Simone Wapler : “Davos rêve d’un gouvernement mondial”

À l'occasion de la sortie de son livre "L'Etat ne nous protège plus", Simone Wapler nous a accordé une interview sur le rôle de l'Etat... qui a débordé sur la question du Great Reset, de la dette, du gouvernement mondial. Laissez-vous convaincre par ce moment de délire libertarien où une lecture de l'Histoire contemporaine extrêmement cohérente se déploie... jusqu'à vous montrer comment le Great Rest du Forum de Davos prend son sens. Garanti 100% politiquement incorrect.

Simone Wapler, auteur de “Non, l’Etat ne nous protège plus” (JDH éditions, collection Uppercut), nous a accordé une interview sur la question du rôle de l’Etat, qui a dérivé sur la question du Great Reset, prôné par le Forum de Davos. Ce grand format du week-end fait le point sur tout un tas de sujets qui fâchent, comme la question du gouvernement mondial ou du multilatéralisme. Ne manquez pas cette interview passionnante qui fait le point sur les sujets contemporains sans la moindre langue de bois. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

149 Shares:
6 commentaires
  1. Merci d’avoir laissé le temps à Me Wapler, trés lucide et trés critique, d expliquer avec clarté et sans catastrophisme son analyse de la situation délétère dont l’issue semble certaine. Les références au passé donnent plus de force et de crédibilité .

  2. Inattendus les nombreux rires de Simone Wapler

    Quoiqu’il en soit notre culte du vote majoritaire et plus généralement ce que nous appelons abusivement la “démocratie” est vraiment, plus qu’irrationnelle, globalement nuisible à l’intérêt général surtout celui des “non riches”

    « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)  
    « Nous sommes victimes d’un abus de mots. Notre système (les « démocraties » occidentales) ne peut s’appeler « démocratique » et le qualifier ainsi est grave, car ceci empêche la réalisation de la vraie démocratie tout en lui volant son nom. »  (S-C.K)

    « La démocratie, c’est le nom volé d’une idée violée » (J-P.M).

  3. D’une certaine façon, Davos ou non, Grand Reset ou non, tout montre que lorsque j’ai titré le blog “Immondialisation: peuples en solde!”, j’avais choisi le terme convenable, qu’on pourrait à peine habiller de “néologisme”. Quant à la notion de démocratie (qui, véritablement, n’existe nulle part au monde…sauf pour ceux qui croient ou veulent nous faire croire que “bulletin de vote = démocratie”), si en effet les questions d’indépendance des partis, syndicats, politiciens, médias…par rapport aux puissances financières sont essentielles, on peut y ajouter un élément, noyé au sein des autres questions: peut-il y avoir démocratie quand il faut être financé pour être élu, quand la politique devient un domaine où faire carrière, s’élever socialement (et donc financièrement), posséder du pouvoir et avoir les moyens de le conserver,…?
    S’agissant de ce que l’on nomme gentiment “autoritarisme” du gouvernement actuel, je suis obligé d’avouer une fois de plus que lorsque je désignais (“Sors d’ici Jean Moulin”) le clan squattant le pouvoir comme les “nouveaux collabos” de la nouvelle “souveraineté européenne”…je devais traîner encore quelques débris de naïveté. Je voyais ce régime s’élancer vers celui de Vichy alors qu’il en avait déjà adopté le fonctionnement, les lois d’exception, les formes et l’uniforme…
    Méc-créant.
    (Blog: “Immondialisation: peuples en solde!” )

  4. Chère Madame Wapler, vous êtes toujours aussi formidable sauf que je ne suis pas d’accord avec vous : gouvernement mondial : impossible : vous imaginez un instant la Chine ou la Russie et les USA être dirigés par la même personne ? impossible : l’Europe, l’Australie et les USA oui et sans problème mais l’Afrique, la Chine ou la Russie dirigée par la même personne ??? impossible !!! J’ai mis l’Inde de coté car je ne sais pas, mais la Russie de Poutine dirigée par un gouvernement mondial : non !!!
    Pour faire un gouvernement mondial, il faudrait une guerre mondiale et rien ne dit que l’Occident la gagnerait !!!
    Par ailleurs, Madame Wapler, si je suis d’accord avec vous sur beaucoup de choses (déjà chez Chronique Agora vous étiez formidable : j’ai tout vos livres !!!) là, en revanche le gouvernement mondial, je ne vous suis pas, mais peut-être une “tête” du courrier des stratèges me prouveront le contraire !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer