mar. Août 11th, 2020

Le directeur de cabinet de Macron dans le collimateur des juges

Patrick Strzoda, directeur de cabinet de Macron, est visé par une enquête préliminaire pour faux témoignage. Au moment où 17 collaborateurs quittent ensemble l'Elysée, cette nouvelle fait mauvais genre et illustre l'extrême faiblesse de la structure présidentielle en pleine crise des Gilets Jaunes. Sur signalement du Sénat, la justice a ouvert une enquête préliminaire contre Patrick Strzoda, le directeur de cabinet de Macron. Le haut fonctionnaire est soupçonné d'avoir menti sur les véritables fonctions d'Alexandre Benalla à l'Elysée. On rappellera ici nos nombreux articles sur les relations étranges entre Alexandre Benalla et les barbouzes. L'ouverture de cette enquête était à peu près inévitable après le signalement du Sénat. Elle ne préjuge en rien de sa diligence ni de ses résultats. On notera qu'une autre enquêtes est ouverte: elle s'intéresse aux raisons pour lesquelles Alexandre Benalla n'a pas eu à rendre des comptes devant la commission de déontologie sur ses différentes activités, notamment après son départ de l'Elysée. De mauvaises surprises sont à craindre dans ce dossier pour l'Elysée, tant l'importance du témoignage devant les Assemblées semble avoir été sous-estimée.
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter