🎖Un pas de plus vers une nouvelle taxe sur l’héritage

Une taxe sur l'héritage dès le premier euro ? C'est l'idée émise par Laurent Berger pour financer la "dépendance", le nouveau risque que le gouvernement envisage de couvrir par la sécurité sociale. Avant même le discours très annoncé du Président de la République le 14 juillet, tout laisse donc penser que les classes moyennes seraient encore plus pressurées dans le monde d'après que dans le monde d'avant. Une taxe sur l'héritage au premier euro... Telle est l'idée avancer par Laurent Berger pour financer la dépendance, c'est-à-dire, concrètement les EHPAD en mal de ressources. Il faut faire attention à cette proposition qui risque de marquer les esprits gouvernementaux pour longtemps, d'autant qu'elle rejoint d'autres propositions déjà faites en ce sens ces dernières semaines. Une taxe sur l'héritage au premier euro, bien sûr... Depuis plusieurs semaines, Laurent Berger déroule consciencieusement ses propositions de taxation en tous sens pour éviter de diminuer les dépenses publiques. On ne sera donc pas surpris par les propos qu'il vient de tenir dans les Échos, où il propose que le financement de la dépendance, la nouvelle branche de la sécurité sociale que le gouvernement veut créer, se fasse par une taxe sur l'héritage dès le premier euro. Finis, donc, les abattements à 150.000€. Dès la transmission d'un livret A de 5.000€ péniblement accumulés par la grand-mère sur ses vieux jours, l'État ponctionnerait 500, 1.000,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

7 thoughts on “🎖Un pas de plus vers une nouvelle taxe sur l’héritage

    1. Et pourtant on peut dire la même chose de l IR

      La France est en train de devenir une grosse vache avec 66 millions de mamelles car enfin il faut bien rendre tous ces electeurs dependant de sorte qu on puisse les controler

  1. Pour que mes parents achètent leur maison, les quatre enfants ont été sacrifiés d’études. Sans compter que seul le gros œuvre a été acheté, toutes les finitions pour être viable à été faite par tous les membres de la famille. Pas de sortie, pas de copain, pas de livre ou musique. Cette maison a causée le divorce et la mise sur le marché du travail de tous dans de très mauvaises conditions. Nous l’avons tous payée, même en étant enfant. Mon père a raflé la mise, en faisant payer l’avocat par ma mère, qui ne désirait plus qu’en finir. Son héritage futur me donne par avance le dégoût.

  2. Pour un syndicaliste drôle de proposition. Faire payer encore sur les successions combien de fois devras t on passer chez le notaire stop faut arrêter ce genre de proposition à la con

  3. Moi, je propose que l’on supprime le financement public de tous les syndicats ( y compris la mise à disposition gratuite des syndicalistes par les entreprises privées et publiques). Nous devrions ainsi récupérer quelques milliards pour financer la dépendance. Avantage connexe: les syndicats seraient obligés de faire des propositions intelligentes pour trouver des adhérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter