dim. Mai 24th, 2020

Pour le FMI, la croissance 2020 prend mauvaise tournure

Le FMI a abaissé ses prévisions de croissance pour 2020 partout dans le monde. La faute en revient à la perte de confiance, résultat, paraît-il, d'une multiplicité d'événements malheureux comme la guerre commerciale lancée par Donald Trump ou les atermoiements britanniques autour du Brexit. Tous les pays du monde sont concernés par un atterrissage mouvementé en 2020. Les prévisions du FMI ne sont pas très optimistes, et confirment que 2020 devrait être une année compliquée pour l'économie mondiale. L'ensemble des pays, qu'ils soient émergents ou industrialisés, devraient subir une baisse de forme marquée. Les économistes du Fonds monétaire international n’attendent plus que 3,2% de croissance cette année dans le monde puis un rebond limité à 3,5% l’an prochain, soit dans les deux cas 0,1 point de moins que dans leurs prévisions du printemps. Par comparaison, ils tablaient sur 3,9% pour 2019 il y a tout juste un an. Ils restent légèrement moins négatifs que leurs homologues de l’OCDE, qui voient eux la croissance tomber à 3,2% cette année et 3,4% en 2020, dans le sillage des échanges commerciaux internationaux. Ceux-ci ne progresseraient plus que de 2,5% en 2019 pour le FMI (après 3,7% en 2018), et de 2,1% pour l’OCDE. Cela l’amène en conséquence à relever de 0,3 point sa prévision de PIB 2019 des Etats-Unis, à 2,6%. Mais il maintient son scénario de ralentissement à 1,9% en 2020 avec l’atténuation des effets de
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter