sam. Mai 30th, 2020

🎖Quand les assureurs ne cachent plus leur mĂ©pris pour leurs clients et pour la dĂ©mocratie

La prĂ©sidente de la FĂ©dĂ©ration de l'Assurance a Ă©crit une lettre ouverte mĂ©prisante Ă  Que Choisir ?   Nous publions ci-dessous le courrier de Florence Lustman, prĂ©sidente de la FĂ©dĂ©ration Française de l'Assurance, au prĂ©sident de l'association UFC Que Choisir ? qui fait campagne pour des remises commerciales sur les primes d'assurance automobile. Édifiant. Florence Lustman, prĂ©sidente de la FFA, nous a bien fait rire ce week-end, grĂące Ă  la lettre pĂ©dantesque qu'elle s'est permise d'Ă©crire sous sa signature au prĂ©sident d'UFC Que Choisir, aprĂšs l'appel que l'association a lancĂ© en faveur du remboursement d'une partie des primes d'assurance automobile. Sur le ton d'une institutrice qui gourmande un Ă©lĂšve pris en faute, la polytechnicienne explique doctement au prĂ©sident de cette association de consommateurs ce qu'il devrait dire ou pas. DĂ©cidĂ©ment, les assureurs font tout pour passer pour les tocards de service Ă  un moment oĂč une majoritĂ© de Français s'inquiĂšte face aux dĂ©gĂąts causĂ©s par la crise Ă©conomique qui vient. Une prĂ©sidente qui n'a pas froid aux yeux Florence Lustman n'a dĂ©cidĂ©ment pas froid aux yeux. Alors que les assureurs sont cornĂ©risĂ©s par le silence dĂ©daigneux qu'elle a observĂ© pendant de longues semaines au dĂ©but du confinement, et qui leur vaut une ardoise d'au moins 2 milliards d'euros (mais nous parions sur le fait que ce n'est qu'un dĂ©but), sur la question de la perte d'exploitaition, suivi par
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

4 thoughts on “🎖Quand les assureurs ne cachent plus leur mĂ©pris pour leurs clients et pour la dĂ©mocratie

  1. Je reviens sur le sujet. Je viens de lire la lettre de Madame LUSTMAN et je n’y trouve rien de mĂ©prisant mais un simple rappel des rĂšgles de l’assurance. Les compagnies font une gestion annuelle tout comme chaque entreprise fait un BILAN CHAQUE ANNÉE.

    Donc DÉSOLÉ MAIS votre article est PARTICULIÈREMENT SEVERE ET NE CORRESPOND PAS A L’IDÉE DE CETTE LETTRE.

  2. Personnellement assurĂ© de Filia Maif, je confirme ce que dit Gil : elle a dĂšs le dĂ©but de la crise dĂ©cidĂ© de reverser 100 millions d’euros Ă  ses assurĂ©s, soit environ 50€/assurĂ© en raison des excĂ©dents rĂ©alisĂ©s du fait d’une baisse des accidents de la route de 35% (Ă  l’Ă©poque). Mais la Maif est une exception ou quasi exception. C’est vraiment un assureur qui PAYE LES SINISTRES et ne cherche pas, comme la plupart des autres, Ă  refuser l’exĂ©cution du contrat d’assurance en refusant son indemnisation (la plupart des assureurs tablent sur le fait que les assurĂ©s n’iront pas en Justice tant celle-ci est extrĂȘmement lente et tant les avocats sont trop chers et ne travaillent pas les dossiers…).
    Pour aller dans le sens de M. Verhaeghe, j’ai lu l’interview du DG de Groupama (M. Martel je crois) : une liste d’affirmations de mauvaise foi (du genre « on est parfaits », « on est prudents »…) et mĂȘme une critique de la Maif pour sa gĂ©nĂ©rositĂ© envers ses assurĂ©s !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous Ă  notre newsletter