🎖Macron, au bord de la crise de nerfs, pousse dangereusement l’exĂ©cutif Ă  bout

Emmanuel Macron serait Ă©puisĂ© psychiquement et en situation de conflit ouvert avec le Premier Ministre. Cette tension Ă  la tĂȘte de l’État crĂ©e un dĂ©sĂ©quilibre dangereux dans les institutions qui se ressent dĂ©jĂ  profondĂ©ment dans la gestion de la crise du coronavirus. 

Emmanuel Macron est-il au bord de la rupture personnelle ? A-t-il ouvert une crise avec le Premier Ministre qui pourrait déboucher, aprÚs le déconfinement, sur une crise politique ouverte ?

Macron donne le sentiment d’un Ă©puisement profond

Selon les interlocuteurs qu’il reçoit, Macron donne le sentiment d’ĂȘtre physiquement Ă©puisĂ© par cette crise du coronavirus. Les journalistes du Point qui l’ont interviewĂ© en ont fait le triste constat :

“En ce vendredi 10 avril, tout est calme, et rien ne vient rompre le tic-tac des horloges et les clapotis de la fontaine du parc. Le prĂ©sident de la RĂ©publique, dans un Ă©tonnant costume trois piĂšces en flanelle, est, de fatigue, affalĂ© dans un fauteuil en cuir noir, face Ă  la porte-fenĂȘtre de son bureau qui donne sur les jardins”, Ă©crivent Romain Gubert et SaĂŻd Mahrane.

Ce spectacle d’un homme seul Ă  la tĂȘte de l’État, fatiguĂ© par sa charge, n’est pas complĂštement surprenant. Mais il pose la question des vrais contre-pouvoirs en temps de crise. 

Édouard Philippe n’y croirait plus

Visiblement, l’enthousiasme d’Édouard Philippe est, de son cĂŽtĂ©, bien atteint. Alors que (nous y reviendrons), Emmanuel Macron semble prĂ©voir un gouvernement d’union nationale, les Ă©quipes de Matignon sont dĂ©sormais persuadĂ©es que la partie est perdue et que la suite politique sera trĂšs compliquĂ©e. 

“Il y aura une vague dĂ©gagiste aprĂšs la crise. C’est mort pour nous”, dĂ©clare ainsi un conseiller ministĂ©riel.

Le constat paraĂźt assez lucide. Il souligne les dissensions qui rĂšgnent au sommet de l’État. 

Crise ouverte entre l’ÉlysĂ©e et Matignon ?

Tout Paris bruisse dĂ©sormais de cette rumeur : Emmanuel Macron serait en conflit ouvert avec Édouard Philippe et prĂ©parerait un gouvernement d’union nationale aprĂšs le dĂ©confinement, dans un grand virage Ă  gauche. 

Sur tous ces points, on lira avec intĂ©rĂȘt l’excellent article de Marc Endeweld dans la Tribune :

« Entre les deux hommes, les tensions sont dĂ©sormais dĂ©finitives », assure un proche d’Edouard Philippe. « Au point qu’un dĂ©part du Premier ministre dans les prochaines semaines n’est plus une simple hypothĂšse de travail ».

En particulier, le discours d’Emmanuel Macron de lundi dernier aurait Ă©tĂ© prĂ©parĂ© sans concertation avec Matignon. Le Premier Ministre aurait donc plus ou moins dĂ©couvert Ă  la tĂ©lĂ©vision la date du dĂ©confinement. 

« Edouard Philippe a Ă©tĂ© littĂ©ralement mis devant le fait accompli, ce qui explique aussi l’improvisation du gouvernement dans les heures qui ont suivi », nous dĂ©crypte un initiĂ© de Matignon.

Ces fĂącheries prĂ©pareraient un grand gouvernement national, Ă  la tĂȘte duquel pourraient ĂȘtre placĂ©es des personnalitĂ©s diverses. On parle de Bruno Le Maire, mais aussi… de Sarkozy. 

« À droite, ils sont tous au taquet pour entrer au gouvernement ! LarrivĂ©, Aubert, Abad, Retailleau, Muselier, PĂ©cresse, Morin… Mais je pense que l’ElysĂ©e fait du poker menteur pour appĂąter les uns et les autres… sans jamais rien leur donner », ironise une figure de LR. « C’est devenu Tinder : l’application pour former un gouvernement ».

Cette opération politicienne suffira-t-elle à apaiser les esprits et à redonner une légitimité à une présidence bien entamée par les maladresses du Président et par ces loupés stratégiques. 

On imagine mal en tout cas, un gouvernement d’union nationale cautionner un coup de barre Ă  gauche. Les options d’Emmanuel Macron semblent donc encore bien imprĂ©cises et mĂȘme douteuses. L’avenir Ă©clairera sans doute cette situation chaotique. 

La newsletter du jour

Tous les jours, le récapitulatif des articles du Courrier des StratÚges

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour plus d’informations.

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez Ă©galement aimer