21 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Macron veut relancer le bonus des banquiers qui prennent des risques

Le bonus des banquiers est actuellement encadré par des dispositions contraignantes de l'Union Européenne pour éviter les dérives connues en 2008 : prise de risque inconsidérée qui rapportent des sommes colossales en cas de succès, et qui sont financées par le contribuable en cas d'échec. La France demande à ses partenaires d'assouplir cette réglementation... Tout un symbole. Le bonus des banquiers revient sur la table des revendications françaises dans l'Union. C'est ce qui ressort d'un document que Reuters a consulté. En l'espèce, il s'agit d'un courrier commun de Bruno Le Maire et de son homologue allemand à leurs partenaires européens pour les exhorter à assouplir les règles bancaires. Parmi ces règles figurent celles qui encadrent les bonus des banquiers... Bonus des banquiers et Union bancaire Nous évoquions la semaine dernière le passage précipité de Bruno Le Maire à Berlin, en marge de l'Eurogroupe. Nous rappelions que l'empressement français à déterrer le dossier de l'Union bancaire était une façon éloquente de manifester l'angoisse des pouvoirs publics vis-à-vis des désordres bancaires que même les dirigeants de la BCE annoncent depuis plusieurs mois. On en sait plus, désormais, sur les discussions que les deux ministres ont eues en coulisse. Elles ont essentiellement porté sur l'assouplissement des règles prudentielles applicables aux banques, héritées de la crise de 2008. Et parmi ces règles, les ministres français
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.