lun. Mai 25th, 2020

Relance prochaine de la course à l’arme nucléaire en Europe

L'arme nucléaire en Europe a de beaux jours devant elle. Le traité sur les forces nucléaires intermédiaires (FNI), qui prohibe les missiles nucléaires d'une portée de 500 à 5.500km, signé par Gorbatchev et Reagan en 1987, pourrait en effet tomber en désuétude dès le 5 août prochain. Cette mauvaise nouvelle pour les Européens lancera le signal d'un déploiement de missiles nucléaires destinés à frapper n'importe quelle capitale européenne depuis le sol européen… Les Etats-Unis et la Russie sont prêts. L'arme nucléaire en Europe devrait faire son grand retour dans les mois à venir. Après l'annonce par la Russie, en janvier 2019, du déploiement du SS-C-8, le traité FNI a eu du plomb dans l'aile. Officiellement, ce missile n'est pas visé par le traité, puisque, selon Moscou, il se limite à un rayon d'action de 480 kilomètres. Mais l'OTAN n'en croit pas un mot, et considère qu'il peut frapper jusqu'à 1.500 kilomètres. Depuis le mois de janvier, l'OTAN demande donc à la Russie de renoncer à cet armement, ce que la Russie refuse avec application. Cette violation supposée du traité devrait conduire les Américains à déployer à leur tour des armes nucléaires de portée intermédiaire sur le sol européen. Pour les Etats-Unis, l'obsolescence du traité permettra en outre de déployer un équipement nucléaire intermédiaire face à la Chine qui en est déjà pourvue. La Chine n'est en effet pas signataire du traité FNI. La partie d'éche
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter