Discrimination à l’embauche: le gouvernement fait 10.000 testing dans le SBF120!

Le ministre Denormandie (Ville et Logement) a confirmé ce week-end qu’une campagne de testing sur la discrimination à l’embauche avait lieu. Les résultats seront publiés fin mars. 

Le ministre Denormandie a confirmé que 10.000 tests de discrimination à l’embauche avaient actuellement lieu. Cette campagne pourrait déboucher sur des décisions politiques. 

Testing et bientôt shaming?

On notera que le gouvernement, selon l’AFP, n’exclut pas une campagne de shaming:

“On prendra des décisions au regard des comportements”, a encore souligné M. Denormandie, précisant que son “objectif” était de pointer du doigt publiquement les entreprises qui pratiqueront ces discriminations.

“Imaginez que vous êtes un jeune des quartiers qui a fait des études, dont la famille a fait des efforts, à qui la République vous a donné l’accès à l’école, et qu’à la fin vous avez une barrière devant vous”, a affirmé le ministre.

Or, “cette discrimination, plus vous avez fait des études, plus elle est forte”, a-t-il souligné, évoquant “une sorte de promesse républicaine non-tenue”.

En mai 2018, Emmanuel Macron avait annoncé que les entreprises du SBF120, qui composent l’indice boursier regroupant les 120 principales valeurs françaises, seraient en trois ans soumises à des “testing” (tests anonymes) pour détecter les cas de discrimination à l’embauche, au rythme de 40 par an.”

Rendez-vous fin mars. 

About Post Author

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer