30 novembre 2020

Le courrier des stratĂšges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖À Paris, ValĂ©rie PĂ©cresse joue gros…

ValĂ©rie PĂ©cresse a une sorte de don innĂ© pour choisir les mauvais chevaux. Alors que Rachida Dati Ă©tait donnĂ©e plutĂŽt battue, elle a dĂ©cidĂ© de soutenir des listes concurrentes dans cinq arrondissements parisiens. Ce dĂ©port de voix pourrait coĂ»ter cher Ă  Dati, et encore plus cher Ă  PĂ©cresse... ValĂ©rie PĂ©cresse devrait ĂȘtre malmenĂ©e par les bons scores prĂ©visibles de Rachida Dati Ă  Paris. La prĂ©sident de la rĂ©gion, inquiĂšte de voir son leadership menacĂ© dans la capitale, n'a en effet pas mĂ©nagĂ© sa peine pour affaiblir sa rivale, par ailleurs ancienne collĂšgue au gouvernement. Elle a en effet dĂ©cidĂ© de soutenir cinq listes dissidentes Ă  Paris, qui pourraient coĂ»ter cher Ă  Rachida Dati dimanche prochain. Au cas par cas, le dĂ©port de voix, mĂȘme minime, peut en effet coĂ»ter une facultĂ© de se maintenir ou non au second tour, de mĂȘme qu'il peut coĂ»ter un siĂšge dĂ©cisif au Conseil de Paris, compte tenu de l'attribution des siĂšges Ă  la plus forte moyenne. Trois arrondissements seront au centre des attentions : le XVĂš, le plus gros arrondissement parisien, acquis Ă  la droite, oĂč la candidate de Rachida Dati affronte le maire sortant, Goujon, soutenu par ValĂ©rie PĂ©cresse. Goujon a laissĂ© fuiter l'idĂ©e qu'il pourrait s'allier Ă  la liste d'AgnĂšs Buzyn pour le second tour (on imagine l'ambiance Ă  droite si la mairie centrale devait passer sous le nez de Rachida Dati Ă  cause de ce coup de Trafalgar). Dans le XVIIIĂš arrondissem
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.