2 mars 2021

4 thoughts on “Officiel : Bruno Le Maire est sous l’effet de substances hallucinogènes

  1. Quand vous êtes face aux « Zélites » qui vous « dirigent » (à tous les niveaux) pensez toujours à ces deux citations :
    “L’ambition souvent fait accepter les fonctions les plus basses : c’est ainsi qu’on grimpe dans la même posture que l’on rampe.”
    Jonathan Swift, 1667 – 1745, écrivain satirique irlandais

    « Rien ne ressemble plus à des vies ratées que certaines réussites ».
    Julien Green, Journal, 16 mai 1959

    Et référez-vous enfin au « Principe de Peter ».

    Alors vous comprendrez les origines et les causes du merdier dans lequel nous sombrons tous !

    Bon courage !

  2. Hallucinant !!
    Source : TTSO ce jour
    +20 points de dette publique en un an, 100Mds€ de plan de relance, le Covid a fait sauter tous les barrages de l’orthodoxie budgétaire en France. Du jamais vu. Faut-il aller plus loin ?
    C’est la nouvelle question qui agite les économistes de l’OFCE (labo d’éco de Sciences Po) à Olivier Blanchard (ex Chief Economist du FMI, qui travaille avec Jean Tirole à un rapport destiné à Macron sur l’économie post-Covid) en passant par Minc (c’est dire le spectre couvert). Leur raisonnement : en 25 ans la dette française a triplé… et sa charge a été divisée par 3. La raison de ce miracle ? La « tendance lourde à la baisse des taux d’intérêts depuis 30 ans » (Blanchard).
    D’où cette idée exposée hier par Xavier Ragot (patron de l’OFCE) : doublons le plan de relance : au 100Mds€ déjà empruntés, ajoutons 100Mds€ supplémentaires. Dingue ? Même pas sûr ! Comme l’explique l’Opinion : « la charge de la dette ayant été de 1,5 % du PIB en 2020 et étant de 1 % en 2021,
    … il suffit de maintenir cette charge à 1,5 % dans les cinq années à venir pour obtenir 100Mds€ supplémentaires… sans augmenter les impôts ». L’Etat passe à la carte Infinite.
    En lire plus dans l’Opinion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.