Pourquoi le passe sanitaire va faire exploser l’épidémie et sera le Stalingrad de Macron

Le passe sanitaire est présenté par le pouvoir exécutif (en choeur avec le reste de la caste élue) comme un moyen de "casser" l'épidémie, ce qui justifierait des restrictions aux libertés. Dans la pratique, le passe sanitaire devrait accélérer l'épidémie au lieu de la ralentir, et probablement embourber Macron dans les boues d'une détestation collective dont il a mal mesuré l'ampleur. Voici pourquoi.

Le passe sanitaire repose sur une immense ambiguïté : celle qui consiste à faire croire aux vaccinés que le vaccin les protège de la maladie et les empêche d’être contagieux. Or ce n’est pas vrai, et cette ambiguïté devrait largement pourrir la situation sanitaire de ce pays. 

Les vaccinés sont presqu’aussi contagieux que les non-vaccinés

Les chiffres officiels venus d’Israël ou d’Angleterre permettent d’évaluer le taux de contamination des vaccinés. Ces chiffres sont fournis par la presse grand public en France, mais discrètement et sans que personne ne prenne le temps de les méditer vraiment. 

Ils montrent qu’en Israël, 40% des cas de COVID concernent des personnes vaccinées. En Grande-Bretagne, environ 40% des patients hospitalisés (à cause du COVID) de plus de 50 ans sont vaccinés. Autrement dit, la vaccination n’empêchera ni la contamination, ni l’hospitalisation, ni les décès des vaccinés, ce qui n’est pas clair dans tous les esprits. 

Nous avons récemment publié les chiffres officiels de Public Health England, qui montrent que les décès causés par le variant indien touchent plus les vaccinés que les non-vaccinés. 

Ce point est totalement occulté par les vaccinistes, qui désinforment volontairement la population pour la convaincre de recevoir ces vaccins sans trop réfléchir. 

Le passe sanitaire autorise la circulation des vaccinés contaminés sans masque

Dans son manque évident de sagesse, le législateur a autorisé l’utilisation du passe sanitaire dans une série d’établissements recevant du public, sans prendre la précaution d’imposer un dépistage régulier et obligatoire des vaccinés. Pourtant, ceux-ci sont contagieux, généralement sans le savoir. 

Concrètement, les vaccinés contagieux vont devenir des bombes virales ambulantes, qui vont contaminer les hôpitaux, les restaurants, les théâtres, les musées. Ils seront d’autant plus explosifs qu’ils porteront la croyance naïve de leur impunité virale. 

Logiquement, le passe sanitaire devrait donc accélérer fortement la contamination au lieu de la ralentir. Et cette contamination ne sera pas le fait des non-vaccinés, mais bien des vaccinés. 

Un désastre sanitaire se prépare

On comprend pour quelle raison ce gouvernement totalement incompétent n’a pas voulu imposer le port du masque aux vaccinés : il faut bien promettre des petits avantages à ceux qui se font vacciner. Sinon, à quoi servirait-il de se faire vacciner, si c’est pour continuer à porter le masque comme les non-vaccinés ?

Cette stratégie infantilisante prépare un cataclysme sanitaire en France. La mise en place du passe sanitaire va accélérer la “4è vague” et obliger à un reconfinement à la rentrée, si le gouvernement continue à fonder sa politique non sur le nombre de personnes hospitalisées, mais sur le nombre de personnes contaminées. 

L’effet déceptif sera puissant, et pour Emmanuel Macron, ne subsistera plus que la tentation de la fuite en avant : désigner les non-vaccinés comme des boucs-émissaires responsables de son échec sanitaire et appeler à la vaccination obligatoire. C’est absurde, mais ainsi fonctionne une caste décadente qui part en capilotade au premier coup de vent. 

Le désastre économique affaiblira Macron

Entretemps, les Français auront pu mesurer les dégâts causés par le passe sanitaire et sa ségrégation. Les cinémas connaissent déjà un effondrement de leur fréquentation depuis l’introduction du passe sanitaire. Les salles de sport pourraient perdre 50% de leurs abonnés. D’une manière générale, tous les professionnels soumis au passe sanitaire constatent une baisse de fréquentation de leurs établissements, qui devraient ruiner la popularité (déjà très relative) du passe sanitaire. 

Début septembre, viendront les comptes de la contamination dans un contexte de grogne latente et générale. Le temps du Stalingrad macronien approchera. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1K Shares:
13 commentaires
  1. Bonsoir Eric,
    Vous n’étiez pas en forme hier, dimanche, 3 fois du thé et votre allocution n’était pas très optimiste.
    Normal, comment l’être ? Pessimiste mais joyeux, c’est un nouveau paradigme à chercher.
    Effectivement, les vaccinés sont des bombes H lâchées dans la nature, contagieux, contaminants et malades…malades de tas de pathologies dont nous ignorons encore les effets à venir.
    Cette « spike latente » et autres est d’une effroyable complexité et en septembre, la simplicité reviendra de dire que seuls les vaccinés seront la cause du problème. A ce stade, ce n’est plus une affaire de sémantique, c’est l’Histoire qui rejoint l’histoire.
    Avons-nous sincèrement dans notre inconscient collectif complètement purgé notre « faute en 1940 » ?
    Non, les camps sont un appel de ce que nous avons occultés, parlez-en à votre psycho de référence,
    Que s’est-il passé en 1945 ?
    Libérés et on passe à autre chose ?
    Regardez-bien, on est vite passé à autre chose, tondus quelques crânes et basta !
    Il fallait oublier la veulerie, les trahisons, la collaboration, bref OUBLIER.
    Vous savez bien que tant qu’une question n’a pas trouvé sa réponse et bien elle stagne et pourrit.
    Donc, nous sommes dans le moment de la pourriture et c’est à ce moment là que certains décident de resurgir dans cette pourriture, tels des Phoenix, l’oiseau est choisi volontairement car d’un point de vue ontologique, rien n’est hasard. Et cette caste aime s’en servir.
    Qui va « gagner » ?
    L’ombre ou la lumière ?
    D’un point de vue eschatologique, l’ombre n’aspire qu’à la lumière, le verra-t-on sur la surface humaine, ce n’est qu’une affaire de point de vue, n’est-ce pas ?
    Phrase dite dans un camp : Où est Dieu ?
    Réponse : Où sont les Hommes ?
    N’hésitez pas quand vous fuyez Paris de venir prendre un café ou un repas, vous avez mon mail et je prends mon abonnement à votre journal en août car je n’avais pas de budget jusqu’à présent.
    Merci de m’avoir permise de lire vos articles gratuitement jusqu’à présent.

  2. Bonjour
    Je suis médecin vasculaire, et volontaire depuis 1,5 ans pour des consultations et prise en charge précoce des Covid.
    Je suis contre cette Experimentation génique.
    Toutefois, je ne connais pas les chiffres En France que l’on constate UK et Israël.
    Je ne constate pas non plus d’hécatombe du à la protéine Spike délétère.
    Auriez-vous plus d’informations que je n’en ai, pour la France bien sûr?

  3. Merci M. Verhaeghe pour vos vidéos.

    Je suis moins optimiste: comme dans tout le reste de la population, une partie des
    policiers et gendarmes s’est faite vacciner, de bon gré ou non. Il suffira à la hiérarchie d’envoyer spécifiquement ceux-là dans les bars contrôler les passeports vaccinaux.

    Par contre, le fait de rendre les test payants va en faire s’effondrer le nombre:
    du même coup la petite chanson de l’augmentation (“exponentielle”, bien sur) des
    “cas” sera difficile à mettre en musique.

  4. L’ordre des médecins a été créé sous Vichy. Il n’y a pas eu d’épuration au sortir de la seconde guerre mondiale. Donc une forme d’immunité ad vitam pour toute “poursuite” d’éléments indésirables comme en 41, 42… A noter qu’avant Macron, seul Pétain en 41 était allé à Lourdes. C’est dire…

  5. L’est pas beau notre Narcisse en fleurs ?…
    J’ajouterais volontiers une couronne d’épines.

    « Vive les vacances,
    « A bas les pénitences… »

    Notre président, las de tous ces « gaulois minables » qui refusent le bâton, prend ses distances et le soleil en Polynésie.i

    1. Il se pourrait bien que ces colliers exubérants soient en fait destinés aux femmes. Humour polynésien ?
      De plus Brizit’ n’est pas allée à Tahiti alors que sa présence était programmée. Après la fronde de la Fêt’Nat’ et son absence de masque, on peut se demander si Jupiterinho n’agacerait pas tout le monde, y compris dans son “couple” glamour…

  6. Monsieur,
    J’avais déjà apprécié certaines de vos interventions, notamment sur le média France-Soir. Je viens de lire et d’écouter plusieurs de vos contribution sur votre site. Je veux vous remercie d’incarner, par votre liberté et votre humanité, un idéal de pensée et d’action que je croyais presque perdu. Je veux vous dire merci pour tout cela. L’on se sent moins seul à entendre d’autres personnes partager et développer avec leurs arguments et leur culture propres ce que l’on pense.
    Encore merci.
    Marie-Hélène Soulier

  7. Récemment opérée d’un œil, je ne parviens pas à me relire correctement et à corriger mes fautes de frappe ! Excusez-moi.

  8. On force sciemment les gens à prendre un vaccin à l’efficacité médiocre sur le variant Delta. ça saute aux yeux pour qui s’intéresse à la reprise épidémique dans les pays les plus vaccinés Si ça ne s’appelle pas écouler les stocks… Lisez ce que dit un médecin israélien : 2 doses ne suffisent pas au bout de 6 mois et le vaccin offre aujourd’hui une protection médiocre.

    https://www.jpost.com/health-science/israels-two-week-window-to-halt-the-4th-covid-19-wave-675199

  9. Je vous invite à lire cet article qui en dit long sur la propagande. On nous dit depuis des mois que le variant Delta est plus contagieux MAIS moins dangereux ce qui semble avérépar les faits. Au moment où les autorités sont forcées de reconnaître que le vaccin n’apporte AUCUN bénéfice que ce soit pour attraper ou transmettre le virus elles nous disent qu’il est soudainement plus contagieux ET plus dangereux. Cette pirouette va permettre de justifier le faible nombre de morts par la vaccination. C’est le dernier bastion du vaccin.

    https://www.lefigaro.fr/sciences/la-guerre-a-change-des-documents-americains-sonnent-l-alarme-face-au-variant-delta-20210731

  10. Pas sûr que l’épidémie explose… Trop d’inconnus. En revanche,la détestation de Macron et l’absurdité du pass vont croître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer