🎖Le chômage partiel devrait coûter plus de 50 milliards et ruiner la sécu

Combien coûtera le chômage partiel aux finances publiques ? Et combien le confinement coûtera-t-il lui-même à l'économie du pays ? L'OFCE s'est essayé à l'exercice avec une longue note que nous republions, datée du 20 avril. L'exercice est forcément imparfait, puisque la situation économique se dégrade de jour en jour dans des proportions difficiles à mesurer aujourd'hui. Mais quelques chiffres méritent d'être relevés. Note
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
3 Shares:
1 commentaire
  1. 3ème possibilité : ni réduire les prestations ni augmenter les impôts, mais augmenter la dette. Comme on l’a toujours fait depuis 40 ans et en particulier lors de la crise de 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer
Lire la suite

🎖Investir dans l’immobilier en Thaïlande, vraiment ?

Un lecteur m'écrivait récemment qu'il envisageait d'investir dans l'immobilier en Thaïlande après avoir racheté son contrat d'assurance-vie placé en France. La question est intéressante, parce qu'elle illustre une fois de plus l'angoisse des épargnants français qui voient le mur fiscal se rapprocher dangereusement au fur et à mesure des plans à milliards que le gouvernement dégaine pour acheter la paix sociale. Ce genre d'expatriationAbonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste
Lire la suite

[ABONNES] Droites: défaite à la présidentielle mais victoire aux législatives?

A droite, de quelque côté qu'on se tourne, les machines à perdre sont construites, livrées même, et les moteurs ont commencé à tourner. Il ne s'agit pas de dénigrer ni de vouloir décourager qui que ce soit. Mais il faut regarder la réalité en face. En fait il n'existe que deux scénarios. Celui, improbable, d'une candidature capable de bouleverser la donne en quelques mois. Soit prendre date pour commencer à

🎖Démission de Macron : que faut-il penser de la folle rumeur ?

Une démission de Macron est-elle possible dans les prochains mois, voir les prochaines semaines ? Évoquée par le Figaro en début de semaine, cette rumeur suscite de nombreux calculs. Elle conforte le scénario des impasses politiques où se trouve Macron aujourd'hui, tel que nous l'avons détaillé ces derniers jours. Une démission d'Emmanuel Macron ? La rumeur vient d'un papier du Figaro publié lundi soir qui passait en revue toutes lAbonnez-vous
Lire la suite

Comment fabriquer des « fake news »

Pour faire passer des mesures de confinement, l’Allemagne a utilisé des cartes démontrant que l’épidémie de Covid-19 devenait hors de contrôle entre le 17 mars et le 9 avril 2021. En réalité, il s’agissait d’un exercice primaire de désinformation ou de propagande. Rappelons-nous du contexte : nous sommes en mars et l’État fédéral allemand prévoit de confiner la population même durant le week-end de Pâques. Face à laAbonnez-vous ou connectez-vous pour
Lire la suite

Agnès Buzyn au bord de la démission ?

Agnès Buzyn songe-t-elle à démissionner prochainement ? Un loupé malencontreux de sa part a trahi ses intentions auprès de ses collègues. La pression qu'elle subit, avec la crise de l'hôpital public, puis celle des retraites, la met en mauvaise posture. Longtemps protégée par le Premier Ministre, il  n'est pas sûr que son maintien de poste coule de source. Agnès Buzyn n'est pas une professionnelle des réseaux sociaux. Alors qu'elle Abonnez-vous
Lire la suite

🎖Pour éviter la ruine par l’euro numérique, préparez votre sécession monétaire

L'euro numérique est désormais mis sur les rails, dans la plus grande discrétion, derrière l'écran de fumée du COVID qui permet de dissimuler les réformes systémiques les plus dangereuses. Pour les épargnants, l'arrivée de l'euro numérique devrait sonner comme une grande catastrophe, dans la mesure où la Banque Centrale sera désormais la comptable universelle de tous les avoirs, rendant superfétatoire l'existence des banques. Sans aAbonnez-vous ou connectez-vous pour lire le