21 janvier 2021

8 thoughts on “Bernard Beauzamy : « Et si on avait choisi de ne pas confiner, que se serait-il passé? »

  1. Bien vu! Bravo, c’est cela la logique : imparable. Mais cela doit être inconnu de nos dirigeants, mis en place dans un autre but…

    1. Le Monsieur qui fait péter sa science pour parler avec une confondante légèreté d’une question qui touche la vie de milliers de personnes. Et vous avez la bêtise d’applaudir à cet amas de conneries.
      C’est quand qu’on tue tous les cons?

  2. La suède à décidé de laisser ses citoyens décider eux-même et ont conclus à la même chose. Nous verrons bien au final qui s’en sort le mieux…

  3. La prolongation annoncée du confinement général jusqu’au 15 avril (au lieu du 31 mars) est un coup terrible pour nos entreprises et pour tous les forces actives de ce pays.
    En Italie du nord, où le confinement est observé depuis 4 semaines , celui-ci ne donne pas du tout, les résultats escomptés.
    Donc le confinement général d’une population, ça ne marche pas ! ! !

  4. Le confinement est la méthode des pays du tiers-monde.
    L’approche de la Corée (ou un mix de celle de la Corée et de Hong Kong) est infiniment préférable, aucun doute la-dessus.
    Ceci étant posé, dire que le confinement ne sert à rien est totalement faux. C’est la dernière des méthodes à utiliser, la plus coûteuse, mais elle n’est pas inefficace.
    La preuve : des régions, des municipalités ont utilisé le confinement de la population durant l’épidémie de grippe espagnole, il y a un siècle ; ceci est bien documenté (cf sites de santé publique américains). La comparaison du nombre de victimes avec les zones n’ayant pas pratiqué le confinement est édifiante. Pour un mathématicien, cela ne devrait pas poser de problème de compréhension.
    La Chine communiste a vaincu, ou plus précisément contenu le Covid-19, en appliquant un confinement strict : étudiez les courbes de l’épidémie à Wuhan d’une part, dans le reste de la Chine (confinée elle aussi), et constatez. C’est une méthode brutale, non souhaitable (la méthode coréenne étant de très loin préférable), mais dire que le confinement ne marche pas est inexact.
    Par ailleurs, tenir le raisonnement consistant à dire que les morts du Covid-19 ne sont jamais que des gens mourant un peu prématurément : c’est une blague ? Et les gosses ou adultes atteints de différentes maladies infectieuses qui en meurent, juste des gens qui meurent prématurément ? Et les personnels soignants, dont la raison d’être est de soigner et de sauver les gens qui peuvent être sauvés, vous leur dites quoi : restez les bras croisés quand vous avez affaire à un malade du Covid-19 ? Ou : ne soignez que les gens de moins de 75 ans ?
    Par ailleurs, l’auteur oublie ou ignore que la particularité du Covid-19 est que les malades gravement atteints souffrent d’une forme de pneumonie nécessitant une assistance respiratoire, disponible uniquement en hôpital. Ce qui veut dire que si on ne fait rien, on se retrouve vite comme en Italie (et dans l’est de la France désormais), avec des hôpitaux débordés, des gens laissés mourir dans les couloirs, donc une surmortalité.
    Je ne suis certainement pas en train de dire, encore une fois, que le confinement serait un remède miracle. À notre époque, on devrait pouvoir s’en passer, à condition de prendre le problème très tôt, de dépister massivement, d’encourager le port du masque, d’éviter les contacts inutiles avec autrui, de pouvoir utiliser la chloroquine en amont chez les malades. Votre propos est simpliste, inexact et même cynique.

    1. Cela dit, compte tenu de nos connaissances actuelles de la maladie, un confinement réservé aux seules personnes vulnérables aurait sans doute suffi à juguler l’épidémie, et surtout à éviter la submersion des services de réanimation des hôpitaux (et à permettre aux soignants de travailler dans des conditions correctes), donc à limiter les pertes humaines, ainsi qu’à limiter fortement les pertes économiques. Cela, en accélérant en parallèle la fabrication de tests de dépistage et de masques, pour emprunter aussi rapidement que possible la voie coréenne.
      Mais « ne rien faire » aurait été très problématique, c’est évident . À la fois pour les malades vulnérables (ce que vous appelez des considérations morales… tant que ça ne vous touche pas personnellement), pour les personnels soignants et même l’économie, puisque cela aurait engendré pas mal de malades dans le pays, donc d’arrêts de travail.

  5. Si les gouvernements depuis + de 30 ans avaient; comme doit le faire tout chef de famille, prévu, anticipé, compris ce qu’est un soignant: un alter égo, une personne en responsabilité d’un vivant, avec ses soucis personnels, sa conscience, et qui passe la majorité de son temps à se pencher cet alter égo. Nous avons opéré des patients autrement plus contagieux… Personne n’est dcd dans les blocs.
    Si nous sommes en confinement c’est bien le m’enfoutisme de tous les GVTs droite et gauche depuis Mitterrand l’amateurisme et l’incompétence de notre nain inconséquent, qui gère à côté de la plaque dans toutes ses décisions. Lui aussi; comme certains qui serait trop long de nommer ici, projette à travers l’angle obtus de son inexpérience, la façon d’envisager les réformes à court terme sans réfléchir à tous les paramètres qui nous précipitent dans l’angoisse c’est à dire qu’il aggrave systématiquement ce qu’il touche, sans repères et à courte vue.
    En ce qui concerne notre sujet: incompétence de terrain- autant des Ministres que des nulliputiens parlementaires. Ainsi: manque de matériels de base (jusqu’à affirmer que les masques sont inutiles!!!)
    Pourtant Mr le Pr RAOULT dans sa grande modestie, avait communiqué en 2006, qu’il y aurait forcément une pandémie un jour mais on ne sait où, ni quand. Mais c’est ainsi sur notre planète pour toutes les catastrophes.
    Il faut donc être prêt au pire en savourant le meilleur dans les périodes de paix et de tranquillité dans l’espace qu’il nous est donné de vivre. Cette impréparation politique reste à leur débit et on ne leur donnera pas quitus pour de multiples fautes gravissimes qui nous précipitent dans un abîme d’insécurité et sans ressource puisqu’il prévoit unedette colossale payée par les mêmes.
    La seule parole modérée de sa part est qu’il a exprimé des re-localisations… WAIT AND SEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.