🎖Hausse de la CSG pour les retraités : le rapport officiel est ici

Faut-il taxer les retraités pour financer la dépendance, et cela dès 2021 ? L'idée est clairement posée par le rapport que nous publions en exclusivité ci-dessous. Rédigé par un inspecteur général des finances, ce rapport annonce de nombreuses taxations à venir. Une lecture à ne pas manquer.

Officiellement, le gouvernement ne lèvera pas de nouveaux impôts jusqu’en 2022. Dans la pratique, l’exercice est beaucoup plus compliqué. Le rapport publié hier sur le financement de la nouvelle branche de la sécurité sociale dédiée à la dépendance en constitue la meilleure illustration. 

Commandé à un inspecteur des Finances, ce rapport illustre tout le manque d’imagination de la haute fonction publique dès lors qu’il s’agit de financer des externalités positives : on crée un machin public et on le fait vivre à coups d’impôts et de contributions en tous genres, sans chercher à comprendre si cette opération a ou non du sens ou si elle présente un quelconque intérêt économique. 

Dépendance et retraités

On lira donc dans cet épais document toutes les pistes lancées pour financer la cinquième branche de la sécurité sociale, qui sera chargée de proposer des maisons de retraite coûteuses et peu confortables à nos petits vieux au bout du rouleau. 

On le verra, les idées ne manquent pas pour faire raquer les retraités dans cette opération: relèvement de la CSG, suppression de divers abattements fiscaux, hausse de la pression fiscale en cas de succession. Tout sera bon pour prélever des impôts nouveaux. 

Bonne lecture. 

About Post Author

92 Shares:
3 commentaires
  1. Bel exemple de politique shaddock! On prend de la csg à des retraités pour la reverser à des retraités (sans doute un peu différents ). On appauvrit les retraités maintenant pour les subventionner plus tard. Et si on les laissait faire leurs arbitrages eux-mêmes ? Bon ça fera des places pour des potes à Macron et al. comme directeurs des services gestionnaires, qui pomperont une partie du “pognon de dingue” et ça rendra solvables des vieux/pigeons qui rempliront les poches des actionnaires des fonds qui investissent dans l’industrie du mourir vieux mais malheureux comme les pierres dans un ehpad ! J’espère bien mourir avant!

  2. Cette CSG à 1,7 point, 25,75 %, assénée brutalement de manière hautement discriminatoire au détriment des retraités “riches” osant percevoir une pension de 2000 euros et 4 sous après une vie entière de dur labeur sans faillir, sans RTT ni 35 heures, plutôt 40 voire davantage – en cotisations plein pot – affecte excessivement injustement leurs pensions de retraite ! Le cumul des “ponctions” assénées années après années, destructeur insidieux de leur qualité de vie, devient à terme ouvertement insupportable !
    Mais, “en même temps” – terme consacré en macronie – les fraudes au fisc, aux prestations sociales, l’évasion fiscale and Co, à hauteur de pertes de centaines de milliards d’euros annuels, malversations fort loin d’être éradiquées, continuent à grever lourdement le budget de l’état, donc par conséquent participent ad vitam æternam à léser lourdement les contribuables.
    Par voie de conséquence, ces retraités assujettis parfaitement injustement à un tel mauvais traitement se retrouvent réduits en position de boucs émissaires… Pour caresser dans le sens du poil l’opinion publique, il convient fort opportunément de tenter de culpabiliser “ces gens qui ne sont rien” pour faire passer la pilule auprès “de ceux qui réussissent !…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer