29 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

À droite, l’hypothèse Marion Maréchal prend forme

Marion Maréchal peut-elle ravir la vedette à sa tante et s'imposer comme la candidate naturelle de l'union des droites en 2022? Nous le croyons depuis plusieurs semaines et l'avons d'ailleurs pronostiqué. Cette semaine a montré que les chances de l'intéressée, encore prudente sur son retour en politique étaient loin d'être nulles. En revanche, elle peut s'attendre à un puissant tir de barrage des élites bourgeoises qui feront obstacle à sa progression. L'annulation de sa participation à un débat du MEDEF par Geoffroy Roux de Bézieux, sous la pression extérieure, l'a montré. La semaine de Marion Maréchal a été chargée. Mardi, elle a participé à un dîner avec une quinzaine d'élus LR. Officiellement, ce n'était pas très grave. Dans la pratique, le président du parti par intérim, Jean Léonetti, a demandé des clarifications à ces élus. “Cette clarification passe par leur appartenance aux Républicains qui implique une totale étanchéité à toute alliance avec l’extrême droite”, ajoute l’ancien ministre. Le projet du RN “est l’opposé du nôtre sur les plans européen, social et économique” Jeudi, la même Marion était, apprenait-on, invitée à participer aux universités d'été du MEDEF, à un débat sur le populisme. De bonnes âmes comme Laurence Parisot s'en sont indignées et Geoffroy Roux de Bézieux, face à la polémique, a battu en retraite dès le lendemain. On retiendra donc deux leçons de cette semaine qui pré
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.