🎖Le PrĂ©sident du MEDEF fait son coming out marxiste-lĂ©niniste

Le Président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux, multiplie les prises de position et les comportements tout à fait étranges à l'occasion de la crise du coronavirus. Progressivement, le mouvement patronal dérive vers un appel au marxisme-léninisme qui ne manque pas de surprendre.

Le PrĂ©sident du MEDEF, Geoffroy Roux de BĂ©zieux, a-t-il fait son coming out marxiste-lĂ©niniste Ă  l’occasion de la crise du coronavirus ? Ses derniĂšres dĂ©clarations soulĂšvent la question, Ă  moins qu’il n’ait contractĂ© une forme nouvelle du coronavirus qui lui tourne boule les neurones. 

Il y a deux jours, il s’est rĂ©pandu dans la presse en plaidant en faveur d’une nationalisation des entreprises mises en difficultĂ© par la crise du coronavirus. 

« Il faudra effectivement que l’Etat soit lĂ  si besoin pour venir au secours des entreprises qui seraient dans une situation financiĂšre trĂšs difficile. »

Dans la bouche d’un patron des patrons, on a entendu par le passĂ© des formules plus libĂ©rales. 

Sur la gestion de l’Ă©pidĂ©mie, le mĂȘme Roux n’a pas cachĂ© son admiration pour le rĂ©gime communiste chinois :

On voit que face Ă  une pandĂ©mie, un systĂšme autocratique semble pour le moment mieux armĂ© pour bloquer une pandĂ©mie que ne le sont nos dĂ©mocraties. En Chine, dimanche, on n’aurait pas laissĂ© les habitants aller dans les parcs ou les marchĂ©s. Il faut rĂ©flĂ©chir Ă  la façon dont nos dĂ©mocraties pourraient ĂȘtre collectivement plus efficaces.

En bon admirateur de la Chine, Roux de BĂ©zieux s’imagine dĂ©jĂ  en membre Ă©minent de la nomenklatura communiste. C’est sans doute pour cette raison que, rĂ©fugiĂ© dans son manoir du Croisic avec vue sur l’ocĂ©an, il fait de frĂ©quents allers-retours avec Paris. Au mĂ©pris du confinement. 

C’est l’avantage du communisme : les dirigeants y ont droit Ă  un traitement de faveur. 

Ostéo? Naturo? Homéo? Sophro?

Cosmico vous aide Ă  savoir le vrai, et Ă  choisir les bons. Et c'est gratuit...
NOUVEAU
5 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez Ă©galement aimer