19 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Le budget de la zone euro enlisé dans la plaine batave

Emmanuel Macron tenait beaucoup à son budget de la zone euro, évoqué notamment lors de son discours à la Sorbonne. Cette idée n'a recueilli aucun succès parmi ses partenaires. Le Premier Ministre hollandais a même ouvertement dit tout le mal qu'il en pensait au parlement européen. Voilà une idée qui n'est pas près d'aboutir. L'idée macronienne d'un budget de la zone euro est ce qu'on appelle couramment un "bide". Évoquée lors de son fameux discours de la Sorbonne (26 septembre 2017), cette idée avait même ses ressources fiscales propres: Les ressources de ce budget devront refléter cette ambition. Les taxes européennes dans le domaine numérique ou environnemental pourront ainsi constituer une vraie ressource européenne finançant des dépenses communes. Et au-delà nous devons réfléchir à affecter en partie au moins un impôt à ce budget, par exemple l'impôt sur les sociétés une fois son harmonisation réalisée. Il se trouve que non seulement cette idée n'a eu aucun écho en France, mais elle a suscité l'hostilité de nos partenaires européens. Certains n'ont pas tardé à soupçonner une arnaque macronienne pour faire endosser aux autres pays européens les déficits français (ce qui, sur le papier, n'est pas faux). On lira avec amusement le compte-rendu de ce que cette idée très française de budget commun de la zone euro a inspiré au batave Mark Rutte, lors d'une séance plénière du parlement européen, en juin 2018: « La pro
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.