28 janvier 2021

9 thoughts on “Union Européenne : le marché très intéressé que l’Allemagne signe avec Macron

  1. Franchement, là j’ai un peu de mal à imaginer un système où les pays les plus riches et pollueurs subiraient les contraintes environnementales les moins exigeantes… et donc où les pauvres seraient doublement sanctionnés, même si c’est déjà la logique des taux d’intérêts plus élevés pour les moins fortunés… Ce serait de loin le meilleur moyen pour installer les écologistes au pouvoir, dans tous les pays, et au parlement Européen !

    1. Il est vrai que j’ai aussi difficile à imaginer une Europe à deux vitesses en matière de respect des normes environnementales. Ce qui est clair est qu’Angela Merkel sauve d’abord les marchés de l’Allemagne, France y comprise qui est indéniablement un des pays du Sud en détresse. N’en déplaise à Jupiter la France va très mal et n’a jamais eu la rigueur des pays du Nord. De belles envolées lyriques qui fatiguent tout le monde sauf lui car il aime s’entendre , oui.

      1. Une Europe écologique à 2 vitesses ? Un premier exemple, le nouveau mécanisme de financement des énergies renouvelables est proposé en consultation par la Commission Européenne jusqu’au 3 juin ( détails en anglais seulement …).
        https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/12369-Union-renewable-Financing-mechanism
        Il permettra à un pays de financer des équipements de production d’énergie renouvelable dans un autre pays de l’union et de compter 80% de la production dans ses propres objectifs.
        Les éoliennes financées par les allemands en Grèce ou en Espagne compteraient dans les objectifs renouvelables allemands.

  2. Tout ça rappelle la proposition de Jean Monnet de réaliser l’union entre la France et l’Angleterre le 17 juin 40. Il es fréquent que, dans l’urgence d’un cataclysme imminent, on fasse ce genre d’annonces. A propos, Mme MERKEL va-t-elle reconduire son mandat?

  3. De Gaulle disait « Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts » Au moment ou Jupiter a la possibilité de prendre la main, il s’allonge. Car Merkel, tremble devant le risque de l’explosion de la zone Euro. Si celle-ci disparaît, les créances des pays du sud, qui forment en grande partie l’excédent budgétaire Allemand, ne pourra pas être soldé, ce qui entraînerait la faillite de l’Allemagne. L’occasion pour Macron de faire fléchir l’Allemagne, et d’imposer une autre vision sur ce couple Franco Allemand, « qui n’a jamais existé que dans les médiats Français. » Comme ce garçon ne connait pas son histoire, ce n’est pas dans l’Aisne qu’il devait déposer une gerbe, mais à l’Île d’Yeu sur la tombe du maréchal. Bienvenu à Yannick Jadot vendu par Merkel, afin de remplacer Emmenuel Macron vendu par Attali. Bref, la finance garde la main.

    1. On est allé de Charybde en Scylla depuis Mitterrand puis Chirac, il ne manque plus que des « écologistes » au pouvoir. Tout pour contrer le R.N. et pourquoi? Vaut il mieux une greta, psychiatrique, envoyée là par les démons Soros, Minc, Attali, etc… Pour mieux asservir les peuples qui commençaient à manifester leur ras le bol avec nos gilets jaunes? N’oublions pas que ces écolos sont des pantins idéologues sans notion de réalités politiques ni de connaissances culturelles. Ce n’est pas avec des utopistes que nous reprendrons possession de notre pays. L’écologie est une façon naturelle des respects que nous nous devons ainsi qu’à la nature et au juste équilibre impératif du « vivre ».

  4. Ce n’est pas fini, nous sommes entre le marteau et l’enclume pendant 3 mois. Il faut absolument s’opposer à la décision de la Cour de KARLSRUE. Elle est la voix souveraine de l’Allemagne en Europe et contre les autres états qui, eux, nous, ne sont plus souverains. Nous ne pouvons accepter la proposition de Merkel sans prendre le risque de s’agenouiller encore devant la suprématie allemande. Mais, contrer cette cour serait positif dans un temps long. Ce serait revenir aux fondamentaux des états. C’est à dire revenir à l’Etat souverain que les politiques ont abandonné contre la volonté et l’intérêt des peuples.
    « Il faut à la force, pour tenir son rang, un certain caractère », écrivait le général de Gaulle. On peut l’écrire aussi dans le désordre : « Il faut au caractère, pour tenir son rang, une certaine force. » Qui fait défaut cruellement, dans d’innombrables strates de notre société.
    « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux », avait écrit La Boétie. Alors, à quand le retour du peuple dans l’arène politique ?

  5. les conneries de De Gaulle nous mène où nous sommes. Mais où sommes nous, sinon dans une merde que nous avons nous-mêmes organisée. Les allemands sortiront grand vainqueur et nous à nouveau grand vaincus : c’est normal nous voulons bien vivre, les allemands veulent construire une industrie puissante !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.