Mathias Vicherat en veut-il à son copain de promotion Emmanuel Macron?

Mathias Vicherat, directeur général adjoint de la SNCF, ne succédera pas à Guillaume Pépy. Il devient secrétaire général du groupe Danone. Il aurait refusé le poste de directeur de la communication de l’Élysée.

Mathias Vicherat fait partie de cette cohorte de hauts fonctionnaires qui forment la tête pensante de la technostructure française. Compagnon de Léa Drucker, il est marqué à gauche. Camarade de promotion d’Emmanuel Macron à l’ENA, il a notamment été directeur de cabinet de Bertrand Delanoë, après le départ de Nicolas Revel pour l’Élysée. 

Passé à la direction générale adjointe de Guillaume Pépy à la SNCF, il était destiné à remplacer celui-ci à la fin de son mandat en 2020. Pourquoi a-t-il décidé de quitter l’entreprise? Les rumeurs vont bon train sur ce sujet. Selon nos informations, ses relations avec Guillaume Pépy se sont assez vite tendues au regard des ambitions du jeune premier, et le commandeur de l’entreprise ne l’aurait guère ménagé. 

Manifestement, la proximité de Vicherat avec Emmanuel Macron ne lui a été d’aucun secours dans sa course aux responsabilités. Vicherat en a-t-il pris ombrage, et est-ce pour cette raison qu’il a refusé de prendre la responsabilité de la communication de l’Élysée, qui lui aurait été proposée par le Président et par Philippe Grangeon, qui est l’un de ses amis? Ou bien est-il simplement lassé par la communication de crise qu’il a dû notamment assurer à la SNCF?

Toujours est-il qu’il devient secrétaire général du groupe Danone…

0 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer