25 février 2021

2 thoughts on “Mercato européen: la doctrine autoritaire française en difficulté

  1. Vous faites erreur sur la conception allemande de la démocratie : jamais un Spitzenkandidat ne peut obtenir la présidence du Bundestag ou la Chancellerie s’il n’a pas formé une coalition qui le rende majoritaire au sein de l’Assemblée. Dans l’Union européenne, depuis un mandat, il suffit d’arriver en tête. Cette règle avait pour but d’attribuer la présidence de la Commission, avant l’élection des parlementaires, dans la mesure où l’on pouvait prévoir à l’avance sans risque quel groupe parlementaire arriverait en tête.

  2. Si en france (F ? ) suivant l’analyse du président (P ? ) de l’assemblée (A ? ) ,  » une petite défaite peut se transformer en gde victoire », il semblerait donc, comme à mon avis de français  » de rien  » , que ce soit plus difficile au niveau européen … Attendons donc l’analyse de M. Ferrand…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.