant à son compte l’argumentaire officiel du régime syrien de Bachar el-Assad, il affirme également que les photographies prises par le photographe militaire « César » ne sont pas celles d’opposants politiques morts sous la torture, mais de soldats de l’armée syrienne[18]. Jacques Baud blanchit également la Russie en estimant que l’empoisonnement de Sergueï et Ioulia Skripal a été causé par une « intoxication alimentaire » et que l’empoisonnement d’Alexeï Navalny est probablement « le fait de la mafia » »

      1. Tout ce qu’il a dit dans votre citation est parfaitement exact, pour le Darfour, je ne sais pas, mais pour le reste il a tout bon.

        Là où J Baud se trompe c’est sur l’état de l’armée russe et surtout son commandement, particulièrement médiocre, cela devient évident.
        Et de grâce Conspy Watch,,,si vous considérez le truc fiable, on comprend que vous êtes bien à l’ouest (dans les 2 sens du terme )

        Répondre moderated
        1. Je cite seulement Wikipédia qui montre qu’il dit n’est pas fiable.
          Cela dit je ne vais même perdre mon temps à regarder une vidéo de 50 minutes où il va sortir 1000 arguments bidons.

          Oui les lacunes de l’armée russe deviennent évidente.
          Je suis peut être à l’ouest mais il faut pro-russe endurci pour croire encore que la Russie peut gagner militairement.

          1. Oui.

            Je n’ai pas tout vérifier mais recherchant sur cette personne je suis tombé sur des articles qui confirme certains points.
            Je pense qu’une recherche approfondie confirmera les dires de Wikipedia.

      2. Wikipedia procède ainsi pour ceux qui sont considérés comme les opposants à la doxa atlantiste: d’abord un qualificatif infâmant, ici conspirationniste, ensuite des affirmations isolées du contexte qui permettent de justifier ce qualificatif.
        Pensez-vous vraiment que quelqu’un qui a servi dans le renseignement affirme des choses sans fondement, sans un minimum de raisonnement?

  9. @ jean nemar.. aider à comprendre quoi ? Vous citez constamment les mêmes sources qui gravitent dans les mêmes milieux “conspirationno-complotistes”… C’est comme renvoyer à Voltaire pour avoir une information objective.. je ne doute pas de la sincérité de BAud , pas plus que celle de Poutine, mais pour un Baud, combien d’ex militaires Suisses ont une pensée diamétralement opposée… Ce n’est pas un arguant d’exceptions qu’on fait une norme !

    1. Vous avez tort de penser que l’intelligence est démocratique, qu’elle se juge à la majorité.

      S’il faut absolument avoir une approche quantitive de l’intelligence, c’est l’inverse qui est vrai : l’intelligence est toujours minoritaire (ça ne signifie évidemment pas que tous les minoritaires sont intelligents).

      La plupart des gens comprennent instinctivement qu’il est moins dangereux d’être con comme une pelle à merde avec la majorité que d’être intelligent avec la minorité.

  10. Les points de vue actuels convergents de divers spécialistes anglophones sur le sujet sont:
    Que les ukrainiens (qui ont mobilisé il y a quelques mois) lancent leurs réserves dans les combats actuels, et qu’ils pourraient bien continuer à progresser un temps. Toutefois dans quelques semaines les réserves ukrainiennes vont s’épuiser, tandis que les effectifs générés par la mobilisation russe vont inévitablement arriver sur le terrain et retourner la situation (selon un des experts, les effectifs actuellement mobilisés seraient en réalité de 1.2 millions).
    Sans doute une grande offensive en hiver, avec un dossier ukrainien bouclé pour avril (armée ukrainienne détruite). Une analogie et faite de la situation actuelle avec l’offensive allemande dans les Ardennes (une mobilisation de réserves pour une offensive réussie pendant un temps, mais qui ne peut inverser les cours de la guerre).

    La victoire russe est inévitable, et plus les occidentaux mettront du temps à accepter un traité de paix et plus le territoire ukrainien sera amputé.

    Remarque: cette guerre qui est en réalité une guerre de l’Otan contre la Russie, pourrait bien à un moment se terminer par des échanges nucléaires.
    En effet, russes ET chinois disposeraient, pour le moment, d’une supériorité nucléaire ECRASANTE (en quantité et qualité de matériels, c’est le point de vue d’experts différents), russes et chinois disposent donc actuellement d’une fenêtre d’opportunité (qui ne durera pas).
    Deux vidéos décoiffantes:
    https://www.youtube.com/watch?v=mMkSVn0hKL4
    https://www.youtube.com/watch?v=8gUiOgO2-Po

    Conclusion: selon ces points de vue, si guerre nucléaire il devait y avoir, nous la perdions, et contrairement à l’idée reçue les russes pourraient s’en remettre (surtout s’ils frappaient en premier).

