ūüéĖAbonn√©s – Une majorit√© syndicale appelle √† la mobilisation contre le 49-3 (analyse)

Après l'annonce du 49-3, une majorité syndicale se dégage en faveur d'une mobilisation générale. Les syndicats qui font encore preuve de modération représentent une minorité de salariés. Cette position est embarrassante pour le gouvernement. Rien n'exclut un retournement final de la CFDT contre la réforme.

Ce lundi, une majorité syndicale a appelé à la mobilisation générale contre le gouvernement. Cette mobilisation devrait commencer dès mardi. 

Une majorité syndicale contre le gouvernement

L’intersyndicale a publi√© un communiqu√© commun appelant √† la mobilisation g√©n√©rale ce mardi. Il est sign√© par une multiplicit√© d’organisations syndicales.

Le 49.3¬†“d√©montre l’impuissance du gouvernement √† r√©pondre aux interrogations s√©rieuses et l√©gitimes des parlementaires √† propos de ce projet incomplet, tr√®s approximatif, aux multiples inconnues”, ajoutent la CGT, FO, la CFE-CGC, la FSU et Solidaires, les organisations de lyc√©ens Fidl, MNL, UNL et d’√©tudiants Unef.

On notera la position compliquée de la CGC, qui signe le texte mais ne participe pas à la mobilisation. 

Au total , les organisations signataires de ce texte représentent environ 60% des salariés, soit une nette majorité en faveur de la mobilisation. 

La CGT prend une position claire

La CGT a pris le temps d’exposer clairement sa position aujourd’hui.¬†

La CGT a appel√© lundi √† l‚Äôorganisation d‚Äôune ‚Äúgrande journ√©e de gr√®ve et de mobilisation‚ÄĚ au surlendemain de la d√©cision du gouvernement de recourir √† l‚Äôarticle 49-3 de la Constitution pour faire approuver son projet de r√©forme des retraites.

Philippe Martinez renoue ici avec l’ambition d’appara√ģtre comme le leader de l’opposition syndicale √† la r√©forme du pr√©sident Macron. Cette strat√©gie qui n’a pour l’instant rien apport√© de concret √† son organisation pourrait se traduire par de nouveaux cort√®ges “anim√©s” dans les rues de Paris.¬†

FO quitte la conférence de financement

Dans la foul√©e, Yves Veyrier, le secr√©taire g√©n√©ral de FO, a annonc√© que sa conf√©d√©ration quittait la conf√©rence de financement ouverte √† la demande de la CFDT, et en accord avec le MEDEF, pour combler le manque d’√©tude d’impact sur la r√©forme. On se souvient que Laurent Berger avait alors tent√© de sortir du pi√®ge de l’√Ęge-pivot en r√©clamant que la discussion sur la r√©forme soit distincte de la discussion sur les √©quilibres financiers “param√©triques”.¬†

Le d√©part de FO fait donc partie d’une chronique annonc√©e. On retiendra toutefois les explications donn√©es par Yves Veyrier :

Selon un communiqu√© du bureau conf√©d√©ral, elle ¬ę¬†ne permet pas de garantir la libert√© de n√©gociation¬†¬Ľ. FO d√©plore le fait que le Premier ministre a ¬ę¬†d√®s le d√©part fix√© des contraintes inacceptables, comme le refus de mesures conduisant √† augmenter le co√Ľt du travail, autrement dit le refus de l’hypoth√®se de l’augmentation des cotisations (sociales)¬†¬Ľ.

La CGT avait quitté la conférence dès le début.

La CFDT pose ses conditions

Contrairement √† l’affirmation de plusieurs commentateurs, le recours au 49-3 est une mauvaise nouvelle pour la CFDT, qui apparait de plus en plus comme une simple force suppl√©tive d’un gouvernement qui cultive l’impopularit√©. Laurent Berger a d’ailleurs annonc√© son cahier des charges pour ne pas abandonner le gouvernement en rase campagne.¬†

  • “Pour les¬†agents publics qui touchent peu de primes, la CFDT revendique qu’il y ait une clause de sauvegarde leur garantissant √† terme un niveau de pension au moins √©gal √† ce qu’il est aujourd’hui” explique-t-il.
  • Laurent Berger demande aussi au Premier ministre “d’am√©liorer le texte avec une r√©elle prise en compte de la p√©nibilit√© mais aussi la s√©curisation des transitions. On demande aussi que la¬†pension minimale¬†soit fix√©e √† 85 % du smic d√®s 2022 et non pas √† partir de 2025.”

Le cadre de la discussion est donc pos√©. On sait par ailleurs que Laurent Berger r√©clamait une augmentation des cotisations patronales. Mais comme le gouvernement a renonc√© aux mesures d’impact, la situation est beaucoup plus simple √† anticiper : on ne sait pas vers o√Ļ on va, mais on y va.¬†

Ostéo? Naturo? Homéo? Sophro?

Cosmico vous aide à savoir le vrai, et à choisir les bons. Et c'est gratuit...
NOUVEAU
11 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer