mar. Mai 26th, 2020

La technostructure debout sur le frein pour éviter la baisse des dépenses publiques

La technostructure devrait discrètement mais massivement s'opposer à la baisse des dépenses publiques. Une étude de France Stratégie consacrée à ce sujet vient d'en donner un exemple flagrant. En dehors d'un scénario de banqueroute, on voit mal comment l'objectif de baisse des dépenses pourrait être atteint... C'est un bel exercice de freinage anticipatif qui a occupé l'ancien Commissariat au Plan devenu, à la faveur de reconversions successives, l'organisme France Stratégie. La synthèse de la note produite par son directeur adjoint (et quelques autres) Fabrice Lenglart peut se résumer au tableau abscons ci-dessus. Il en ressort que France Stratégie nourrit le gouvernement pour appliquer la politique peu ambitieuse d'Emmanuel Macron de baisse de trois points de PIB des dépenses publiques. Et le résultat qui se donne à lire fait froid dans le dos sur la capacité de résistance de la technostructure à cette réduction du périmètre de l'État.Les angoisses méthodologiques de la technostructureOn lira donc avec attention les 16 pages de cette note qui détaille méticuleusement comment espérer baisser d'environ 60 milliards € la dépense publique d'ici à la fin du quinquennat. Dans la pratique, et au vu des troubles qui secouent nos rues, l'exercice a vraiment quelque chose de lunaire. Mais on essaiera quand même de retracer ici le cheminement intellectuel de France Stratégie pour en comprendre le sens.Tout commence par une
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

3 thoughts on “La technostructure debout sur le frein pour éviter la baisse des dépenses publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter