Macron prend le risque de fracturer le pays

Dans son allocution de 27 minutes prononcée hier à la télévision, Emmanuel Macron a annoncé des mesures très autoritaires pour l'été : obligation vaccinale pour les soignants et d'autres professions "au contact du public" (on attend de voir si les enseignants seront concernés) et utilisation du pass sanitaire dans les restaurants, les cafés, les théâtres, les cinémas. Il a également annoncé une réforme des retraites après l'épidémie. Cette stratégie d'exclusion a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Reste à savoir si elle conduira à une fracture ouverte du pays.

Les annonces d’Emmanuel Macron hier soir ont surpris par leur autoritarisme et leur détermination. Elles constituent un véritable test sur l’intensité de l’opposition populaire au président de la République. 

Macron annonce l’exclusion des non-vaccinés

Les annonces d’hier sont sans ambiguïté. Pour l’instant, l’obligation vaccinale est limitée aux personnels soignants et à quelques professions en contact avec le public (le sort des enseignants ne manquera pas d’intéresser…). Mais le Président a évoqué une possible généralisation à toute la population. Surtout, les non-vaccinés seront exclus de fait de la vie sociale : leur accès aux cafés, aux restaurants, aux théâtres, au cinéma, aux avions, aux trains, sera supprimé.

Cette mesure autoritaire, largement approuvée dans la caste, devrait marquer les partenaires de la France par sa rigueur et son “innovation”. Elle constitue un précédent majeur dans le concert des nations démocratiques, aux antipodes du Freedom Day décidé par Boris Johnson. 

Un effet immédiat sur les prises de rendez-vous

Dès la fin de l’allocution présidentielle, le site de prise de rendez-vous pour la vaccination Doctolib a “explosé”. Près d’un million de Français auraient pris rendez-vous dans la soirée pour recevoir une dose de vaccin. 

Il ne reste plus qu’à en convaincre 32 millions supplémentaires. Mais l’objectif de pousser le “ventre mou” des non-vaccinés à recevoir leur dose pourrait avoir avancé.

La contestation bondit

Dans le même temps, les réseaux sociaux se sont embrasés, notamment sous l’effet des non-vaccinés qui ont annoncé leur intention de résister à la mesure présidentielle. Différentes manifestations pourraient avoir lieu dès le 14 juillet. Le défilé militaire sera d’ailleurs réservé aux détenteurs d’un pass sanitaire. 

La question est de savoir si l’exclusion des vaccinés suscitera une crise politique ou pas. Les semaines qui viennent, et même les jours qui arrivent, avec le dépôt imminent d’un projet de loi, donneront une bonne représentation de l’état des forces en France. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

82 Shares:
82 commentaires
  1. Bonjour Monsieur Verhaeghe,

    Je suis avec beaucoup d’intérêt sur ce que vous dites ou écrivez.
    Le problème est que malgré les contestations qui pourront survenir d’ici à Noël, que ce soit contre l’obligation vaccinale, la réforme des retraite, le passe sanitaire….., il ne se passera pas grand chose parce que nous ne sommes plus au temps de la résistance des années 40 et que le gouvernement ne cédera pas qu’elle que soit la pression (ou alors très à la marge).
    Comment faire maintenant au quotidien pour avoir une vie à peu près normale quand on n’est pas vacciné et qu’on est privée de liberté, à part aller se faire vacciner contraint et forcé ?
    Cordialement.

    1. « Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur. » in Discours d’investiture du 13 mai 1940 devant la Chambre des Communes
      « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »
      « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. »
      « Ne cédez jamais, ne cédez jamais, jamais, jamais, jamais. En rien, grand ou petit, important ou insignifiant. Ne cédez jamais, sauf aux convictions d’honneur et de bon sens. »
      « La tolérance consiste à nourrir un crocodile en espérant être le dernier mangé. »
      Winston Churchill (1874-1965), homme d’État britannique

      « Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne,
      vous ne pouvez pas donner de la force au faible en affaiblissant le fort,
      vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur,
      vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes,
      vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche,
      vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous ne gagnez,
      vous ne pouvez pas forger le caractère et le courage en décourageant l’initiative et l’indépendance,
      vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu’ils devraient faire eux-mêmes.»
      Abraham Lincoln (1809-1865), seizième président des États-Unis

      1. François,
        Sont-ce vraiment des réponses ?
        Autant j’applaudis des deux mains au discours de Churchill, autant celui de l’investiture de Lincoln me rappelle le programme que nous sommes en train de subir actuellement.

        Peut-être nous proposiez-vous de choisir entre ces deux idéologies ?

        Sans hésiter, je fais mon choix. Celui de l’intelligence et de l’humain à celui de l’intelligence et du calcul.

        Et vous ?

        Cordialement.

  2. Cette annonce intervient en plein été, après des élections désastreuses pour Macron.
    Cela s’appelle jeter de l’huile sur le feu!
    Macron veut une révolution ? Et bien il l’aura.
    Mais attention, le dernier Monarque à avoir joué ainsi avec le peuple l’a payé de sa tête. Si celle de Macron n’est plus vraiment lucide, au moins elle est encore attachée à son corps. Mais les choses changent…

    1. Nicolas Dupont-Aignan, Député de la République française, dit qu’il est fou.

      https://twitter.com/dupontaignan/status/1414659116065345536

      Oui, il a perdu la tête. C’est clair.

      Article 68 de la Constitution française

      « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
      La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.
      La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.
      Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.
      Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »

      1. Je pense aussi qu’il est fou. C’est une arme de destruction massive à lui tout seul. Il se croit investi du droit de vie ou de mort (dans tous les sens du terme) sur sa population. Et quand je dis « sa 
        population », il pense vraiment qu’elle lui appartient ; oui, il est vraiment fou. Je me souviens du jour de son investiture, je l’ai bien observé, l’éclat de ses yeux était étrangement diabolique

          1. Ok, malade mental grave, mais comment se fait -il que la population suit cet abruti malgré tout et sont des milliers à se précipiter dans des centres de vaccination…je veux bien croire que la société n’ait pas les yeux en face des trous, mais à ce point là ? Est-ce une question de courage ? D’intérêts divers ? De moutonnage ?
            de soumission au chantage ? Je suis paumée et extrêmement inquiète, pas pour moi, mais pour mes enfants, et puis autour de moi, amis, enfants, se sont laissés entraîner dans cette vaste fumisterie pour des intérêts et obligations diverses (exemple : pouvoir aller faire des exams à l’hôpital ou même se faire soigner des suites d’un accident (cas de mon fils) c’est quoi ce merdier, je suis furax

          2. C’est très simple à comprendre. D’abord, le fait d’avoir un état-nounou déresponsabilise totalement la part de la population qui a tendance à se laisser vivre, ensuite, la catastrophe cataclysmique de l’ednat ne produit plus que des têtes vides, qui sont éminemment plus faciles à manœuvrer que des têtes pleines.
             
            C’est pourquoi nous-avons assisté à des coupes sombres dans le français et surtout la philo au fil des ans, car si cela vient en partie des débiles profonds de l’ednat imbus de leur petite personne qui ont pondus des absurdités du genre “référentiel bondissant”, il ne faut pas négliger la part poliotique, qui a encouragé ou du moins, n’a rien fait contre cette dégradation, tout en sachant bien ce qu’il en découlerait.
             
            Au final, vous vous trouvez face à des gens qui ne savent que s’énerver dès que vous leur parlez normalement, parce qu’ils n’ont qu’un vocabulaire extrêmement limité et des gens qui sont bien entendu crédules et gobent tout rond la parole gouvernementale.
            Pour mémoire, Yoyo avait fait enterrer presto le rapport ocde qui donnait à l’époque 40 % d’illettrés à la sortie de l’école – on peut maintenant tabler sans trop se tromper sur une fourchette allant de 60 % à 80 % selon les territoires, avec une moyenne nationale aux alentours de 70 %.

      2. En tout cas incapable de faire la moindre addition de dates. Vu les dates d’ouverture de la vaccination, la plupart des moins de 60 ans n’auront pas de certificat valides avant août si ils s’y sont pris le premier jour. Donc aucune possibilité de vacances dès le 21 juillet. … Et pour les enfants, ce ne sera pas avant septembre ne fait pour le droit d’aller en colonie. Le cas des juilletiste non vaccinés (50% des gens …) va être aussi très amusant quand ils vont réaliser qu’ils n’ont pas le droit de prendre le train, l’avion et d’entrer dans les commerces des autoroutes …

    2. Bonjour. Macron est une tete sans corps tel un coronavirus . Il contamine l’Ame du peuple, c’est un virus du mal, de la soumission de la decheance.

    3. Sa crainte politique est uniquement la reprise des gilets jaunes à la rentrée en se cristallisant sur le refus vaccinal , pas un risque sanitaire hypothétique. Avec l’obligation vaccinal, il espère ostraciser les non vaccinés tout en leur interdisant de manifester à plus de 50 personnes. Ce mouvement lui permet aussi de reprendre la main après l’humiliation des régionales où il a fait en plus l’erreur de s’investir personnellement contre un adversaire potentiel. Il lui fallait selon ses courtisans se replacer au dessus des simples mortels en frappant un grand coup.

      Mais cela va se retourner contre lui car lui et ses courtisans sont incapables de faire de simple calculs. Seuls 45% des français sont aujourd’hui vacciné et 70% le seront au mieux en septembre vu la calendrier des livraisons. Donc il vient de se mettre à dos la moitié des français qui vont avoir un été pourri par sa décision et un autre quart qui vont être dans l’embarras permanent à la rentrée. On a vu que selon ses annonces aucun enfant de plus de 12 ans ne pouvait aller en centre de loisir ou colonies à partir du 21 juillet car leur vaccination n’a été autorisé que début juillet ! Et dans les faits pour les moins de 60 ans, l’ouverture début juin plus 6 semaine entre els does plus deux semiane fait que personne n’aura le passe avec août !!!

  3. Faut-il destituer le président ?
    Non. Rappelons qu’il a été élu « démocratiquement » par une majorité.
    Ceci est le principe de la démocratie, régime politique dans lequel le pouvoir est sensé être exercé par le peuple, par l’ensemble des citoyens.
    Mais c’est là où le bât blesse, car en réalité, la démocratie n’existe pas et n’existera jamais.
    Mais la grande habileté des dirigeants du monde moderne est de faire croire au peuple qu’il se gouverne lui-même. Et le peuple se laisse persuader d’autant plus volontiers qu’il en est flatté et que d’ailleurs il est incapable de réfléchir assez pour voir ce qu’il y a là d’impossible.
    C’est pour créer cette illusion qu’on a inventé le « suffrage universel » qui est l’opinion de la majorité supposée faire la loi. Mais ce dont on ne s’aperçoit pas, c’est que l’opinion est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier.
    C’est pour cela qu’on a pu dire que « l’opinion, c’est l’erreur du plus grand nombre ».
    « L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence », nous rappelle René Guénon.
    En conséquence, le libre arbitre, que nous avons cru si longtemps être le dernier mot du progrès, est, au contraire, une cause de désordre et de discorde si on le donne à ceux qui ne savent pas s’en servir.
    Donc, la solution n’est pas de destituer Macron, puisque le problème n’est pas humain mais systémique.
    Le système politique actuel, par l’entremise des masses de plus en plus ignorante, lors d’élections, permet de mettre à la tête de l’Éta des personnalité de plus en plus corrompues et dégénérées.
    C’est pourquoi le pouvoir politique (et religieux) s’est toujours fondé volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
    (…)
    Entendez tous les initiés anciens et modernes, prophètes de toutes les parties du monde, tous nous crient : « Debout ! non plus pour le choc des épées, mais pour les luttes fécondes de la pensée. Debout ! pour la lutte contre une invasion plus redoutable que celle de l’étranger, la lutte contre le matérialisme, le sensualisme et toutes leurs conséquences : l’abus des jouissances, la ruine de tout idéal ; contre tout ce qui, lentement, nous déprime, nous énerve, nous affaiblit, nous prépare à l’abaissement, à la chute. Debout ! travaillez et luttez pour le salut intellectuel et le relèvement de notre race et de l’humanité ! »
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    1. Je suis las d’entendre dire que le micron a été élu légalement. L’instrumentalisation de la Justice dans l’Affaire Fillon, s’ajoutant au matraquage médiatique sans possibilité de répondre, montre bien que cette “élection” n’a pas été honnête. Au vu de ces circonstances, n’importe quel tribunal administratif faisant correctement son travail aurait dû annnuler l’élection pour vice de forme. Mais les vices ne s’arrêtent pas là … Quant à LA démocratie …

    2. “la démocratie n’existe pas et n’existera jamais.”
       
      C’est pas faux quelque part, cependant, certains pays n’en sont pas si loin, tel la Suisse.

    3. En ce qui concerne les premières lignes de votre intervention, et plus précisément “il a été élu démocratiquement”…… j’ai depuis quelques temps l’impression nette qu’il a pu être élu grâce à un galop d’essai réussi des machines à voter et que B a profité du même système (du moins pour l’instant). Nous commençons à entendre parler du vote par correspondance et autres joyeusetés électroniques. ; à défaut d’entendre ce qu’effectivement les initiés anciens et modernes nous crient aux oreilles, nous irons à la ruine de notre humanité, à l’avilissement intellectuel de notre race, la ruine de notre histoire, l’enfer pour nos très jeunes, jeunes adultes et âgés qui ont pris le soin de se préserver des errances du temps, pensant pouvoir encore être présents pour soutenir ceux qui les suivent et sauver leur pays.

  4. Les “complotistes” avaient donc bien raison depuis mars 2020 !!!
    Dès janvier 2018 j’écrivais que nous étions en marche vers la dictature !!!
    Les nombreuses pétitions de Florian PHILIPPOT n’ont servi (et continuent de ne servir) absolument à rien !
    Soit le peuple français s’unit et fait masse contre les truands en place soit le projet génocidaire de Microncescu va aller jusqu’au bout !
    Qui arrêtera Microncescu le psychopathe ?

  5. Mes chers compatriotes,

    Je vous arrête tout de suite, je ne me présente pas à l’élection présidentielle. Je roule pour une écurie qui a le vent en poupe, n’ayant jamais cru dans la bande de tocards qui œuvre maléfiquement en série depuis 2012 au déclin de la France. Mais j’ai le droit le plus essentiel, protégé par l’article 19 de la DUDH apposée en préambule de la constitution française de 1958, et comme vous êtes mes chers compatriotes, de m’adresser à vous ainsi car vous l’êtes, étant porteur comme vous tous d’une Carte Nationale d’Identité qui fait de nous une communauté au sein de notre Patrie, dernière locution féminine qui définit le Père, celui qui donne le cap quand tout va mal.

    Donc, ne cherchant pas le suffrage des Français sur ma tête, travaillant sans relâche au quotidien pour un magnifique champion, je vais quand même vous donner quelques directions, bien entendu totalement à l’opposées de ce qui a été déblatéré dans le vide hier soir par le dernier de la liste des tocards que le socialisme français a pondu depuis 1981. J’ai 60 ans, j’ai connu 10 Présidents de la République – intérims compris. Je n’ai jamais vécu ce qui se passe en ce moment en France, et pourtant… D’après nos livres d’Histoire et les dires de nos anciens, il faut remonter à la période de l’Occupation nazie pour retrouver les mêmes dérives politiques, les mêmes crimes, les mêmes abjections, la même corruption endémique du système.

    Pourquoi le socialisme ? A moins d’avoir passé les 40 dernières années sur Mars, vous avez bien compris que depuis 1981, la France est allée de Charybde en Scylla pour l’influence délétère de cette idéologie abs-conne.
    Je n’irai pas plus loin pour vous l’expliquer par le menu, car tout est dit en leurs mots, en reprenant seulement les aphorismes de nos illustrissimes européens (1) Winston Churchill (1880-1963) et (2) Charles de Gaulle (1880-1970) :

    – (1) « Le socialisme, c’est la philosophie de l’échec, le credo des ignares et le prêche des envieux, sa mission est de distribuer la misère de manière égalitaire pour le peuple. » […] « Ne cédez jamais, ne cédez jamais, jamais, jamais, jamais. En rien, grand ou petit, important ou insignifiant. Ne cédez jamais, sauf aux convictions d’honneur et de bon sens. »

    – (2) « Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie et se servent des mouvements d’opinion. La gauche tire le haut de la société vers le bas, par idéal d’égalitarisme. C’est comme cela que l’on a finit dans l’abîme en 1940… Les socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux… Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. On ne les jamais vus dépenser efficacement les crédits… Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes…Parce qu’ils sont incapables, ils sont dangereux… »

    Voilà, le bilan tient en ce peu de mots.
    Nous voilà au pied du mur.

    A quoi pourront donc nous servir les 10.000 mots supplémentaires en l’air du dernier tocard du socialisme en direct sur toutes les chaînes de télévision hier soir ? A rien ! Verba volent. Il a beau passer au crible les pages des Larousse, Littré et Grevisse, l’assemblage est du vide sidéral. Moral, idéologique, politique, juridique. Toutes ses annonces sont définitivement hors-la-loi, et je vous ai préventivement fourni dans un commentaire hier soir, sur un article connexe du Courrier des Stratèges, les éléments juridiques en vertu desquels le discours attendu de ce tocard « pas fini » serait rempli d’atteintes à la vie privée, au secret médical, à l’interdiction légale d’obligation vaccinale, toutes condamnées par les textes français et européens. Vous avez bien lu « toutes condamnées par les textes français et européens », dûment référencés en ce commentaire avec les cadres et numéros des articles à disposition. Pour faire valoir ce que de droit, pour un bon usage en septembre 2021 face à la maréchaussée vaccinale.

    Ne pas tenir compte de ce discours relevant uniquement de l’arbitraire, avec des plaintes déposées dès que nécessaire si les « personnes dépositaires de l’autorité publique » décident de violer la loi avant de violer votre enveloppe charnelle protégée constitutionnellement par l’Article 16-1 du Code Civil, est donc la seule réponse à cette forfaiture manifeste.

    Néanmoins, nous sommes aujourd’hui, le 13 juillet 2021, à J – 271 avant le 10 avril 2022, jour du premier tour de l’élection Présidentielle en France. C’est le seul qui nous intéresse pour l’instant. Car vous l’avez bien compris eu égard à nos comptes en banque, nous ne pouvons pas miser un centime de notre fortune quel que soit son niveau sur un tocard dans une course où déjà beaucoup de tocards concourront, mais d’où une perle peut surgir. Celle-ci existe, elle est devant nos yeux chaque jour. Je n’en dirai pas plus, ce serait faire injure à votre intelligence.

    Le but est donc, pour ce premier tour, avant toute autre stratégie, d’éliminer le tocard en poste, bien qu’il n’ait besoin de personne pour s’éliminer tout seul tellement il est nul en tout, et bon à rien, à part « blablater » sans cesse sur les ondes pour ne rien dire. Pas besoin de revenir sur les détails…

    Déjà, son élimination au premier tour, un préalable comme on nettoie un chantier de ruines avant de s’attaquer aux rénovations, éclaircira le paysage de la France sinistrée sous sa férule maléfique depuis 2012.

    Je vous le dis donc, car mon grand-père pharmacien résistant effrontément aux gradés teutons a failli être envoyé à Buchenwald après avoir nettoyé pendant 3 mois les litières de la prison d’Alençon, ne cédez pas, ne cédez jamais, ne cédons rien aux injonctions mortifères de cette bande de tocards adeptes du Rivotril et de la vaccination menguelienne forcée, d’un coût humain de 15.000 décès en Europe de plusieurs centaines de milliers d’effets secondaires invalidants, action publique sanitaire qui envoie déjà ces « dirigeants » aux côtés des politiques nazies dans les quelques plaintes pour Crimes contre l’Humanité déjà déposées à leur encontre au TPI de La Haye. Il faut choisir son camp, comme en 1940.

    Régime politique infâme qui n’a plus que 271 jours à nous infliger sa présence indigeste, illégitime et immorale au sommet de l’Etat français.

    Mes chers compatriotes, reposons-nous le temps de ces chères vacances d’été méritées, car en septembre, face à l’arrogance criminelle de ces tocards adeptes du Rivotril et des thérapies à ARN messager et Remdesivir mutagènes, nous aurons besoin de toute notre énergie et notre vitamine D pour nous défendre de leurs maléfices en les combattant pied à pied juridiquement. Pour sauver nos enfants, pour épargner des vies, pour sauver l’avenir de la France.

    Un dernier conseil : vitamine D plus magnésium. Sinon, sans magnésium, la vitamine D peut être dangereuse et favoriser l’accumulation de calcium dans les organes. Demandez conseil à votre pharmacien.

    Foi de fils et petit-fils de pharmacien gavé pendant 40 ans par leurs discours, issus pour mon grand-père Rémy des hôpitaux de Verdun où il avait officié comme chirurgien entre 1914 et 1918. De la médecine de terrain, avec les moyens du bord. De la graine de Résistants. Vous êtes aussi de cette trempe, chers amis du Courrier des Stratèges, avec notre cher ami Richard Boutry de La minute de Ricardo.

    Ne cédons pas un pouce à l’ignominie du pouvoir.

    Je vous souhaite de bonnes vacances.
    Le soleil revient jeudi prochain.
    Haut les cœurs !
    Plus que 271 jours à tenir avant la Libération.
    Pensez à bien détruire le bulletin de vote du tocard en chef avant d’entrer dans l’isoloir le 10 avril 2022.

    Amicalement,
    François

    1. Contrairement à ce que vous pensez

      La majorité des Français est favorables ou indifférente à cette mesure
      Les médias adorent monter en épingle la moindre agitation d’une minorité
      et vous verrez que dans 3 mois Macron aura toujours une cote aussi élevé voir plus élevé

      Rendez vous dans 3 mois !!

        1. La cote de Macron dans les sondages… est celle montée en épingle par les instituts de sondages payés par l’Élysée. Est-il nécessaire de vous rappeler qu’un sondeur n’émet pas de jugement défavorable à celui qui les paie ? Ayant fait des micro-trottoirs dans mes débuts, les réalisateurs au service des annonceurs éliminaient d’eux-mêmes les commentaires peu amènes sur le produit en question…

          Les résultats électoraux sont bien plus édifiants, cf. les Elections Régionales de juin 2021…
          Trump était donné battu à 99,99% par tous les instituts de sondages US le soir même des élections POTUS de novembre 2016…

          Après, c’est vous qui voyez !

          1. Je ne pensais pas à des sondages éphèmères, qui ne sont effectivement intéressants que pour les tendances qu’ils font apparaître.
            Mais les demandes de centaines de milliers de rendez-vous quasi instantanés sur Doctolib m’ont un peu surpris.

          2. @MAXICROC
             
            C’est “normal”, parce que c’est très majoritairement la tranche des 18-35 ans qui s’est mise à flipper (l’un des effets TGV, qui fait que de plus en plus de gens habitent à 150~500 km de leur job.)
             
            Comme l’a bien dit sèpuki ici ou dans un autre article, le salut viendra plutôt des célibataires et couples sans enfants relativement “statiques” ayant évidemment du bon sens, de la jugeote et des infos non-frelatées.
             
            Cependant, j’y ajouterais également une part non-négligeable des piqués qui, bien qu’ayant incliné vers des produits expérimentaux aux effets complètement aléatoires (soit par nécessité de co-morbidité(s), soit par moutonnage), ont une conscience citoyenne qui place l’amour de la liberté très haut et qui s’élèvent contre ce procédé proprement ignominieux.
             
            Les moutons ont d’ailleurs eu une telle réaction à une enquête de trottoir que les organisateurs, qui avaient prévu 2 échantillons de 50 personnes (50 H + 50 F) se sont arrêtés vers 10 si je me souviens bien (source : sputnik je crois) – il faut dire que lorsque les gens répondaient qu’ils étaient piqués, les enquêteurs se mettaient à énumérer toutes les inconnues connues (!) des thérapies géniques expérimentales, ce qui faisait systématiquement pâlir leur vis-à-vis, puis l’entraînait dans les pleurs ou la colère noire.
             
            Si la contrainte devient intolérable, tout étant possible avec un malade mental à l’élysée, le sang coulera, car des bruits insistants parlent de gens, plutôt ceux de la campagne, qui se ré-arment (cf l’une des dernières vidéos (courte) de réaction à l’annonce par F.Asselineau.)
             
            Du bon côté, c’est juste une question de temps avant que les lanceurs d’alertes ne partent avec des papiers compromettants sous le bras ou témoignent de leur travail et si c’est “bon” pour notre santé, il ne faudrait pas en négliger les conséquences – conséquences que l’on voit déjà dans pas mal d’hôpitaux américains, qui refusent les dons de sang des piqués avec des justifications médicales imparables – il y a donc fort à craindre que la colère des piqués devienne telle que de vraies émeutes se développent un peu partout, or l’émeute (la vraie, œuf Corse), c’est l’antichambre de la guerre civile :/

      1. Votre commentaire est intéressant, car en 1940, selon les historiens les plus sérieux, les Français étaient à 85% favorables à Pétain, l’ascendant idéologique de « Dieu est parmi nous ». Mais l’Appel du 18 Juin 1940, extrêmement minoritaire à sa diffusion, a fini par emporter la mise…

        Dernière incertitude concernant cette opération d’obligation vaccinale illégale selon la loi française, il reste à savoir si les Forces de l’Ordre de notre pays ont envie de participer à la suite de leurs ainées et certainement pour rester dans l’Histoire de manière analogue – 9.000 policiers et gendarmes ont participé à la Rafle du Vél’d’Hiv – à une funeste opération de ratissage des « étoiles jaunes » porteurs de l’injonction « Impfung macht frei », aujourd’hui gilets-jaunisés et manifestement antivax covid-19…

        L’Histoire « en marche » nous donnera la réponse. Mais en général, elle penche toujours dans le même sens, quand bien même la puissance mise en œuvre pour enfermer les peuples dépasse l’entendement, à l’image de l’URSS.

      2. Oui mais les révolutions sont faites par une minorité, la prochaine rétablira l’usage de la peine de mort pour les politiques et les “zélites”. Robespierre revient. Mais je rêve ,hélas… c’est peut être du gâtisme , j’ai plus de 82 ans,il nous faut informer, informer sans cesse , faire cause commune avec ceux qui résistent et agissent. Rassemblement de ceux qui croient au Ciel et ceux qui n’y croient pas. Unis pour vivre, pour vaincre la bête .

        1. « Unis pour vivre, pour vaincre la bête. »

          « Les heures les plus sombres de notre histoire » bégayait « Dieu est parmi nous »…
          En fait, il nous annonçait à son programme pour les Français, « Les heures les plus sombres ».

          Pathétique cinglé, psychopathe narcissique et artiste raté comme Hitler pour finir.

          « Venez me chercher » disait-il !

          Mais ça vient Manu, t’inquiètes, ça vient. La maréchaussée est en route pour te passer les menottes…
          Elle peut être lente comme une tortue mais elle vient assurément.

        2. C’est du gâtisme ! ;-p)
           
          Plus sérieusement, si nous arrivons à faire sauter toutes les institutions et nous n’en sommes pas si éloignés qu’il paraît, ou plutôt “qu’ils” essayent de nous le faire croire, il n’y aura pas vraiment besoin de peine de mort, plus de prisons, parce qu’un RIC complet (donc, intégrant la possibilité de révocation immédiate et définitive d’un politocard ou d’un ponktionnaire) sera en place ainsi que des contrôles citoyens à tous les niveaux de l’état, par ailleurs, la tête de cet état ne sera plus occupée par un exarque mais collégiale (seule façon de rassembler toutes les sensibilités en france), à l’image de ce qui se passe (bien) de l’autre côté du Doubs.
           
          Tout converge vers cette évolution – ça prendra peut-être un peu de temps, mais ça finira par s’imposer selon les préceptes habituels des choses qui dérangent en science : ils commenceront par nier, puis ils combattront et finiront par convenir que c’est la solution la meilleure pour le plus grand nombre (et si non, tant pis pour eux.)

    2. Le dernière vidéo de D.Raoult vient d’enfoncer un très gros clou dans le cercueil des thérapies géniques expérimentales, c’est une étude _indépendante_ sur le vaccin Chinois, (donc, le seul vrai vaccin) menée au Chili sur la bagatelle de deux cohortes de 17 millions de piqués et 5 millions de non-piqués, étude exécutée sur le vif, en pleine épidémie – les chiffres sont sans appels :
       
      * Prévention en général : 65.9 %
      * Prévention des hospitalisations : 87 %
      * Prévention des réanimations : 90 %
      * Prévention de la mortalité : 86 %
       
      Donc, chapeau bas aux biologistes Chinois qui ont réussi le double exploit d’avoir réussi à créer un vaccin contre un corona virus qui soit vraiment efficace.
       
      Mais bien évidement, comme seuls les bénéfices des sociétés occidentales comptent (ceux des sociétés américaines comptant plus que les autres), personne ne donnera d’AMM à celui-là.

      1. Les profits colossaux en jeu ne sont pas le seul facteur à prendre en considération. Sur un site comme celui-ci, il ne faut pas oublier de penser géopolitique.

  6. On marche sur la tête.

    Tout d’abord, l’excuse de ces mesures autoritaires est la quatrième vague avec le variant delta. Déjà ce variant si il est plus contagieux semble beaucoup moins dangereux. Ensuite, si le but est d’empêcher une quatrième vague avec le variant delta, il fallait prendre des mesures dès la semaine dernière au plus bas du creux des contaminations, pas annoncer des mesures pour fin juillet début août quand l’épidémie sera déjà repartie de plus belle et inarrêtable. C’est donc vraiment une excuse pour des mesures sans rapport. Il prend les vacances des français en otage pour les forcer à se faire vacciner.

    Ensuite, l’ampleur de la résistance à la vaccination est en fait juste un fantasme politique qui effraie le pouvoir. Dans la réalité, toutes les doses de vaccin livrées sont employées. La baisse actuelle des primo-vaccination est juste un trompe-l-oeil, car il faut assumer le grand nombre de deuxième vaccination après le pic de l’ouverture vaccinale à tous. Autrement dit, la vaccination ne pose pour le moment aucun souci et se poursuit à bon rythme. Il n’y a aucune raison que les pourcentages de vaccination en France soit plus bas qu’ailleurs.

    Le pouvoir réagit juste à des sondages et au fait que certains opposant se place en se servant d’une faible résistance aux vaccins. On est donc toujours dans la panique du pouvoir suite aux régionales qui veut reprendre l’initiative politique pour les futures élections.

    1. Le pire est que vu le calendrier de vaccination prévu, il ne sera même pas possible de vacciner tous les adultes d’ici septembre ! Et en tenant compte des enfants qui se font maintenant vaccinés et des pertes, même en injectant toutes les doses, ce serait difficile de faire mieux que 70% des adultes !!! Donc cette quasi-obligation vaccinale va de fait ostraciser 30% des adultes et de nombreux enfants sans qu’obligatoirement ceux-ci ait choisi cet état de fait ! D’autant plus qu’ils voudront de bien entendu vacciner tous les moins de 18 ans à la rentrée des classes. alors qu’il n’y aura pas assez de doses pour le faire avant la fin octobre ou novembre.

      Je pense qu’en fait le but politique de tout cela est de tuer dans l’œuf une éventuelle révolte de type gilets jaunes lié aux vaccins. Autant Macron sait que tout opposant peut être muselé rapidement et facilement (PNF et presse aux ordres), autant il se sait incapable de stopper une révolte populaire. il prend donc les devants en forçant les français à se faire vacciner si ils veulent sortir de chez eux ou aller en vacances.

      A noter que pour faire une manifestations contre les vaccins, il va falloir avoir un certificat vaccinal si on veut manifester à plus de 50 personnes !!!

      1. Les manifs ne servent plus qu’à vous énucléer ou à vous prendre par la main, ça, c’est l’ancien monde – dans le nouveau, vous vivez votre vie tranquille et détendu, mais vigilant – il n’y a rien de pire qu’une l’inertie totale opposées à leur lubies démentes pour les Gnafron du petit théâtre des Guignols.
         
        Et comme je ne vous sens plutôt flottant et pas vraiment sûr de vous, question d’être pré-euthanasié à l’insu de votre plein gré piqué ou non, au lieu de regarder la TV, remplacez-là donc ce soir par ceci (1h49) : https://odysee.com/@Vivresainement:f/film-covid-26-raisons-pour-refuser-les-vaccins:8 où rien ne sort d’un chapeau et tout est librement disponible sur le web, en plus d’un solide bon sens, d’une réflexion poussée et d’une excellente diction.

      1. Éminemment intéressant, mais je doute que ça change quoi que ce soit en france – on peut déjà tabler sur la réponse standard des apprenti-sorciers : “ça semble intéressant, mais nous devons faire notre propre étude randomisée en double aveugle avant toute chose”.

  7. La France est devenue peu à peu un pandémonium et ce n’est pas un euphémisme. La France est devenue peu à peu une démocratie de faible intensité.
    Le ridicule ne tue plus en France. Les opposants aux Médecins et Professeurs qui veulent soigner, n’ont que quatre solutions la peur, le masque, la vaccination et le confinement. Ou sont les soins ?
    « L’inventeur du masque qui arrête les bobards et filtre les conneries serait un grand bienfaiteur de l’humanité. » (Bernard Pivot)
    “Je conseille donc à ces médecins, journalistes, politiques et aux chercheurs de trouver un vaccin contre la peur”!

    Lino Ventura contre le monde moderne, écoutez=
    https://www.youtube.com/watch?v=0fxeqZVKqwI
    LA FRANCE EST DEVENUE UNE DÉMOCRATIE DE FAIBLE INTENSITÉ, cliquez pour lire la suite= https://developpement-mental-semantique.com/la-france-est-devenue-une-democratie-de-faible-intensite/

  8. Bonjour Monsieur Verhaeghe,
    J’écoute et regarde avec beaucoup d’intérêt ce que vous dites et écrivez.
    Malgré les protestations du peuple qui surviendront d’ici à Noël, que ce soit contre l’obligation vaccinale, la réforme des retraites, le passe sanitaire………, il ne se passera pas grand chose, car d’une part nous ne sommes plus au temps de la résistance de 1940 et d’autre part le gouvernement ne cédera pas à la pression (ou alors très à la marge sur des points de détails).
    Maintenant, comment faisons-nous concrètement au quotidien pour avoir un semblant de vie normale et retrouver un peu de liberté lorsqu’on n’est pas vacciné ?
    Macron avait dit au début de son quinquennat : “les esprits sont mûrs”.

    1. Pause-caca va tomber sur un os, parce que les remous récents dans les réseaux sociaux montrent qu’il reste suffisamment d’esprits verts pour lui coller une volée du bois de la même couleur…

  9. Nos sommes en dictature depuis 1 an et demi, désormais nous passons au stade supérieur, celui de la société totalitaire.
    Seulement 27 minutes pour mettre à genou un pays, vraiment Macron est un grand sorcier; on voit bien le mépris pour notre pays,
    De plus, il ne préside pas, il gouverne car par cette allocation, il marque historiquement la fin du parlement français.
    Un pass sanitaire pour le défilé du 14 juillet ! Macron n’est ni vacciné, a chopé le covid en 2020 donc plus de 6 mois d’immunité, et qu’il nous montre les tests négatifs de moins de 48h.
    Le 14 juillet 1789 ” liberté, égalité, fraternité ou la mort, telle était la devise des révolutionnaires de l’époque”

    C’est donc la MORT qui sera encensée en ce 14 juillet 2021.
    L’anéantissement de ses habitants est actée, la crise économique et sociale est sans précédent.
    Rappeler que Véran et ses sbires appartiennent à la China Foundation depuis 2012 qui a pour unique fonction de vendre/de brader ce pays à la Chine. Celle-ci achète tous les grains du monde entier, dévaste toutes nos forêts- des territoires entiers sont dévastés autour de Thiers ( 63), coupes à blanc sans replantation d’arbres, sans parler de tous les contrats opaques réalisés et dont les élus palpent jusqu’à 5% sur ces négociations.
    Ces VRP, ces anges de la mort, n’auront de cesse que de dilapider tout le bien commun; tout sera détruit, n’ayez aucun doute là-dessus, ils sont là pour cela.

    1. Nous sommes hélas en douce dictature depuis Lisbonne. c’est l histoire de la grenouille cuisant dans l’eau froide et chauffée lentement. Les Horaces et les Curiaces .

  10. Je suis las d’entendre dire que le micron a été élu légalement. L’instrumentalisation de la Justice dans l’Affaire Fillon, s’ajoutant au matraquage médiatique sans possibilité de répondre, montre bien que cette “élection” n’a pas été honnête. Au vu de ces circonstances, n’importe quel tribunal administratif faisant correctement son travail aurait dû annnuler l’élection pour vice de forme. Mais les vices ne s’arrêtent pas là … Quant à LA démocratie …

  11. Bonjour.

    Cher Eric, avez vous vu récemment dans vos vadrouilles parisiennes la grasse Bachelot qui promènerait ses comorbidités ? Nous n’entendons plus ses barrissements depuis son covidage . La culture officielle se suicide quand même, me direz vous, pas besoin d’elle . Je n’ai pas remarqué, non plus, de cinquième aux “quatre sans cul” .

    1. La culture actuelle est l’image de la culture sous l’Occupation. Ce sont les ventres à pattes du système qui détiennent les postes et sont les « gardiens de la Kultur ». Leur sport favori est la reptation.

      Les systèmes nazis et staliniens avaient aussi leurs artistes officiels.

    2. Beeen, c’est qu’il paraît qu’elle a mangé bon avec son covid, malgré son piquage avec une thérapie génétique expérimentale – la réalité trouve toujours les moyens de remonter à la surface en étant parfois une salope (à bon escient.) 🙂

  12. Vaccin contre le Covid : un spécialiste mondial des vaccins vous explique avec clarté le carnage à venir

    https://odysee.com/@ExcaliburTraduction:4/Geert-Vanden-Bossche-1:0?s=09

    (copier le lien dans votre navigateur )

    Geert Vanden Bossche Ph. D, est l ‘un des plus grands spécialistes mondiaux des vaccins. Il est l’un des créateurs de vaccins les plus réputés et les plus talentueux du monde.

    Dans cette vidéo il nous avertit que le programme de vaccination doit immédiatement être arrêté !
    En effet les anticorps à longue durée de vie contre le Covid apportés par le vaccin vont concurrencer les anticorps naturels de notre système immunitaire, lesquels ont un large spectre mais une faible spécificité (affinité, action) contre le Covid.
    Nos anticorps naturels nous apportent une large protection mais ne sont pas spécifiques face aux variants. Ajoutons que, selon le Professeur Montagnier, prix Nobel et découvreur du virus du sida, l’apparition de ces variants est provoquée par les vaccinations massives actuelles ! (cf les antibiotiques dont l’utilisation massive provoque l’apparition de nouvelles souches : la résistance aux antibiotiques, ou antibiorésistance, est en effet la capacité d’un micro-organisme à résister aux effets des antibiotiques).

    Le problème mondial qui va surgir de façon redoutable est que, avec ce vaccin, nous affaiblissons notre système immunitaire naturel qui ne pourra plus lutter contre les variants et que, de ce fait, nous aidons le virus à se transformer en tueur chez chaque personne vaccinée !

    Cela va affecter des centaines de millions de personnes dans le monde selon Geert Vanden Bossche qui nous avertit : votre système immunitaire sera anéanti, vous laissant ainsi sans défense contre une épidémie…

    Nous sommes, dit-il, à la veille d’une des erreurs les plus catastrophiques jamais commises sur cette planète contre l’humanité !

    Les explications qu’il nous apporte dans cette vidéo sont très claires, convaincantes et accessibles à tout un chacun !

    – Merci de diffuser largement cette information autour de vous ! –

  13. J’ai une hypothèse stratégique. Les effets secondaires des VX se multiplient et ils sont de plus en plus inquiétants. Même Robert Malone, inventeur des vaccins à ARNm, homme modéré s’il en est, a alerté les autorités. Un scandale sanitaire sans précédent se pointerait-il à l’horizon ? Que faire ?
    Diluer. Vacciner toute la population qui reste avec un placébo. De ce fait, la proportion d’effets secondaires serait beaucoup moindre. Il n’est pas à craindre une reprise de l’épidémie, qui décline, et le variant indien, contagieux et bénin, aura bientôt immunisé naturellement la population.
    Ce stratagème est vertueux à plus d’un titre : 1) il permettrait de dissimuler les effets secondaires délétères des VX, 2) il permettrait d’affirmer que les VX sont sûrs et efficaces, 3°) le gouvernement, l’UE, l’OMS et Big Pharma sortiraient blancs comme neige de l’expérimentation hasardeuse, 4) le gouvernement passerait pour un sage qui a bien géré la crise à qui l’on doit reconnaissance. Malone ajoute un argument : si le VX CVD pose problème, le discrédit risque de s’étendre à tous les autres VX, ce qui signifie des risques sanitaires, des manques à gagner.

    1. C’est une hypothèse parmi d’autres, et il est déjà probable que l’on prend soin de ne pas abîmer tout le monde, ce serait mauvais pour l’économie. Mais le discrédit de tous les VX, qui s’en soucie dès lors qu’on a les moyens de les imposer ? Le plus plausible, c’est qu’on va continuer à imputer à la maladie les dégâts causés par le remède : encore plus efficace pour justifier l’escalade des mesures libertaires et de futures élections “en distanciel”, donc bidouillables à volonté…

    2. “Vacciner toute la population qui reste avec un placEbo.”
       
      Non, c’est faux, parce que plusieurs études psychologiques récentes sur le sujet démontrent que l’effet nocebo engendré par la pensée négative et/ou la peur ont un retentissement sur le physique d’une ampleur que personne ne pouvait soupçonner jusqu’à maintenant – c’est littéralement l’esprit qui marque son empreinte sur le corps (D.Raoult a d’ailleurs abordé les propriétés délétères de l’effet nocebo en détails dans ses vidéos.)

  14. Juste pour comprendre, dites-moi si je me trompe.
    Nous vivons dans un monde où circule un méchant virus. Dans ce monde des personnes non vaccinées doivent se faire vacciner pour protéger des personnes déjà vaccinées et l’ensemble de ces personnes seront elles-mêmes contrôlées par des agents non vaccinés.
    En terme d’immunité collective je trouve que ça tient super bien la route, mais une question m’obsède : Qui voulait protéger le premier vacciné ?

    1. Vous faites bien de parler “d’immunité collective” vis à vis de thérapies génétiques expérimentales, parce que c’est une notion qui ne repose absolument sur rien – il est vraisemblable que cette ineptie ait été proférée par quelqu’un de Pasteur il y a quelques années (alors que Pasteur appartenait déjà à sanofi-aventis), mais aucune étude indépendante et publiée n’a confirmé ce concept – en bref, c’est du vent.

  15. Il faut mettre Macron aux arrêts militairement, séance tenante. Dès qu’il va au Fort de Brégançon, l’enfermer dedans préventivement en attendant la Cour de Justice de la République. Puis organiser les élections présidentielles en septembre 2021.

    Il n’y a que cela à faire.

    Le Président du Sénat doit demander aux Gardes Républicains de lui passer les menottes dès cette semaine, sans attendre. Son intérim d’un mois est nécessaire pour organiser les élections présidentielles en septembre 2021.

    Emmanuel Macron n’a évidemment plus la légitimité démocratique ni la santé mentale pour présider aux destinées de la France. C’est devenu évident à tous les observateurs politiques qui ont encore une once de bons sens.

    1. Il y a beaucoup mieux : le fort du Portalé (dans les p’tits René), en plus, il a un avantage certain, il suffit d’y laisser une porte ouverte pour qu’une chute malheureuse ait toutes les chances d’avoir lieu.
       
      Quant’à la santé mentale de pause-caca, elle a rejoint celle de Mémerkel.

        1. Immunité totale, mais là, c’est la théorie juridique constitutionnelle.

          Mais comme il ne respecte pas lui-même la loi et la Constitution (Conseil de Défense, vaccins obligatoires, etc.), pourquoi se gêner et ne pas le démettre d’une manière plus brutale ? Par l’intervention de l’armée…

          Vous savez par exemple qu’un Conseil de Défense avec les Pleins Pouvoirs ne peut être seulement activé qu’après une Déclaration de Guerre dûment authentifiée par les lois de la guerre, elle même soumise aux votes de l’Assemblée Nationale française. C’est juste la Constitution.

          L’a-t-il fait ? Non.

          Donc son Conseil de Défense est illégal, hors-la-loi, inconstitutionnel, il dirige la France d’une manière illégale. De plus, les successifs « états d’urgence » (permanents) sont illégaux, non justifiés, quand il entretient lui-même la présence d’une 5ème colonne islamique (son électorat captif) sur le sol français alors qu’il serait très facile de s’en débarrasser en vidant les prisons, en supprimant le droit du sol, en annulant certaines doubles nationalités non-européennes, en renvoyant les criminels et délinquants double nationaux et étrangers dans leur pays d’origine. La loi le permet. Les Norvégiens l’ont fait. Les Hollandais s’apprêtent à le faire. La France l’a fait avant 1940 avec les Italiens en surnombre.

          La cerise sur le gâteau : Macron s’apprête à céder en autorisant la récupération des ayants-droits (enfants, femmes) des ressortissants français partis faire le jihad contre la France avec l’État Islamique en Syrie. Les “enfants” sont entraînés dès 5 ans à la kalachnikov, à tuer des oiseaux, à jouer au foot avec des têtes, dès 10 ans à égorger des moutons, à découper des têtes humaines…

          Nous serons les derniers à le faire, après la guerre civile qui vient.
          Macron est un fou à enfermer.

          Il ne le fait pas. Il ne fait rien. Il dit qu’il défend la France contre les attaques extérieures mais organise ici le chaos pour installer une dictature extrêmement violente. Ses milices futures seront-elles islamiques ? On a le droit de se poser la question vu son entourage (Ministre de la Justice avocat de la mafia, des racailles et des terroristes) ; aides de camp recrutés dans le 9-3…

          Donc il a besoin de cette insécurité islamique pour imposer ses lois anticonstitutionnelles. Tout est machiavélique chez ce mignon poudré. Rien n’est sincère. Hors, l’insincérité est une machine infernale quand elle est endémique chez les dirigeants.

          Il n’y a pas eu de Déclaration de Guerre de la part de la France.
          Tout est soumis à l’arbitraire d’un seul homme, d’un seul cerveau immature, foldingo, omniscient, plénipotentiaire, arrogant, velléitaire, manipulateur, cynique, violent, menteur, tricheur, ne respectant aucune règle uniquement celles qu’il s’est fixé, etc.

          L’armée est prête à bondir. Les Gardes Républicains n’attendent que l’ordre de mise aux arrêts de la part du Sénat, et son immunité. L’armée attend le moment opportun.
          De son côté, elle a assez morflé avec cet infâme gamin. Va-t-elle bouger pour sauver la France et son Peuple ? La question est en suspens !

          Oui, qu’il vienne me chercher le sale gamin !
          S’il avait été mon fils, car j’ai l’âge d’être son père, cela fait longtemps que je l’aurais recadré, même par la police et la gendarmerie !
          De toutes manières, dans 270 jours, il ne sera plus là pour nous pourrir la vie.

          Patience et longueur de temps…

          1. Si la théorie est juste, la pratique a du plomb dans l’aile, il n’y a qu’à voir comment l’ajustice a botté en touche en repoussant tous les procès médicaux après l’été et aussi comment elle a retourné la crêpe, puisque maintenant le délinquant a plus de droits que celui qu’il a agressé et celui qui sait et ose se défendre, même à mains nues, et qui se débarrasse de son agresseur se fait emmerder jusqu’à la moëlle.
             
            Il est donc indispensable qu’en sus du reste (RIC complet, contrôle citoyen de l’état à tous les étages, direction collégiale du pays), nous ayons également un FOIA, afin de pouvoir rapidement récupérer des documents – quoique, nous-avons vu avec le cons-eil scientifique que lui aussi trichait d’une manière totalement illégale, puisqu’il ne générait pas de compte-rendus de ses réunions.
             
            Tout ça doit finir au bagne et pas avec une demi-peine, mais ça sera évidemment l’inverse, pas du tout de peine, comme presque à chaque fois le cas avec les poliotiques, qui prennent des sursis ridicules quand les mêmes chefs d’accusation vous enverraient pour plusieurs années au trou, gueux que vous-êtes.
             
            Alors, oui, pause-caca a sans doute de bonnes chances de sauter, voire de ne pas se représenter, mais la question reste entière, parce que le fond du panier pue le moisi depuis longtemps – à moins que l’un des frères De Villiers n’apparaisse sur la place, de préférence Philippe, qui n’y a aucun intérêt sauf le devoir de se lever pour redresser ce pays pour ne pas qu’il implose, ce qu’il est capable de faire.
             
            Une chose est sûre, c’est qu’il va nous falloir rapidement un comité de salut public.

          2. Jiff, je vous suis comme le défendeur son avocat, car nous ne sommes jamais que les victimes, le Peuple français défini par les aphorismes gaulliens, racines millénaires que l’on retrouve chez nos amis les De Villiers.

            Les deux frères vendéens ont l’âme de la France éternelle forgée par les massacres des Colonnes infernales de Turreau. Le temps long de l’Histoire coule dans leurs veines. Ils sont par cette qualité/défaut quelques peu « décalés » dans le concert assourdissant du progressisme, comme le sont tous ceux qui ont des dizaines de milliers de lectures accumulées sur leur table de chevet, quand la population orwellisée est lobotomisée par des écrans plats prenant la moitié du mur, d’une manière identique à celle décrite dans le roman dystopique Fahrenheit 451 de Ray Bradbury… Mais ils sont des phares qui éclairent la France depuis comme Jeanne d’Arc éclaire notre pays depuis plus d’un demi millénaire.

            N’oubliions jamais que, dans ce roman que François Truffaut avait porté à l’écran, les pompiers sont chargés de pourchasser les propriétaires de livres et les brûler séance tenante. Pourquoi ? L’évidence. Les gens cultivés sont très difficiles à gouverner et à mener par le bout du nez, à manipuler, à enfermer.

            Que fait le mignon poudré, que vous nommez « Pause caca » et moi « Dieu est parmi nous » ?
            Il favorise les technologies et les arts du moment, promus par des cerveaux et des générations bas du front qui n’aiment pas le livre, l’écrit, qui sont en butte avec l’écrit et l’orthographe, pour qui ont a abaissé l’exigence des années 1970 du baccalauréat (mes années) jusqu’aux tréfonds du classement PISA derrière des pays qu’on appelait autrefois le Tiers Monde. C’est nous désormais le Tiers Monde – en tout cas de la médecine et de la science ! Populations qui vénèrent des abrutis milliardaires qui courent derrière un ballon (j’adore le sport et le foot, mais à la manière de Bernard Pivot, pour le beau jeu, pour l’élégance athénienne du corps et des gestes) quand l’élite des siècles passés rassemblée dans les Panthéons mondiaux était celle des lettres, des arts et des sciences.

            C’est la raison aussi pour laquelle j’aime l’arrière plan décoratif et symbolique d’Eric Verhaeghe, il ressemble au mien. Des milliers de livres…

            Concernant le FOIA, entièrement sur la même longueur d’onde que vous, il est indispensable et a permis de mettre à mal les parjures institutionnels de Fauci. Crime contre l’Etat aux USA. De même, il nous faut une nouvelle forme constitutionnelle à l’Américaine, où à chaque élection présidentielle, via le « spoil system », une administration complète de 40.000 hauts fonctionnaires est « chassée » par la nouvelle. La transition à l’amiable est institutionnelle chez eux. Chez nous, le fonctionnariat est à vie, d’où la corruption endémique du système de plus en plus proche de la bureaucratie soviétique. C’est d’ailleurs ce qui a toujours fait de notre pays depuis le CNR en 1945 et l’instauration de l’ENA par l’agent du KGB Maurice Thorez protégé de Staline, et ce malgré la chute de la maison mère en 1991, la 16ème RSS.

          3. Merci, j’avais oublié un peu vite le spoil system, qui est une presque garantie que les choses ne se passent pas trop mal et surtout que le statut à vie ne soit plus qu’un lointain souvenir, ce qui permettra dans la foulée de révoquer ceux qui passe leur temps à regarder la pendule – d’ailleurs, c’est l’un des chevaux de bataille rêves de notre taulier, exécuter un mega-plan social dans la ponktion publik pour n’y conserver que les éléments de valeur.
             
            Mais tout cela pose une autre question, mettons que pause-caca abdique, quelqu’en soient les causes, mettons que PDV arrive sur la scène, très possiblement avec un projet de nouvelle société surprenant et n’empruntant que frugalement à l’ancien monde, juste ce qu’il faut le temps de la transition – les gens que nous décrivons seront-ils assez mûrs pour comprendre la taille de l’enjeu et agir en conséquence ? (Ce qui boucle la boucle.)

  16. “Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action.”Victor HUGO
    Il suffit déjà de se préparer à août, où l’ensemble des sorties et une bonne part des moyens de déplacements et d’alimentation vont être sous couvert d’un pass, en ne faisant que le strict minimum. L’économie est déjà en carafe (même si le gland BLM pense le contraire), en y ajoutant les 10% de non vaccinés résistants (les durs de dernier carré) cela devrait finir de planter le bouzin. On peut même aller jusqu’à s’approvisionner chez les exogènes où, globalement, des forces de contrôle ne mettront pas les pieds, comme cela se fait déjà pour tous les délits. Quand le fameux 6% de croissance (déjà bien plombé par le premier trimestre) se ramassera, je doute que nos tarés de gouvernants continuent de se la jouer kéké, pression des débiteurs oblige. Après, si leur pathologie continue de les miner, il conviendra de faire pire.
    Au moins le “mérite” du psychopathe Macron est qu’il a lui-même annoncé la couleur (noire) au lieu de se la jouer partie d’échecs.

  17. Bonsoir.

    Avez vous vu ce que j’ai vu près de chez moi dans un petit village ardéchois ??
    Une station de carburant avec un lecteur de code barres à côté du lecteur de cartes ! Étonnant ! Pour moi c’est une première, et pas rassurante .

    1. Avez-vous posé une question claire au responsable dans ce sens ? Parce que ça peut tout à fait être autre chose, comme par exemple pour scanner la carte de fidélité des clients, un kilo de châtaignes offert tous les vingt kilos achetés par exemple, ou bien la carte pour se procurer du bio-carburant expérimental élaboré à base de crême de marrons.

  18. En contradiction totale avec de précédentes déclarations de Macron lui-même et de membres du gouvernement, les mesures annoncées sont plus qu’inquiétantes pour le maintien des libertés publiques et elles illustrent la dérive autoritaire de l’actuelle majorité présidentielle.
    Sans rapport avec ce qui est dit dans cet article et dans un tout autre ordre d’idée il est regrettable que le Courrier des stratèges fasse la promotion de l’anglicisme “pass” au détriment du mot français “passe” qui s’écrit avec un “e” au bout.
    De même les médias font trop souvent référence au “QR code” terme emprunté à l’anglo-américain et qui ne correspond pas à l’ordre des mots dans la langue française. . En français la bonne formulation est “code QR”.
    Enfin pourquoi ne pas intituler “Lettre d’information ” votre bulletin de liaison en lieu et place de l’anglicisme “newsletter”. Pour tous vos lecteurs attachés à la langue française la prise en compte totale ou partielle de ces suggestions seraient vivement appréciée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer