Exclu : Castex aurait annoncé un reconfinement à partir de mercredi prochain

Au cours de ses consultations du jour avec des associations d'élus et des partenaires sociaux, certains participants ont noté des révélations fracassantes du Premier Ministre sur la suite des événements. Jean Castex aurait donné le calendrier des décisions telles qu'elles sont prises concernant le confinement de la semaine prochaine. Voilà qui va faire tout drôle à certains.

Un Premier Ministre du Sud parle-t-il toujours trop ? Toujours est-il que des participants aux réunions de concertation de Jean Castex ce jour ont entendu des annonces qui demandent à être confirmées, mais qui précisent le calendrier probable des décisions la semaine prochaine.

Emmanuel Macron parlerait lundi soir à la télévision

Selon nos informations, Jean Castex aurait donc annoncé (mais nous soulignons le conditionnel, selon nous, cette information est plausible à 80%) qu’Emmanuel Macron interviendrait dans le poste lundi soir pour expliquer aux Français la suite des opérations et les modalités du confinement. Toutefois, compte tenu des impacts d’audience, l’arbitrage pencherait plutôt pour une prise de parole dimanche soir. 

Débat dans les assemblées avec vote mardi

Par un souci démocratique tout à fait louable, les modalités du confinement seraient débattues au Parlement mardi et soumises à un vote formel de la représentation nationale. On comprend ici que le gouvernement s’entoure de toutes les précautions pour ne pas s’avancer seul dans la plaine sous les shrapnels d’une population chauffée à blanc. 

Confinement entre mercredi et vendredi 

Le point de départ du confinement n’est pas encore fixé de façon claire. Il commencerait, selon l’urgence de la situation, mercredi, ou jeudi, ou vendredi. 

Fermeture des commerces non essentiels

Comme lors du premier confinement, les commerces non essentiels seraient condamnés à fermer. On entend d’ici l’exaspération qui va s’exprimer dans les chaumières, et peut-être dans les rues, notamment sous l’action des travailleurs indépendants. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

Prolongation envisagée et harmonisation des vacances scolaires 

Ce point ne semble pas encore tranché clairement, mais l’exécutif envisage, comme cela a été annoncé plusieurs fois, de mettre les enfants en vacances pendant une période d’au moins trois semaines, voire un mois, le temps du confinement. Mais les arbitrages définitifs ne seraient pas encore rendus. 

Limitation des déplacements inter-régions

Il est très vraisemblable que, dans la logique du confinement « très serré » qui se profile, les déplacements inter-régions soient fortement restreints. 

Un raz-de-marée économique se prépare

Pour les fondamentaux de notre économie, durement frappée en 2020, et affaiblie par des années de dépenses publiques proliférantes (qui ne nous ont guère apporté un système de santé à la hauteur des dépenses en augmentation constante depuis vingt ans), cette décision est un cataclysme à long terme. Il est évident que la croissance de 6% annoncée par Bercy en septembre pour 2021 est un pur fantasme

Face à l’explosion des déficits qui se profile, nous pronostiquons un débat très houleux sur le remboursement  (l’annulation, en l’espèce) de la dette à partir du printemps, et sur des mesures confiscatoires pour l’épargne au plus tard en 2022

Une fois de plus, Bercy nous emmène dans le mur. 

14 Commentaires

  1. Ou l on comprends que le pseudo comite scientifique n est que du vent, comme la pandemie et que le vrai but est bien la destruction de l economie et de la classe moyenne francaise par des occupants etrangers car rien dans les statistiques, le nombre de morts et le nombre d hospitalises , qui sont les seuls donnees fiables pour cette grippe 19 ne justifient de telles mesures. les francais vont ils reagir ? j en doute, les veaux ne se debattent meme pas quand on les conduit a l abattoire.

    • Une amie a perdu il y a dix jours son père médecin mort des suites du covid, deux mois en réa… Quand il est allé voir pour la dernière fois, il était dans un sale état.

      • « Une amie ….Quand il…. »
        C’est une amie, un ami, c’est il ou c’est elle ??? Il faut savoir.
        Un peu confus non ?
        Il est mort (paix à son âme) et en plus il était docteur ! Bon vous voulez démontrez quoi ?
        Vous voulez que l’on ai peur du coup ?

      • Bonjour,
        Personne nie qu’il y ait une épidémie. Simplement, il est bon de comparer les discours alarmistes d’avant 3e confinement (“tsunami”, “je ne vois pas comment on va pouvoir éviter un nouveau confinement”,…) et la RÉALITÉ, perçue sur le terrain (ou même en tapant “Covid 19 France” dans votre moteur de recherche et en visualisant le nombre de “nouveaux cas”). Et en se rappelant que, pendant ce temps, et après un an : les frontières avec tous les autres pays européens restent grandes ouvertes, des lits d’hôpitaux sont toujours supprimés (en tout cas, ne sont pas créés), les traitements (de plus en plus nombreux) qui fonctionnent (même partiellement) sont étrangement toujours interdits/ignorés, les personnes vulnérables toujours pas mieux protégées (où est le suivi à domicile ? Où sont les oxymètres à 30 € ? Où sont les FFP2 ?), les plans de prévention des pandémies toujours pas respectés (ils n’ont jamais inclus le confinement de la totalité des populations saines d’un pays), ETC. Au bout d’un an de cette “chorégraphie”, croyez-vous SÉRIEUSEMENT que le but des confinements (l’inénarrable “messager” Jacques Attali nous prépare maintenant à ce qu’ils soient éternels https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/ou-en-serons-nous-apres-le-8e-reconfinement-1285255) est de vous protéger ?

    • C’est un autre problème. On ne peut quand même pas nier l’existence du COVID-19.

      Le gouvernement a complètement court-circuité les système de santé généraliste au profit de l’hôpital par esprit de centralisation et d’étatisation. On a interdit aux médecins généralistes de prescrire quoi que ce soit (avec menace de l’Ordre des médecins) et on a dit aux gens en cas de symptômes de ne pas passer par eux mais par des centres de tests et directement les hôpitaux et même de s’auto-prescrire du doliprane en attendant. On peut même s’auto-prescrire un arrêt de travail en France si c’est pour le COVID … Normal que les médecins traitants ne voit pas l’épidémie.

      Dans le même temps, on rapatrie en masse les personnes malades des EPADH et de chez eux vers les hôpitaux histoire de saturer ceux-ci. Le gouvernement qui ne comprend rien mais regarde juste les chiffres qu’on veut bien lui donner, croit donc voir des vagues dans tous les sens alors que les chiffres varient plus au gré des décisions administratives de gestion des patients que de la maladie réelle.

      • En fait la cacophonie est entretenue par ce gouvernement, car en réalité :
        – La santé des personnes ils s en moquent ;
        – Le manque de repères est voulue afin de déstabiliser au maximum l être humain ;
        – L appui des médias leur permet de maintenir la diffusion de fakes news pour continuer faire peur à la population ;
        – Les insistances à faire porter un masque va à l encontre des besoins nécessaires à l être humain, aux enfants sachant que l absence d environ 30% d oxygène se traduira au niveau des cellules par le développement de cancers, atteindra la glande pinéale (émotion, immunité, conscience) et ainsi provoquera des états psychologiques désastreux : violence, suicide.
        ARRETONS NET CE JEU DÉMONIAQUE !

  2. Bonsoir.

    Je me répète depuis le 1er confinement, mais, prenons les à leur propre jeu, faisons grève générale. Fermons toutes les entreprises privées , vous savez celles qui créent les richesses et génèrent les échanges. Grèves de la production, de l’agriculture, des transports, des artisans, etc…..et je leur donne 8 jours pour paniquer? si Rungis est vide. C’est un moyen légal, pacifique, efficace, mais où bien sûr l’on prend des risques.Il faut risquer de perdre un peu pour gagner. Mais n’est ce pas cela ma vraie vie??

  3. j’attends avec impatience que « the great reset « paraisse en version papier.
    Je ne peux pas lire sur une tablette ou un ordi plus d’un ou deux articles.
    c’est pour quand la version papier???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.