🎖Fiscalité de l’immobilier : les nouvelles taxes soviétiques projetées par Bercy

Réformer la fiscalité de l'immobilier pour mieux réguler l'offre de logements en France. Telle est la nouvelle idée (en réalité assez ancienne mais jamais mise en pratique pour des raisons politiques) en vogue à Bercy. Le document que nous publions illustre les pistes de Bercy pour améliorer l'offre de logements sur l'ensemble du territoire. Attention aux hausses de taxes pour les propriétaires ! Réforme de la fiscalité de l'immobi
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
30 Shares:
1 commentaire
  1. Dans les méfaits de la fiscalité sur l’immobilier, il y a l’IFI, qui pèse injustement sur les familles nombreuses parisiennes qui ont pu se loger à une époque où c’était encore possible. Par le biais de cet impôt, l’état leur reprend, et à elles seules, tout ce qu’elles ont reçu en allocations familiales, suppléments de salaires, bonifications de retraite et toutes primes pour l’amélioration de l’habitat et les économies d’énergie.
    Les mères de familles nombreuses parisiennes sont particulièrement lésées, car ces bonifications de retraite compensent un peu le fait que leur carrière a souvent été irrégulière à cause des enfants et leur retraite diminuée en proportion.
    Par ailleurs, qu’est-ce que cet impôt qu’on doit déclarer à partir de 1 300 000€ et payer à partir de 800 000€ ? Pourquoi ne pas le faire déclarer et payer par tous les citoyens à partir de 1 300 000€ ? Ou le faire déclarer et payer, par tous les citoyens, à partir de 800 000 €? L’IFI est le symbole de l’injustice et de la bêtise fiscale de nos gouvernants, mais cela ne dérange personne: il n’y a que les familles nombreuses parisiennes qui sont visées. Les familles parisiennes moins nombreuses n’ont pas à le payer, et , en province, même une famille très nombreuse n’est pas assujettie à cet impôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer