Macron prend le risque de déterrer la taxe carbone

Les Echos ont signalé cette audace d’Emmanuel Macron, hier, devant des maires du Grand Est. Le Président a évoqué la crise des Gilets Jaunes et la question de la fiscalité écologique. Visiblement, l’hypothèse d’une taxe carbone flottante est remise sur le tapis, au risque de nourrir une contestation que la Président voit, selon nous, trop rapidement éteinte.

Sur la taxe carbone évoquée hier par Emmanuel Macron, on n’est pas sûr d’avoir tout compris. Voici ce que les Echos en rapportent:

« Il est évident qu’on ne peut pas faire comme si de rien n’était et revenir à la même trajectoire de taxe carbone que celle qui existait précédemment. Est-ce qu’on peut revenir à une taxation qui varie en fonction des cours mondiaux pour dire : ‘On garantit à nos concitoyens que quand les prix montent on prend un peu moins de fiscalité’ ? Ca me semble plus pertinent »

On reviendrait donc à une forme de TIPP flottante. A l’occasion du même débat, le Président s’est laissé aller à d’autres déclarations risquées, qui laissent à penser que, à ses yeux, le mouvement des Gilets Jaunes est désormais derrière lui. Les affaires peuvent reprendre!

Il a par exemple dit:

« Il faut maintenant dire que lorsqu’on va dans des manifestations violentes, on est complice du pire »

Le proche avenir nous dira s’il a raison.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer