27 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Reconfinement : comment la résistance s’organise en France

Le reconfinement risque de ne pas passer comme une lettre à la poste cet hiver, en France. Déjà, plusieurs mouvements de résistance se font jour, qui laissent augurer de difficultés sévères pour le gouvernement. En voici une première présentation qui donne un aperçu significatif sur ce qui est susceptible de se produire dans les semaines à venir, à l’instar de la résistance déjà apparue en Italie.  

Plusieurs signaux de résistance, et d’envie de résister, sont désormais émis par la société française face au reconfinement. Ils témoignent d’un refus croissant des restrictions à la liberté décidées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus, dont beaucoup pensent désormais qu’elles sont disproportionnées. 

En voici un passage en revue. 

Le maire LR de Migennes fait de la résistance

François Boucher, le maire LR de la commune solognote de Migennes (7.000 habitants) est entré en résistance en publiant un arrêté municipal au nom de l’égalité de traitement entre les commerces. Pourquoi fermer les petits commerces de centre-ville quand les hypermarchés restent ouverts ?

D’où un arrêté autorisant les commerces non-alimentaires de centre-ville à rester ouvert. 

La FNAC et Darty restent ouverts

Autre initiative qui tranche avec la docilité du premier confinement : la FNAC et Darty dont on peut douter du caractère indispensable, ont décidé de rester ouverts

À ce stade, on n’a pas bien compris si le gouvernement était d’accord ou pas avec cette décision, mais nécessité économique faisant loi, les magasins attendront vraisemblablement une réaction contentieuse pour envisager la fermeture… si cette réaction contentieuse vient vraiment, ce qui n’est pas acquis. 

"Si on est fermé, c'est Amazon qui va tout rafler. Ils ont déjà lancé des promotions. On se doit de réagir", assume-t-on du côté de la Fnac.

Des manifestations à Paris

Parallèlement, des réactions sont aussi prévues dans la rue. Dès hier soir, une manifestation spontanée avait lieu à Paris, place de la République, avec quelques dizaines de participants. Une manifestation devrait avoir lieu samedi soir, près de l’Arc-de-Triomphe. Le succès de cet événement devrait rester modeste, dans la mesure où quelques centaines de personnes seulement y ont annoncé leur participation et 3.000 personnes lui ont manifesté de l’intérêt. 

Mais cette annonce indique bien que la résistance au confinement commence à prendre forme, et risque de s’accroître à mesure que le confinement durera. 

Rappelons que Bruno Le Maire a affirmé qu’il durerait plusieurs mois

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.