Ruinée par Hidalgo, Paris doit augmenter la taxe foncière de 50% en 2023

Anne Hidalgo a annoncé par un courrier aux Parisiens sa décision d'augmenter de 50% la taxe foncière dans la capitale. Cette hausse record, qui va de pair avec une forte augmentation des logements sociaux à Paris, illustre la stratégie de paupérisation électoraliste menée par la maire. Pour ne pas toucher aux dépenses somptuaires, on taxe les propriétaires et on chasse peu à peu les habitants qui ne votent pas dans la bonne case.

Il faut absolument lire la lettre d’Anne Hidalgo, par laquelle les propriétaires parisiens apprennent l’augmentation de 50% de la taxe foncière en 2023 :

Nous sommes aujourd’hui confrontés à un choix politique :
  • Soit dégrader nos services publics, ce qui veut dire concrètement : fermer nos piscines, réduire le nombre de places en crèches, accueillir moins d’enfants dans nos PMI, remettre en question le prix de la cantine (premier tarif à 13 centimes) comme des centres de loisirs, revenir sur la gratuité des transports en commun pour les seniors, les enfants, les personnes en situation de handicap, mais aussi moins de policiers municipaux dans nos rues. Certaines communes y sont contraintes.
  • Soit réduire nos investissements dans la transition écologique, ce qui signifie : moins de pistes cyclables, moins de rues aux écoles, moins de plantations d’arbres, moins de logements pour les familles parisiennes et moins de rénovation thermique des bâtiments.
Je n’accepterai jamais ce chemin pour notre ville qui nous conduirait à moins bien vivre ensemble alors que nous avons besoin de soutenir les classes moyennes, les plus fragiles et d’accélérer la transformation écologique de notre Paris. (…)
Dans un premier temps, et c’est normal, nous avons cherché des économies dans notre gestion courante et qui ne relèvent pas de ces priorités.
Ensuite, nous avons mis en œuvre un plan de sobriété énergétique sans toucher au fonctionnement de nos services publics ce qui permettra de réduire nos consommations de 10 %.
Enfin, la troisième mesure en appelle à la solidarité des propriétaires parisiens.
Je proposerai au prochain Conseil de Paris une augmentation de la taxe foncière de 7 points. Elle est aujourd’hui à Paris la plus basse de France à 13,5 %, contre 41,61 % en moyenne dans les grandes villes françaises et elle n’a pas augmenté depuis 2011.
Pour accélérer la transformation écologique de notre ville, j’ai décidé d’exonérer à 100 % du paiement de la taxe foncière les propriétaires qui, dans les conditions légales, auront entre 2020 et 2026 investi dans la rénovation thermique de leur appartement.
Quoi de plus émouvant que cet appel à la “solidarité des propriétaires parisiens”, expression pudique qui désigne un racket fiscal, alors que le “plan d’économies” dont parle Anne Hidalgo semble bien mystérieux et bien peu volontaires. 
 
 
On comprend aisément la logique à l’oeuvre : faire fuir les propriétaires supposés voter à droite, et favoriser l’installation d’une population dépendante aux aides de la ville. Ou comment la logique électorale la précarisation d’une capitale au rayonnement mondial. 
 

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

49 Shares:
7 commentaires
  1. fermer nos piscines

    Non, juste demander à ceux qui les utilisent de les financer à leurs frais uniquement.

    Sinon la chasse aux pauvres continue. Enfin, pour les remplacer par des immigrés qui seront naturalisés pour bien voter le jour J.

    1. C’est déjà le cas. 2 millions d’inscrits à Paris. Logements sociaux 250000 et une promesse d’hidalgo d’en doubler le nombre et de passer à 40% du parc au + tôt. 3 à 4 votants par logement social, la majorité pour hidalgo est acquise en y ajoutant les bobos, les écolos et autres minorités lgbt etc. Elle est élue à vie…

  2. Titre corrigé: après avoir ruiné Paris, Mme Hidalgo veut augmenter la taxe foncière de 50%.
    C’est cela, le problème des socialistes: à force de plaire à toutes les clientèles et de satisfaire leurs lubies idéologiques (sans s’oublier au passage), ça se termine par la misère partagée.
    Gouverner, c’est choisir…

  3. Quand tous ceux qui sont capables de financer la gabegie seront partis et remplacés par des assistés, comment le système pourra-t-il encore tenir debout? Un système social a besoin d’être alimenté en richesses. Et financer par l’emprunt éternellement n’est pas possible. Donc le système s’effondrera tôt ou tard.
    Il faut instaurer une responsabilité réelle des mandataires publics. La responsabilité politique n’est pas efficace: après avoir menti et manipulé l’électeur, profité de leurs prébendes, ils conservent leurs avantages et pensions et laissent la facture du désastre à la collectivité. Donc une responsabilité civile personnelle pour faute serait un minimum. Il faudrait instaurer une véritable décharge des comptes en fin de mandat.

  4. Est-ce que les parisiens croient encore que les JO de Paris 2024 auront lieu?.
    La capitale aura été rasée suivant les prophéties, toutes les prophéties. En l’occurrence, que les parisiens s’évadent vers des territoires plus calmes, car le maitre des forges du 7ème arrondissement, s’il joue le farfelu pour les américains dans le conflit civilisationnel occidental, n’auront pas 200 secondes pour se réfugier dans les catacombes ou les champignonnières. En tout cas, ils peuvent contourner la parole de l’Ecclésiaste, en se disant : “Malheur à la ville dont la maire est une socialiste”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer