lun. Juil 6th, 2020

Revendique.com, la plate-forme libérale de revendications

La plate-forme Revendique.com est une initiative libérale qui mérite d’être soulignée et soutenue. Elle vise à créer un système collaboratif de portage des revendications citoyennes. Dans une phase où le débat public devient vital, ce nouveau site est salutaire. 

Où peut-on faire connaître ses revendications? recueillir des soutiens? diffuser ses idées? Sur Revendique.com, la plate-forme collaborative qui vient d’être lancée en même temps que la plate-forme publique du Grand Débat. 

Revendique.com, une initiative pour un débat transparent

L’intérêt de la plate-forme est bien entendu de miser sur la collaboration entre utilisateurs et sur la transparence pour agir. Le dépôt des revendications y est totalement libre… même si l’on y notera un tropisme (non obligatoire) libéral, voire libertarien, lié au parti pris de ses auteurs et concepteurs. 

La plate-forme est très intuitive d’usage, très simple, très robuste, et permet de se connecter facilement à partir d’un compte Facebook ou Gmail. Elle met en avant les revendications les plus en vogue. 

À n’en pas douter, elle devrait s’imposer, dans les prochaines semaines, comme un must de la revendication et de la délibération publique. 

On y retrouve déjà des revendications importantes comme la fin du monopole de l’assurance maladie ou l’instauration d’un chèque scolaire. Les amateurs du genre noteront que la revendication le plus portée est « anti-gilets-jaunes »: elle s’oppose à la mise en place d’un referendum d’initiative citoyenne (RIC), au nom de la défense de la démocratie représentative. Preuve est donc faite que cette plate-forme peut aussi accueillir des revendications relativement éloignées des grands thèmes libéraux ou libertariens. 

Voilà un beau gage d’ouverture d’esprit et de pluralisme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter