🎖La mort programmée de l’assurance-vie en euros

Depuis la baisse des taux directeurs des banques centrales, et tout spécialement de la banque centrale européenne, la rémunération des fonds en euros de l'assurance-vie est devenue un sujet particulièrement sensible et épuisant pour tous les assureurs. Il faut en effet racler les fonds de tiroir pour rémunérer une épargne placée dans des valeurs dont le prix baisse mécaniquement. Les assureurs ont obtenu l'an dernier un assouplissement
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.