🎖Ces inquiétants craquements de la finance asiatique

La finance asiatique et la bulle qu’elle a créée depuis plusieurs années seront-elles la cause de la prochaine crise systémique dont l’ombre plane désormais de façon insistante sur l’économie capitaliste ? Plusieurs craquements retentissent, qui inquiètent les experts. 

La finance asiatique s’est envolée ces dernières années, grâce à une mondialisation dans le sillage de laquelle elle s’est consciencieusement passée. Mais les bonnes années sont sans doute derrière elle, et différents craquements, à commencer par les difficultés financières des banques chinoises, alertent désormais la communauté financière du monde. 

La finance asiatique et WeWork

Passée inaperçue avec le confinement, la situation de WeWork et de son mentor japonais Masayoshi Son, fondateur de la Soft Bank et du fonds Vision Fund doté de 100 milliards $, inquiète de plusieurs mois. En octobre déjà, nous nous demandions si les difficultés de WeWork, qui s’est beaucoup endetté pour acheter de l’immobilier de bureau à travers le monde entier, n’auguraient pas d’un éclatement de la bulle Internet. 

Si Son a perdu beaucoup d’argent avec WeWork, dont les difficultés ne feront qu’empirer dans les semaines à venir avec le confinement et le recours massif au télétravail, il en a encore perdu beaucoup plus avec ses autres investissements. On estime désormais que Vision Fund a perdu 24 milliards $ à cause du coronavirus.

Son annonce une dette, en fin d’année, de 7 milliards $…

Les milliards d’un courtier singapourien et les banques

À Singapour, c’est la société de courtage de pétrole, Hin Leong Trading, qui annonce des pertes de 800 millions $. Tout n’est pas éclairci dans cette affaire qui semble d’un volume moins important que les affaires de la Soft Bank, mais qui pourrait se révéler bien plus sensible. 

En effet, Hin Leong a bénéficié de prêts importants de la part de banques françaises, qui pourraient devoir éponger de lourdes pertes…

Les banques vont devoir éponger une dette énorme, 4 milliards de dollars, prêtés y compris par des établissements financiers européens : HSBC, Société générale, Natixis ou Crédit Agricole.

On s’amusera de pointer une fois de plus l’imprudence des banques françaises dans des placements internationaux hasardeux. Toujours est-il que la faillite de Hin Leong pourrait être le premier domino d’une chaîne qui contaminera l’ensemble de la finance mondiale. 

Rien n’exclut, au demeurant, que d’autres dominos ne déclenchent d’autres chutes en série dans les semaines qui viennent. 

La newsletter du jour

Tous les jours, le récapitulatif des articles du Courrier des Stratèges

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

12 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer
Lire la suite

Maires et commerçants se rebellent contre la bureaucratie du confinement

Depuis vendredi, la fronde des maires et des commerçants s’étend contre la bureaucratie du confinement. La rupture d’égalité entre petits commerçants qui doivent fermer et grandes surfaces qui peuvent rester ouvertes, ou commerçants en ligne comme Amazon, ne passe pas. Les maires dénoncent un texte mal ficelé qui fait la part belle à l’incohérence bureaucratique. La bureaucratie du confinement a encore fait des ravages en reproduisant sans réfléchir les dispositions
Lire la suite

Avi Morris : les troublantes références maurrassiennes et pétainistes des discours de Macron

Avi Morris est le pseudonyme d’un chercheur et universitaire israélien, qui a souhaité nous transmettre un texte sur les rapports intellectuels entre Macron, la sphère macronienne, et la pensée antisémite du vingtième siècle. À un moment où le pouvoir exécutif tend à désigner comme antisémite tout mouvement d’opposition à sa politique liberticide, il n’est pas inutile de montrer que l’antisémitisme n’est pas à chercher dans la rue… mais plutôt dans

Premières passes d’armes pour la présidence de la Commission Européenne

Le scrutin à peine clos, les premières passes d’armes commencent pour décrocher la présidence de la commission européenne. Dans la pratique, plusieurs postes stratégiques sont à pourvoir dans les semaines à venir pour assurer la gouvernance de l’Union. Il est très probable que l’Allemagne en revendique au moins un. Toute la question sera de savoir lequel… L’issue de ce supermercato est encore très incertaine. Pour la forme, Merkel a avancé
Lire la suite

Quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

Xavier Bertrand participait à “Vous avez la parole”, la cacophonique émission de France 2 qui succède à l’Emission Politique. Les quelques interventions qu’il a pu faire dans un combat difficile à suivre ont donné une image globale de sa stratégie politique. Celle-ci consiste essentiellement à “restaurer la confiance”, c’est-à-dire à revenir à une forme de centrisme à la Raffarin. Pas sûr que ça marche… Des rares interventions de Xavier Bertrand
Lire la suite

Baisse historique de l’exil fiscal depuis la suppression de l’ISF

La suppression de l’ISF a-t-elle ou non un effet positif sur l’ensemble de l’économie? La question commence à agiter le landerneau politico-économique, sans qu’on ne sache exactement y répondre. On en veut pour preuve les conclusions du comité indépendant chargé de l’évaluation de ces mesures, qui vient de rendre un rapport mi-figue mi-raisin sur le sujet. La suppression de l’ISF et la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU)
Lire la suite

Au Texas, le gouverneur renonce au masque et aux mesures liberticides

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, vient de lever l’obligation de porter le masque et l’ensemble des restrictions sanitaires dans son Etat. Cette décision est prise contre l’avis des autorités sanitaires locales, alors que cet Etat de 30 millions d’habitants enregistre 200 décès quotidiens du fait du COVID. Mais la liberté est plus forte que tout, semble-t-il, dans le sud des Etats-Unis. Le Texas servira-t-il d’exemple au reste du monde