ūüéĖL’Estonie, nouveau paradis fiscal pour les entrepreneurs ?

Nous continuons notre série dédiée à l'expatriation et à l'optimisation fiscale des entrepreneurs français. Face à l'enfer fiscal et à son durcissement probable dans les années à venir, le moment vient de préparer ses arrières et de se trouver le point de chute qui correspond le mieux aux aspirations de chacun. Nous examinons aujourd'hui le lieu "à la mode" en Europe pour s'expatrier : l'Estonie, perdue toute au Nord-Est de l'Europe, tout contre la Grande Russie, face à Helsinki.

L’Estonie n’est pas le pays d’Europe de l’Est le mieux connu des Fran√ßais. C’est l’Etat balte le plus septentrional, perdu au bout de la mer Baltique, √† une enc√Ęblure de Saint-P√©tersbourg. Sa capitale est Tallinn et l’on y parle l’estonien. Le pays, qui est √† peine plus grand que la Hollande, compte 15 fois moins d’habitants que celle-ci…

Autant dire que vous ne vous sentirez pas en surpeuplement critique dans ce paradis de la numérisation administrative. 

L’int√©r√™t premier de l’Estonie tient √† son excellent classement mondial par le Human Freedom Index de 2020. L’Estonie a gagn√© 4 places cette ann√©e et devient le 8√® pays au monde le plus accueillant pour les entrepreneurs. Autant dire que le cas estonien m√©rite d’√™tre regard√© de pr√®s.¬†

L’Estonie est un vrai paradis fiscal

D’une mani√®re g√©n√©rale, il faut dire du bien de l’Estonie pour les libert√©s qu’elle garantit aux citoyens… et aux entrepreneurs. Du c√īt√© des libert√©s, et c’est important pour l’activit√© du chef d’entreprise, le respect du droit par l’Etat y est plus important qu’en France, avec une justice ind√©pendante et surtout des proc√©dures protectrices pour les justiciables. C’est un √©l√©ment √† ne pas perdre de vue pour √©valuer la pertinence d’une expatriation aussi septentrionale !

S’agissant des taux d’imposition, on croit r√™ver en les d√©couvrant : l’Estonie n’a pas d’imp√īt sur les soci√©t√©s, mais seulement un imp√īt sur les b√©n√©fices. Les b√©n√©fices non distribu√©s des entreprises sont exon√©r√©s d’imp√īts. Les b√©n√©fices distribu√©s sont tax√©s √† 20%…

L’Estonie, reine du dividende

S’agissant des dividendes, un imp√īt lib√©ratoire de 7% est appliqu√© pour les personnes physiques…

Inutile, là encore, de préciser combien ce dispositif est favorable. 

Des cotisations sociales simples à comprendre

Autre avantage du syst√®me estonien, son extr√™me lisibilit√© en mati√®re sociale. Ind√©pendants ou employeurs sont soumis √† une taxe de 33%, qui englobe la retraite et la maladie. Pas de complication, donc, et un dispositif qui suppose peu d’op√©rations administratives.

Une vie r√™v√©e d’entrepreneur

Enfin, la simplicit√© de l’organisation estonienne explique que le pays brille par la l√©g√®ret√© de son emploi du temps administratif. Alors que, en moyenne en Europe l’Est, il faut consacrer 240 heures chaque ann√©e √† l’accomplissement des obligations fiscales, l’Estonie n’en demanderait que 50.¬† Voil√† un avantage comparatif qui fait forc√©ment r√™ver, si l’on songe que, selon la Banque Mondiale, la m√™me activit√© demande 139 heures en France…

Ajoutons que la m√™me Banque Mondiale classe l’Estonie au 14√® rang mondial pour la facilit√© d’y cr√©er une entreprise (la France est class√©e 37√®…).

Anglais obligatoire

Autant d’avantages font forc√©ment r√©fl√©chir. Nous vous conseillons par ailleurs une lecture utile pour avoir un retour sur le fonctionnement de l’Estonie. Un point est √† retenir : en Estonie, beaucoup de choses se font en anglais. C’est d√©j√† √ßa.¬†

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

10 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer