29 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖La correction sur les marchés boursiers sera probablement durable

La bonne tenue des marchés financiers au mois d'avril avait interrogé pas mal d'épargnants sur l'intérêt d'investir en bourse. Nous avions insisté sur le caractère artificiel de ces mouvements, et nous avions déconseillé de retourner à la corbeille. Les cours des derniers jours montrent que l'artifice se dégonfle et qu'une première correction commence. Nous avons insisté, ces derniers temps, sur le caractère artificiel, au sens propre, de la hausse des cours en bourse au mois d'avril. Des opérations techniques, comme disent les spécialistes, ont permis de maintenir les cours à un niveau complètement déconnecté de la réalité. Mais une première correction devrait commencer, qui sera, de notre point de vue, modérée jusqu'en juin. La vraie correction interviendra à l'automne, et nous maintenons notre pronostic d'un CAC 40 à 3.000 points. New York trébuche après la FED Depuis lundi, le Dow Jones a entamé une assez forte décrue qui est en réalité tout sauf une surprise. Au mois d'avril, comme nous l'avons détaillé, les cours ont été portés par des stratégies d'influence bien rodées, profitant à quelques investisseurs. L'opération était assez simple : une ou deux bonnes nouvelles habilement glissées au milieu des catastrophes permettaient de lancer des mouvements haussiers amplifiés par le comportement moutonnier des investisseurs (cette manie de ne pas vouloir rater une bonne affaire). Grâce à ce système, le laboratoire Gile
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.