21 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖La Fed se rallie à la théorie de la chute libre de l’activité

La Fed (la réserve fédérale américaine) se rallie à peu près officiellement désormais à la théorie, émise par Nouriel Roubini, d'une crise en "l", c'est-à-dire d'une chute libre de l'activité. Ce scénario inquiétant a donné lieu hier à une longue mise au point de Jérôme Powell, son président. Les perspectives économiques sont désormais plus que sombres, au moins aux États-Unis. Le président de la FED, Jérôme Powell, n'a pas fait dans la dentelle lors d'un point largement relayé par la presse américaine ce mercredi. Les perspectives qu'il a dressées sont celles d'une reprise en "l", c'est-à-dire d'une longue chute de l'activité suivie d'une stagnation. Il appelle à une forte relance publique. La FED annonce une crise exceptionnelle On lira avec intérêt les éléments écrits que Jérôme Powell a communiqués sur la nature de la crise ouverte par le déconfinement. Selon lui, cette crise n'a rien à avoir avec les crises précédentes. "The scope and speed of this downturn are without modern precedent, significantly worse than any recession since World War II. We are seeing a severe decline in economic activity and in employment, and already the job gains of the past decade have been erased." Le spectre et la vitesse de ce retournement sont sans précédents depuis 1945. Les créations d'emploi "gagnées" durant ces dernières décennies viennent d'être éradiquées en quelques semaines. Le discours ne peut pas être plus alarmiste.
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.