    Ap 16:9
    “Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement!
    Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison,”

    Répondre moderated
  11. Il ne faut pas se méprendre sur les envolées e-épistolaires hargneuses de ces deux commentateurs atlantistes.
    Leur méthode argumentaire est à la hauteur de la cause qu’ils défendent et sentant de celle-ci la défaite inéluctable, ils se débattent à grands battements d’ailes. Ils réaliseront bientôt qu’ils ne font qu’ entonner le chant du cygne.

  12. Edouard Husson écrit deux affirmations : « l’abandon de la ville n’est pas bon pour l’image de Moscou. » et « Le territoire de Liman étant désormais considéré par Moscou comme étant sous souveraineté russe, la contre-attaque est sans doute une question de jours. » C’est intéressant. La Russie perd une partie de son territoire, elle va donc contre-attaquer et le reprendre. L’envahisseur Zelenski, le demandeur d’asile dans l’Otan, le kiévien issu d’un violent putsch ‘illégal’, va donc être repoussé sur son ‘territoire’. Ce retour dans ‘ses’ terres ne va pas être bon pour son image, ce sera même catastrophique, surtout si l’armée russe occupe toute la rive gauche du Dniepr et Odessa. Les élections de novembre vont aider aux refroidissement climatique, idéal pour skier à Sotchi à Noël où je serai logé dans un appartement très bien chauffé par du gaz russe de qualité écologique remarquable.

    1. j’espère pour toi que tu n’as la nationalité russe que tu ne risques pas d’être mobilisé en Ukraine et servir de chair à canon.
      C’est moins sympathique comme vacances…

      Quoi que avec une nationalité française il peut y avoir de la répression par les russes…

      Bon vacances quand même.

      1. -“J’espère pour toi que tu n’as pas la nationalité russe et que tu ne risques pas d’être mobilisé en Ukraine pour servir de chair à canon.”
        Je suis un gars de Kiev et j’ai fui vers Paris pour ne pas être mobilisé en Ukraine et servir de chair à canon au corrompu cocaïnomane Z !
        -“Bonnes vacances quand même.”
        Je pense que David doit suivre rapidement des cours de français pour sa culture générale et parfaire son orthographe grandement défaillante afin de me convaincre de suivre sa pensée confuse qui fuse comme un obus d’artificier le 14 juillet.
        Cet été, j’invite le trouble David à descendre le cours du Dniepr sur un canot pneumatique en compagnie de mes amis kiéviens qui auront viré les putschistes avec l’aide de mes frères russes. L’Ukraine n’est pas une patrie. Les Etats-Unis sont-ils une patrie ? Un passeport n’est pas une patrie. Un cours est un cours. L’Histoire s’écrit à l’intérieur de l’Histoire du Salut. T’es d’accord David !

        1. Attaquer sur l’orthographe c’est une technique de celui qui a perdu sur les arguments.
          L’écrit depuis un ipad dont le correcteur me change les mots et ici on peut pas modifier le message.
          De plus, et là c’est ma faute, je veux écrire vite et j’en oublie des mots.
          Ça te plaît ou pas tu feras avec.

          Donc un ukrainien pro-russe.
          Le pays étant en guerre on appelle ça un traître…
          Tu parles de putschistes, mais il me semble que depuis il y a eu des élections ?
          Que Zelensky est élu et que personne ne conteste son élection ?
          De fait l’Euromadan c’est donc la volonté du peuple de renverser un président trop pro-russe.
          Tu représentes donc une minorité et tu espères que la minorité écrase la majorité…

          J’accepte ton invitation sous réserve que la guerre est finie d’ici là.
          Mais je ne crois pas que tu verras des russes.
          Tu dis « L’Ukraine n’est pas une patrie » avec une victoire contre la Russie, 2eme armée du monde, ça va forcément le venir.

          1. Les internautes vous ont demandé de ne pas les tutoyer. Si vous n’acceptez pas cette demande collective, je serai obligé de vous bloquer. Le dialogue sur le Courrier des Stratèges doit répondre aux règles élémentaires de la courtoisie.

  13. Il n’y a cette fois ci comme pour Kherson et les autres offensives dite victorieuses, aucune raison objective de parler de victoire. Une guerre se gagne par une stratégie, et dans la stratégie, il est important et même souvent crucial de leurrer l’ennemi. On ne leurre pas un ennemi, même arrogant et en mal de victoire, avec des simulations superficielles, tout doit être concordant et tout doit donner les meilleurs apparence du vrai. Il n’y a rien de ce que je dis qui ne se sache déjà. Pourtant, beaucoup l’oublie facilement.
    Khrasni Liman peut aisément être repris. Les Russes n’ont pas subi de déroute, mais on effectué un repli en bon ordre. En revanche les forces UKRO-NAZIS otaniennes, ont payer très cher cette prise. Et pendant qu’elles échafaudent des ambitions de conquête les plus ambitieuses, enhardies et enivrées par cet acquis qui a tout lieu cette fois de paraître important,
    Elles se font méthodiquement désarmer et détruire, là où les enjeux sont pour elles absolument capitaux, après avoir essuyé une défaite majeure et sans aucune perte pour les Russes à Odessa, offensive préventive qui a en outre anéanti une attaques d’envergure imminente sur la Crimée et la flotte Russe, et rendu impossible avant longtemps, mais sera-t-il encore temps ? une telle offensive.
    Les derniers ports de la mer noire tenu par l’Otan et ses vassaux sont désormais très exposés et vulnérables et les centres de commandements dont celui d’Odessa sont un à un détruits, sans parler du reste.
    Abandonner Khrasni Liman et ainsi occuper les nazis otaniens en la leur donnant en pâture, pour les occuper et les appâter, n’est peut-être pas une mauvaise affaire.
    Je ne vois rien dans tout ceci qui permet les propos alarmistes, encore critiques que profèrent les analystes en relais à celles des russes, qui elles en revanche ont un sens : celui également de leurrer l’ennemi.
    Malheureusement, parmi les ennemis, cette fois, aux côté des nazis et des sionistes ukrainiens, il y a la France. Il est particulièrement pervers et sordides de la part des américains de salir les peuples européens en se servant des gouvernements corrompus qu’ils tiennent sous leur coupe.

      1. Alors la stratégie militaire il dit pas plus qu’il est dit ici et qui n’a aucun fondement.

        Par contre il dit une chose intéressante.
        -D’une part il est convaincu que militairement les russes sont supérieurs => très bien si il veut.
        -Puis il reconnaît a demi mots que les référendums sont bidons. Que la Russie voulait ces terres dont elle le prend et se fiche de pertinence des référendums.
        -Et comme maintenant c’est un russe, si l’Ukraine attaque la Russie utilisera les armes nucléaire…
        Alors déjà utilisé les armes nucléaire en défense ça veut dire que l’armée russe est à rue et ça tue sont long chapitre sur la supériorité de l’armée russe.
        Ensuite les armes nucléaire derrière il y a de la radiation et tout le monde meurt le site n’est pas habitable avant plusieurs années.
        Donc utiliser les armes nucléaire dit perdre ces territoires qui seront radioactif, l’armée russe sera obligée de reculer pour se protéger des radiations. Le gain territorial est perdu.
        Après les conséquences à l’international seront terrible, même la Chine et l’Inde abandonneront leurs soutiens à Russie.
        Enfin pour l’honneur militaire c’est une stratégie de lâcheté qui nuira à l’image de la Russie et de l’armée russe.

        Donc je vois en texte un discours de fébrilité en se voulant rassurant.

        Au passage la contre offensive de Kherson est toujours en cours, beaucoup de succès ces dernières heures pour l’Ukraine. Alors que lui parle de lamantable échec ukrainien.
        Lyman est bien libéré par l’ukraine, le texte à été écrit avant et l’auteur en doutait.
        Enfin autour de Kharkiv l’Ukraine a affronté l’élite des unités de chars russes qui sont la garde qui protège normalement Moscow en dernier recours. Cette unité d’élite est totalement massacrée. Donc c’est un peu facile de dire qu’il n’y avait plus de russe…

        Quand à une offensive russe…
        Par des gens mobilisés qui n’ont aucune expérience de la guerre et sans équipement ?
        Sans blague.
        On en reparle dans quelques semaines.

  14. Ah.. on n’y avait pas eu encore droit à celle-là… Les sionistes ukrainiens… avec les nazis ukrainiens… Je suis pas bien sûr de comprendre… Mais je suis certain que vous allez brillamment m’expliquer tout cela…

      1. « Nazi » littéralement c’est un membre du parti nazi allemand qui n’existe plus depuis 1945.
        Par en Italie les « fascistes » membre du parti fasciste.
        Donc en soit parler de nazis n’a pas de sens.
        Après on comprend bien qu’il faut étendre le sens aux furieux d’extreme droite, ou extrême gauche car le parti nazi allemand c’est l’extreme gauche alors que aujourd’hui c’est plus l’extreme droite qui s’y retrouve sur les idées.
        Pour simplifier c’est des furieux…
        Mais suivant ce principe des gilets jaunes qui cassent tout peut être classé dans les nazis…
        Tout ça pour dire qu’on s’y perd, c’est ridicule de parler de nazis et sert surtout comme insulte et prétexte pour justifier sa guerre ignoble…

        Au passage Zelensky est juif donc le traité de nazi c’est pas comprendre l’histoire.
        Alors même que c’est la spécialité de Poutine de faire des cours d’histoire, souvent en changeant l’histoire…

  15. 40 millions d’habitants contre 144 millions : il vaut mieux éviter de déclencher la guerre, même soutenu par les américains (qui ne font rien gratuitement), à long terme, c’est mieux (à mon sens).

    1. C’était le 28 mai:

      Les combats s’intensifient dans la région du Donbass dans l’est de l’Ukraine, où Moscou a confirmé samedi 28 mai 2022 la prise de contrôle par les séparatistes pro-russes de la localité clé de Lyman, qui ouvre la voie aux grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk.
      « A l’issue des actions communes des unités de la milice de la République populaire de Donetsk et des forces armées russes, la ville de Lyman a été entièrement libérée des nationalistes ukrainiens », a déclaré samedi dans un communiqué le ministère russe de la Défense.

      La défense territoriale de cette république « autoproclamée » par les séparatistes prorusses avait indiqué dès vendredi sur Telegram avoir « pris le contrôle complet » de Lyman, avec « l’appui » de l’armée russe.

      L’armée ukrainienne n’avait pas commenté cette information samedi en fin de matinée.

      Vendredi, le président Volodimyr Zelensky avait reconnu dans une vidéo que « la situation dans cette région du Donbass était très, très difficile ». Mais il avait estimé que « si les occupants pensent que Lyman et Severodonetsk seront les leurs, ils se trompent. Le Donbass sera ukrainien ».

      1. Le dossier est plus complexe que le coté militaire de la chose et de votre vue.

        Pour soutenir le yuan La chine a donné l’ordre à ses banques de vendre / brader ses dollars voir les brûler , un des effets est que les mats premières vont exploser.
        https://fr.investing.com/currencies/usd-cny

        sans les gaz rares vous ne faites pas d’électronique , 30% de ces gaz viennent de Russie .
        sans Les terres rares c’est pareil pas de moteurs électrique , là c’est la chine
        etc
        les offensives et alors , l’Ukraine est sacrifié pour les US de toute façon.

        le pipe NS1-NS2 c’est une chose il y a tous le reste. A un moment ou un autre le château de carte modèle Keynes va s’écrouler et donc plus de boulot comme on commence par le constater en Allemagne.

        L’Ukraine certes et alors, Zelensky bof il ne pèse rien et avant d’arriver …..à Moscou où a Pékin
        On ne peut que regarder le bordel ambiant

        La distribution des rôles est faites entre la Chine et la Russie

        les USA vont avoir un Pbs avec leur dollar et par la même l’Euro
        un fusil avec toutes les technologies les plus avancée possible sans cartouche ne sert à rien c’est un objet inutile.

        Un Caesar c’est 18 mois pour en faire un et avec les Pbs de matériaux même en augmentant la prod cela ne va pas se produire en une semaine. Les obus ne se produisent pas non plus comme cela. Cela se consomme plus vite qu’à faire

        Dans une guerre pas de gagnant des peuples , que des perdants.

        1. Vous citez tous la Chine, la Chine, la Chine….

          Mais le truc que vous ne comprenez pas c’est que la Chine en à marre de la guerre de Poutine en Ukraine…
          Ok c’est des alliés.
          Mais la Chine c’est une puissance commerciale et la Russie représente quoi pour elle ?

          Le château de carte qui va s’écrouler que dire de la Russie ?

          Le bordel ambiant c’est Poutine qui a fait une guerre et en ai responsable.

          Le dollar et l’Euro…. Le rouble ça représente quoi à côté ?
          Alors il faut être sérieux.

          Quand à la production des armes et munitions, l’armée a une importance stratégique et est prioritaire.
          Avant que l’armée et ses prestataires manquent de matière première ça se verra dans le civil.

  16. Allez donc vous y retrouver!
    -Quand les Russes reculent, c’est parce qu’ils sont rusés;
    -Quand les Ukrainiens avancent, c’est parce qu’ils défendent leur patrie, et non parce que les USA ont décidé de mettre le paquet.
    -les massacres perpétrés par les Russes sont incontestables;
    -la sécurité des habitants de ces secteurs est garantie par les Ukrainiens, ceux-là même qui tiraient sur les Russes après Maïdan.
    Bien entendu, les charniers découverts sont à mettre au passif de l’ennemi dès lors qu’il n’est plus là. Aura-t-on une enquête indépendante comme pour Katyn?
    Une seule chose est sûre: évitons de suivre les médias mainstream. De ce côté-là, on est certain que c’est du bourrage de crâne.
    Malheureusement, ici c’est un concours d’intox.
    Bah, au moins a-t-on une confrontation…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer