Le RN piégé dans une bataille de diversion qui s’annonce mal

Le RN devrait être sommé de livrer bataille en terrain défavorable dès aujourd'hui, et sans guère avoir eu le temps de préparer ses forces. Alors que le gouvernement s'épuisait dans une dangereuse répétition de "49-3" pour faire passer ses budgets, le député bordelais inconnu jusqu'ici Grégoire de Fournas a offert à une NUPES chancelante et un Macron lessivé une occasion royale de reprendre de l'oxygène. Voici Marine Le Pen contrainte de déployer sa vision de l'immigration en terrain découvert avec ses adversaires en embuscade. Reste à savoir comment l'opinion réagira face aux totems de la doctrine mondialiste sur l'immigration.

Il était difficile de passer à côté de l’incident provoqué par le député Grégoire de Fournas, RN, hier à l’Assemblée. Interrompant une question au gouvernement posée par un député LFI sur les migrants qui traversent illégalement la Méditerranée, ce député inconnu (jusque-là) au bataillon a commis une phrase dont certains affirment qu’elle était “qu’ils retournent en Afrique” et d’autres “retourne en Afrique”, adressée selon eux) au député LFI. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une interruption de séance et susciter la colère unanime d’une NUPES qui se déchirait jusque-là sur le bien-fondé des motions de censure déposées à répétition par la France Insoumise. 

On retiendra par exemple les propos particulièrement limpides de Sandrine Rousseau sur le sujet. 

Pas de chance pour Marine Le Pen

Dans tous les cas, c’est sur ce genre d’incident que les problèmes arrivent et Marine Le Pen, qui a laissé Grégoire de Fournas faire une tournée médiatique pour dénoncer la malhonnêteté de LFI a peut-être mal évalué la situation. 

Sur le fond, en effet, personne ne sait ce que les Français pensent majoritairement des bateaux qui traversent la Méditerranée, aidés par des ONG souvent financées par les grands manitous de la mondialisation. Rien n’exclut que le discours mondialiste victimisant ces migrants ne soit minoritaire dans le pays. 

On peut simplement penser que le RN ne met pas toutes les chances de son côté en abordant la question sans préparation préalable, et au détour d’une petite phrase de tribune qui sème la discorde. Disons même que le cartel des médias subventionnés, qui a immédiatement titré séance tenante sur le sujet, ne s’y est pas trompé : voilà une occasion rêvé de fendre l’armure de la dédiabolisation portée depuis près de 10 ans par Marine Le Pen. 

Faire oublier le 49-3

Pour la presse subventionnée par Macron, la période n’était pas faste. Le gouvernement a dégainé quatre fois le 49-3 pour faire passer son budget, en l’espace de quinze jours. Même les macronistes les plus fanatiques sont à la peine pour justifier cette méthode de gouvernement qui rend le Parlement totalement inutile. 

Le choix fait par Marine Le Pen de voter la motion de censure déposée par LFI avait mis la presse subventionnée en difficulté : pas de polémique à se mettre sous la dent pour détourner l’attention du 49-3 et pour la focaliser sur de prétendues dissensions dans l’opposition. 

Et patatras ! la saillie du député de Fournas donne soudain une bouffée d’air frais. Les journalistes aux ordres ne sont plus obligés de commenter inlassablement l’autoritarisme d’Elisabeth Borne. Ils peuvent retrouver leurs bons vieux marronniers sur ces députés du RN profondément racistes, qui déshonorent la République. 

La sortie virulente de Laurent Neumann sur BFM a montré combien les chiens de garde du régime attendaient avec impatience une bouffée d’oxygène de ce genre pour sortir, au moins l’espace de quelques jours, du long tunnel appelé 49-3 :

Fournas sauve la NUPES

Les députés de la NUPES eux-mêmes n’en demandaient pas tant. Leur alliance brinquebalante n’est en effet pas un long fleuve tranquille. Entre le bouillonnement de LFI, la radicalité de certains écologistes et le souci de respectabilité des socialistes, la vie quotidienne de cette gauche plurielle n’est pas sans accroc. 

Une saillie contestable du RN permet de resserrer les rangs à moindre prix. Fournas a permis une belle démonstration d’unité sur le dos de son parti. C’était inespéré. 

Une question pendante

Reste que, une fois, le jeu des petites phrases et des polémiques politiciennes et parisiennes prive l’opinion d’un vrai débat sur l’immigration clandestine (et sur le rôle que l’hyper-capital financier américain joue dans l’orchestration de celle-ci). Il est pourtant très probable que les Français souhaitent aujourd’hui avoir ce débat…

L’angle polémique enfoncé par Fournas devrait les en priver. Les forces favorables à ce grand mouvement de la mondialisation sont en effet trop contentes de trouver un prétexte pour réduire la question à l’alternative raciste ou pas raciste. 

Le cartel des médias subventionnés devrait toutefois se méfier : la caricature qui va se substituer au débat risque tôt ou tard de renforcer le RN, sans que ce renfort ne soit visible. 

Une machine à produire de la polémique

Reste que la saillie pas vraiment drolatique du député Fournas tombe au mauvais moment. Cette après-midi, l’Assemblée Nationale devrait statuer sur la sanction qu’elle lui inflige, et l’on peut penser que tous les groupes vont profiter de cette occasion pour reconstituer le cordon sanitaire autour du RN que Marine Le Pen avait commencé à user. Demain, au Congrès du RN, la même Marine doit en principe céder sa présidence à Jordan Bardella. Grégoire de Fournas devait y être investi comme porte-parole du parti. 

On le voit, les rendez-vous ne manqueront pas pour alimenter la polémique et pour faire oublier la mauvaise séquence du 49-3.

Cette bataille de diversion serait un bon test de la solidité politique de Marine Le Pen. 

Vous aimeriez plus d'infos brèves confidentielles et plus de décryptages hot toute la journée ?

Le fil Telegram Rester libre ! est pour vous

C'est gratuit, c'est rapide, c'est crypté, c'est confidentiel
Je m'abonne

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

7 Shares:
37 commentaires
  1. La médiocrité des députés en général et des députés RN en particulier est bien connue.

    Quoiqu’on pense de cette saillie sur le fond, elle manque singulièrement de finesse et d’à-propos.

    Répondre moderated
    1. Cette saillie comme vous dites n’est qu’une expression de ce vérité. Mais vous êtes comme tous ces français, politiquement correct, soumis et la peur ancrée en soi. Déplorable et début de la fin.

      Répondre moderated
    2. Et vous, vous avez montré que vous êtes un lâche et un traitre. Bref, le “bon français” comme on l’aime. Les clandestins doivent dégager de notre pays, de gré ou de force. Et donc ce député RN a tout à fait raison.

      1. Oui, il a tout à fait raison de neutraliser l’action d’une opposition de pacotille que ce soit le RN ou LFI ou encore LR pour laisser le gouvernement, qui aime tout le monde, détruire le cadre de vie des français à coup de 49.3.
        C’est certainement pas avec des gamineries, des singeries, des gignolesqueries, grossies à la loupe par les merdias, pour amuser la gallerie, que l’on est efficace pour entraver l’action d’un autocrate, mais la soupe est bonne à la députation, c’est l’essentiel et les français payent un pognon de dingue pour qu’une fois de plus, on se paye leur bille.

        1. Et ce n’est certainement pas en fermant sa gueule comme tout français lâche qui se respecte sur un sujet comme celui de l’immigration, que l’opposition va gagner en crédibilité.

          1. Opposition ? Quelle opposition ? Je vois que des politicards qui vous bernent et cela depuis fort longtemps et qui font des promesses qu’ils ne tiendront évidemment jamais comme on fait croire aux petits enfants le père Noel pour qu’ils se tiennent sages.
            Avant de se défaire de la lacheté, ils faut comprendre les causes du problème sinon comme toutes bêtises primaires on ne fait que l’aggraver. Ceux qui instrumentalisent l’immigration n’ont besoin que de stupides et ignares réactionnaires pour en faire de la sous-traitance à leur projêêêêêt.
            Un peu comme les éléments de la gauchiasse-écolo-climatique ou les djihadistes islamiques et leurs 72 vierges qui les attendent aux paradis des double-cocus, des triples-buses et des quadri-crétins.
            Et comme dirait Biff Tannen : faut réfléchir, Mac Fly, faut réfléchir.

    3. Parce que dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, cela manque d’à propos ?
      A quoi servent donc les députés s’ils ne sont là que pour suivre la ligne imposée par le gouvernement ?
      Je pensais (naïvement sans doute) qu’ils étaient censés représenter les voix de leurs électeurs !
      Voyez où nous mène l’auto- castration de l’opposition depuis des décennies, que vous faut-il de plus dans la bassesse ?

        1. Possible mais je maintiens. Dans le contexte actuel où LFI et RN se disputent le role de l’opposition parlementaire, un pressenti porte-parole du RN devrait agir en conscience que ses propos sont guettés par des adversaires prêts à tout pour le diaboliser. Ce type n’est pas à la hauteur.

    4. Cher Franck , vous excuserez, mais votre finesse et votre á propos vous pouvez les ranger dans le tiroir aux accessoires. Cela fait longtemps qu’il faut au contraire retrouver la possibilité de dire que l’on a vu un chat ,ou un rat.
      Assez de cette dédiabolisation gauchiste, être révolutionnaire c’est réclamer le droit du retour au réel, or c’est un retour au réel de vouloir arrêter l’immigration.

      Répondre moderated
  2. Qu’ils retournent chez eux en Afrique, mais c’est bien sûr ! Non seulement c’est organisé par des mafias avec la complicité de certaines ONG , mais regardez le nombre d’agressions parfois mortelles commises pratiquement tous les jours en France par des africains ! Pitoyables politicards et médias et français. Et qui pleurent après avec bouquets et marches blanches et vous « n’avez pas ma haine ». Pauvre France . Demandez à la majorité de ceux qui perdent un enfant ou un être très cher. Elle a ce qu’elle mérite cette France en déliquescence.

    Répondre moderated
  3. Ça s’amuse bien dans la cour de récréation de la macronie. Ça se masturbe, ça enfile les mouches et pendant ce temps, les problèmes des Français empirent.

    Cette classe politique est à vomir.

    1. Ces escarmouches sont destinées à nous faire oublier que nos seuls ennemis sont les planificateurs de tous bords… Ceux qui se prennent pour Dieu au point de vouloir recréer le monde et faire advenir l’homme nouveau (cf le satanisme dont traite Bonnal…)

    2. Les problèmes des français ?… n’ont pas fini d’empirer : Le gouvernement va organiser des « assises des dérives sectaires et du complotisme ».
      La voie vers la pensée unique, en bref le totalitarisme.

  4. Le moindre pet de député RN ou autre militant identitaire aurait été instrumentalisé de toute façon.
    La belle symbolique du moment en plus de cette affaire, c’est le blocage de Macron avec Meloni, et sa mise en scène avec Lula, histoire de bien montrer que les deux gauches marchent main dans la main sur la censure, la peur, la confiscation et le mensonge. Regardez l’élection brésilienne récente.
    On n’aura jamais trop fait de passe sur les Démons, notamment la scène de la réunion ainsi que disserter sur l’identité et la fin de Kirilov et Chatov. Ni sur la vidéo de Michel Drac sur la ponérologie politique de Lobachevski.
    Cette époque paie les pots cassés de celle des Trofimovitch de gauche. S’incliner pour si peu, c’est se laisser dévorer.

  5. Voici ce que je lisais ce matin sur un autre site :

    “Le politiquement correct, la « dédiabolisation », c’est accepter la domination morale de l’ennemi.”

    “Si vous acceptez par principe de rester prisonnier des diktats verbaux, moraux et idéologiques de l’ennemi, vous vous soumettez à sa vision du monde. Donc, vous perdrez systématiquement, car vous jouez selon ses règles, pas les vôtres.”

    Et ceci est valable également pour les autres sujets (pseudo réchauffement climatique d’origine anthropique, fausse pandémie, effondrement économique et énergétique monté de toute pièce etc.).
    Se plier au politiquement correct n’a jamais permis de marquer le moindre point et il serait temps de passer à une attaque frontale du Système en assumant de se démarquer totalement des dogmes, idéologies et même du vocabulaire qu’il nous impose depuis trop longtemps. Dans les faits tout nous donne raison aujourd’hui et il n’y a pas lieu de baisser la tête ni de s’excuser.

    Répondre moderated
  6. Pour la bien pensance la vérité est toujours dure à entendre.
    Les brailleurs de la Nupes en profitent pour redorer leur blason, le gouvernement pour tenter de détourner l’attention sur l’usage intensif du 49.3.
    Le RN est dans son rôle d’opposant au régime.
    Les LR… Qui ?

  7. Lola a été assassinėe il y a deux semaines. Etait-ce le moment de baisser le pantalon dans le discours sur l’immigration ?
    Déjà que le RN a refusé de venir au rassemblement à Denfert-Rochereau (peut-être parce qu’il préparait un coup à l’Assemblée avec le vote de la motion NUPES).

    Alors oui cette sortie du député de Gironde requinque un peu la NUPES et la Macronie, mais le RN devait faire front et assumer une ligne ferme sur l’immigration.

    1. Donc une fois la saillie sortie de sa boîte, le choix du RN d’envoyer le député faire le tour des médias était probablement la bonne décision à prendre. MLP a de l’instinct politique et a peut-être senti que c’était la chose à faire. Ceci dit je n’ai pas vu les interventions du député, je ne sais pas si il a été bon ou pas.

    2. “Lola a été assassinėe il y a deux semaines” Oui mais voilà il y a eu Justine depuis qui est tombée à point nommé pour faire oublier la précédente. Voyez avec quel empressement les médias se sont emparés de cette triste actualité pour sortir honteusement d’affaire les islamophiles et autres wokistes plongés dans leur panade barbaresque.
      La Honte est aujourd’hui exposée au fronton de l’Assemblée Nationale.

  8. On méprise trop souvent en France le fait que la guerre idéologique n’est pas un jeu à somme nulle,n mais une bataille d’anéantissement de l’adversaire, ce dernier qui n’est jamais plus dangereux que lorsqu’il semble terrassé, poussé dans ses retranchements (tranchées).

    Les classiques de Sun Tzu :
    1. « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. »
    2. « Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre. »
    3. « Évitez ce qui est fort. Attaquez ce qui est faible. »

    Et puis le classique concernant l’immigration africaine :
    « Le sage montre la lune quand l’idiot montre le doigt. »

    Dans un premier temps, chacun sait que l’idiot gagne, on en a tous fait les frais face à la gauche mensongère, propagandiste, criminelle.

    Le sage gagne à terme parce la vérité monte par l’escalier, le mensonge par l’ascenseur.
    Le mensonge est une drogue dure à accoutumance, la vérité est sous forme homéopathique.

    La vérité ne fait pas de vague, elle est chiante, c’est le syndrome du train qui arrive à l’heure qui ne fait pas les unes des journaux du soir. Quand le mensonge et son chaos mobilisent la foule assoiffée de sang comme aux jeux du cirque.

  9. Bonjour,

    Pauvres clown politiques LREM et NUPES, tout pour les immigres, meme illegaux.
    Allez, je vous laisse 2 petites maximes pour egayer notre journee.

    Le temps met tout le monde a sa place: chaque roi sur son trone et chaque clown dans son cirque.

    Le monde va tellement mal que ca me donne presque envie d’aller bien…. histoire de foutre la merde.

  10. C’est assez absurde de renacler sur cette phrase car en fait il y a deux choix: soit ils rentrent en Afrique ou ailleurs ,soit il y aura guerre civile donc mon choix est vite fait. Pas vous Eric ????

  11. “la France n’a pas vocation à accueillir la misère du monde” (Michel Rocard).
    et on ne peut pas résoudre le problème des africains et de l’Afrique à leurs places (Jules Ferry et la colonisation c’est fini…).

  12. Quand on lit les propos empilés sur les comptes de la famille du député FN Grégoire de Fournas, qui n’a fait qu’énoncer une chose évidente, sur le fait qu’il y a trop d’immigrés africains en France, et “qu’ils retournent en Afrique”, soit chez eux dans leurs pays là où est leur place légitime et nulle part ailleurs, on voit immédiatement apparaître en moins de 48 heures le fond de commerce de la gauche antisémite immigrationniste et islamo-gauchiste, les propos contre “les porcs qui se reproduisent”, etc.

    La gauche est juste égale à elle même dans toutes les périodes les plus tendues de notre histoire.
    Elle est prête à nous refaire le Pacte Germano Soviétique, qui pourra être rebaptisé pour l’occasion en Pacte Islamo Soviétique. Car que nous proposent NUPESte et MacroPeste sinon une réactivation du bolchévisme allié au nazisme, et leurs crimes ?

    La gauche elle-même crée les conditions des Points Godwin, elle les réclame, elle les génère, c’est son oxygène. Sans eux, elle meurt.

  13. Pour résumer, le débat politique s’enfonce de plus en plus dans la merdasse. Les députés sont d’une bêtise qui dépasse l’imagination, ce sont, quel que soit le parti, de vulgaires “gamellards”. Les sénateurs sont la même engeance et nous pouvons descendre jusqu’au niveau local – même les petites villes – sans que personne ne trouble cette détestable chienlit.

    1. Vous avez absolument raison, les politichiens ( excepté quelques rares exceptions ) aspirent à un horizon qui se limite seulement à leur petite personne.
      Nous savons tous qu’une invasion migratoire incontrôlable mènera inévitablement au chaos à l’instar de la déversion astronomique de fausses monnaies des banques centrales ainsi que le trou noir également cosmique des dérivés à effet de levier.
      Il n’y a pas d’opposition pour empêcher cela, ni du RN “Goldstein” et encore moins de la nupes et son humanisme crétin qui fait le bonheur des mafias et des commanditaires de ce merdier multiple. D’ailleurs il n’ y a même pas de gouvernement puisque toutes les décisions politiques et économiques sont prises à l’extérieur de l’intérêt de la France.
      Rien qu’en connaissance de ce dernier point, on a tout compris.

  14. Yassine, vous avez tout à fait raison. Certains responsables RN, en privé, disent leur désespoir de voir démoli en quelques secondes leur patient travail pour crédibiliser leur parti. Ce député irresponsable qui n’a pas pu s’empêcher de vouloir se montrer, faire un bon mot, une belle phrase, vient de causer de gros dégâts. Ça rappelle étrangement les sorties de Le Pen. L’opportunité était trop belle pour le ramassis de grossiers personnages de LFI et ses alliés objectifs à savoir LREM et LR, qui n’attendaient que ça, de tomber à bras raccourcis sur le RN.
    LR, ne l’oublions pas, qui n’attend que le coup de sifflet du “Maître” pour se jeter sur la gamelle de l’Élysée.
    Le RN a beau avoir 89 députés, le RN est cuit.
    Il faut dire qu’avec des “gus” du calibre de Fournas il ne peut pas en être autrement.
    Hélas.

  15. En quoi les attendus de ce débat de postures artificielles orwelliennes est-il étonnant en France – pays de l’inversion accusatoire et l’oxymoron dialectique – puisqu’il se déroule que depuis 250 ans dans nos livres et devant nos yeux ?

    Et encore il me semble que Molière en faisait déjà mention…
    Et Thomas d’Aquin dans sa réfutation de l’argument d’autorité…
    Pays dont la langue virtuose autorise l’artifice argumentaire et l’inversion des valeurs jusqu’à l’ivresse de la folie psychiatrique.

    En France, un chat peut devenir un chien selon un angle de vue différent.
    De même, une jument dans une étable devient une vache à lait.
    Non non, je ne rigole pas.
    Ce pays est fou à lier.
    Le réel n’y a plus cours.

    « La censure épargne les corbeaux et s’acharne sur les colombes. »
    Juvénal (Iᵉʳ siècle et du début du IIᵉ siècle après Jésus-Christ), poète satirique latin

    « Le monde est rempli de fous. »
    « Humanum fuit errare, diabolicum est per animositatem in errore manere. »
    « L’erreur est humaine, mais persister dans l’erreur par arrogance, c’est diabolique. »
    « Les insensés font une immense foule ».
    Si les fous donnent la mesure alors « les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n’être pas fou. »
    Cicéron (106-43 av.JC), homme d’État romain et un auteur latin
    et Augustin d’Hippone dit saint Augustin (354-430), un philosophe et théologien chrétien romain

    « À force de tout voir l’on finit par tout supporter.
    À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer.
    À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter.
    À force de tout accepter l’on finit par tout approuver. »
    Augustin d’Hippone dit saint Augustin (354-430), un philosophe et théologien chrétien romain

    « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »
    « On court le risque du dégoût quand on voit comment se préparent l’administration, la justice et la cuisine. »
    Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort (1741-1794), poète, un journaliste et un moraliste français

    « Apprenez qu’on ne sort de l’esclavage que par une grande révolution. » en 1784
    Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos (1741-1803), général et écrivain de la Révolution française

    « Quand la tyrannie devient loi, la rébellion devient un devoir »
    Thomas Jefferson (1743-1826), homme d’État américain, troisième président des Etats-Unis (1801-1809), secrétaire d’État des USA (1790-1793), vice-président (1797-1801)

    « Vous oubliez simplement que notre génération de journalistes professionnels a appris que la base du métier ce sont en priorité “les faits, rien que les faits et toujours les faits”. En réalité vous ne faites plus du tout le même métier puisque, pour vous, les faits sont inconnus. Vous utilisez votre fonction sur l’antenne pour créer les faits à votre image, selon votre pensée, votre opinion : c’est tout simplement honteux mais comme vous êtes tous formatés de la même manière, vous n’êtes même plus capables de vous en rendre compte, persuadés que vous êtes tous dans LA vérité, “votre vérité”, celle en laquelle tout le monde doit croire. C’est la pensée unique dont vous êtes incontestablement un brillant exemple et même un représentant parfaitement extraordinaire ! » in Lettre ouverte à Patrick Cohen
    Henri Charpentier (1948-), journaliste français, ancien rédacteur en chef de France Inter

    « De plus en plus nombreux en France sont ceux qui en ont plus qu’assez de se faire malmener, ridiculiser, enfumer par des démocrates qui n’aiment pas le peuple, des humanistes qui n’aiment pas les gens, des journalistes qui n’aiment pas les faits, des antiracistes qui n’aiment pas les Blancs, des progressistes qui aiment tellement les pauvres qu’ils sont prêts à en faire venir toujours davantage… »
    Ivan Rioufol (1952-), journaliste, éditorialiste et essayiste français

    « Cette pétaudière où se mélangent de façon déraisonnable les ego surdimensionnés, la chiennerie de la politique politicienne, les pathologies mentales, les intrigues de réseaux, le copinage d’anciens combattants d’extrême gauche reconvertis dans l’opportunisme social-démocrate, la niaiserie d’une ministre confondant usage public des crédits et punition idéologique […] Je bénis cette aventure de m’avoir fait découvrir cette nef de fous ! Mais je n’en suis plus… En France, l’atmosphère intellectuelle est toujours à la guerre civile… »
    Michel Onfray (1959-), philosophe et essayiste français, hédoniste, épicurien et athée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer