jeu. Mai 28th, 2020

Debout la France: programme minimum

Debout La France pourrait envoyer au moins un député à Strasbourg. Crédité à ce stade de 3,5% des voix (le score oscille entre cet étiage et les 5%), le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan capitalise essentiellement sur l'image de son leader ancré dans le "souverainisme". Cette facilité explique sans doute pourquoi le mouvement s'est fendu d'un programme minimaliste de six pages, dont la marque principale de fabrication n'est pas le libéralisme. On connaît les déboires spasmodiques de la liste de Debout la France dont la construction n'a pas été de tout repos. Est-ce pour cette raison que le parti n'a guère eu le temps de finaliser un programme particulièrement enthousiasmant? Résumé en six pages dactylographiées à l'ancienne, les idées qu'on y retrouve sont celles d'un souverainisme étatiste relativement attendu. Marché unique: la fin programmée Debout la France ne s'exprime pas directement sur le marché unique et sur ses principes fondateurs. Mais, en creux, les propositions du mouvement souverainiste montrent bien à quelle sauce il sera mangé: Conditionner l’accès au marché commun européen à une harmonisation sociale, fiscale et au respect de la loyauté commerciale entre partenaires européens pour que les emplois des Français cessent de partir en Pologne ou en Roumanie. Le marché commun doit être accessible à des pays qui pratiquent la même fiscalité et la même protection sociale. Ils doivent en outre être commercialement loya
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

2 thoughts on “Debout la France: programme minimum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter