17 janvier 2021

2 thoughts on “Mort de l’Iranien Soleimani : quelle implication du Mossad ?

  1. Il faut croire que ce terrible général était un « bleu » en matière de voyageur icognito. Comment se fait-il qu’il ait pu monter dans sa « voiture » et son « second » dans une autre voiture sans une escorte de véhicules blindés tous « anonymisés ». Et il aurait sans doute mieux valu qu’il se refugiasse dans un bâtiment de l’aéroport en béton armé et souterrain en attendant une heure plus propice pour aller à sa « réunion ».
    Et puis, si le « pilote » du drone a vu la belle chevalière et sans doute sa Rolex à son poignet, alors, alors, il n’y a aucun doute. Les iraniens vivent sur leur « puissance passée de la Grande Perse ». Et croient qu’on peut gagner une guerre sans « aviation ou autre avion sans pilote ». Car même aux funérailles de leur général, ils arrivent à mourir en s’étouffant mutuellement dans des mouvements de foules incontrôlées et insécurisées, ce qui en dit « long » sur leur stratégie de guerre « à l’Amérique ».
    Quand au « Mossad », il devrait de temps en temps « avertir » le maitre des horloges françaises de ne pas laisser sa ministre de la Justice être trop « laxiste » avec les « drogués et les détraqués d’Allah » en liberté dans certains territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.