mar. Mai 26th, 2020

🎖Aux USA, pire que le chômage, le krach immobilier imminent à New-York

Aux USA, la situation économique devrait rapidement devenir cataclysmique. Bien sûr, il y a les chiffres du chômage tombés aujourd'hui, qui annoncent 6,5 millions de chômeurs nouveaux en une semaine. Mais le pire est à venir : c'est la correction immobilière qui devrait être brutale et douloureuse. Aux USA, les conséquences du coronavirus pourraient être bien pires que les économistes ne l'imaginent à ce stade. Alors que les chiffres du chômage ont explosé : Alors que les mesures de confinement se multiplient aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté à 6,65 millions lors de la semaine au 23 mars, contre 3,3 millions la semaine précédente. C’est bien supérieur à l’estimation moyenne de 3,5 millions des économistes interrogés par Reuters. L’estimation la plus haute était de 5,25 millions. Autrement dit, le cataclysme est bien plus violent que les analystes ne l'imaginaient. Nos lecteurs le savent depuis plusieurs jours. Aux USA, le choc immobilier se prépare Mais le danger vient peut-être plutôt et plus tôt ! de l'immobilier. Le séisme économique américain, et la situation alarmante de New York, crée une rupture. Beaucoup de locataires seraient incapables de payer leur loyer en avril, mettant de nombreux propriétaires en difficulté. 40% des locataires seraient en situation de défaut. Selon la Rent Stabilization Association, représentant quelque 25.000 propriétaires new-yorkais, tout est désorm
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter