23 janvier 2021

2 thoughts on “Masque en entreprise : le premier brillant loupé d’Élisabeth Borne

  1. Bonjour à tous,
    lors d’une émission sur Cnews, une juriste indiquait qu’aucun décret ou loi n’ayant été pris sur le port du masque en entreprise, le flou juridique subsiste. En effet, quid d’une injonction qui ne repose sur aucun texte officiel applicable (nous sommes sortis de l’état d’urgence), non inscrite au code du travail, et contre laquelle un salarié va pouvoir exercer son droit de retrait en raison de l’obligation faite à l’employeur de protéger son salarié.
    De fait, le chef d’entreprise reçoit une obligation « douce » (soft law), juridiquement non fondée, aux conséquences plus que lourdes.
    Mais ce n’est pas grave, un fonctionnaire ou un ministre ne peut être que coupable, jamais responsable, contrairement à un chef d’entreprise qui est coupable avant d’avoir eu l’opportunité d’être responsable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.