11 avril 2021

35 thoughts on “Macron paralysé par le risque de désobéissance civile en cas de reconfinement

  1. D ‘autant plus que l’efficacité des confinements est très loin d’être réelle . Le vrai scandale est surtout le refus des traitements, il est la première cause de l’engorgement des réas . Au lieu de fiche à terre l’économie cette bande de prétentieux dégénérés aurait mieux fait de laisser la société civile s’organiser et chacun faire ses choix, là ils n’ont fait que mettre en évidence les lacunes du tout état et l’incompétence des administratifs déconnectés du terrain . Quand je regarde la photo je me dis que s’il y a reconfinement le roitelet va se prendre la tôle du siècle à toutes les prochaines élections Bon débarras ! Avec un peu de chance ce fiasco aura peut-être un final intéressant et la justice pourra remettre les pendules à l’heure .

    1. « l’efficacité des confinements est très loin d’être réelle ». C’est un euphémisme ! On ne compte plus les études sérieuses et reconnues qui démontrent que le confinement est inefficace et inutile pour retarder ou arrêter l’épidémie. Et pourtant, nos dirigeants continuent à l’imposer. Difficile de ne pas imaginer les raisons inavouables de cette atteinte aux libertés fondamentales…

    2. « l’efficacité des confinements est très loin d’être réelle ». C’est un euphémisme ! On ne compte plus les études sérieuses et reconnues qui démontrent que le confinement est inefficace et inutile pour retarder ou arrêter l’épidémie. Et pourtant, nos dirigeants continuent à l’imposer. Difficile de ne pas imaginer les raisons inavouables qui se cachent derrière cette atteinte aux libertés fondamentales…

      1. Le truc, c’est qu’ils essaye de tenir jusqu’à l’effondrement bancaire prévu pour le milieu du mois prochain, après ça, vogue la galère (enfin, la nôtre de galère) pendant un temps suffisant, afin de pouvoir se présenter comme le sauveur ; avec évidemment toute la cohorte de la dictature couleur gafam dans les valises dont nous-avons eu un avant-goût depuis le début des GJ – interdiction formelle de se déplacer hors la ville sans ausweis, arrestations arbitraires, tabassage en règle pour un oui ou pour un non, élimination des éléments les « plus dangereux », saisie des avoirs etc.

    3. « Bon débarras » – mouais, attendez un chouia avant de crier victoire, parce que c’est comme après un régicide : on sait ce qu’on y perd, mais pas ce qu’on y gagne…
       
      Imaginez que ça soit Marion qui gagne (et d’ailleurs, qui d’autre, à moins d’un véritable retournement de dernière minute qui semble peu plausible (mais je peux tout à fait me tromper)) – elle est allée se faire adouber par l’AIPAC aux USA il y a quelques années (tout comme sa nièce) et ne parle plus de sortir de l’euro et encore moins de l’ue (le distingo étant, de toutes façons, ridicule puisque les deux sont liés telle la chemise au cul) et si ses séides ont fait une quelconque preuve, c’est qu’ils sont bons a rien, mais prêts à tout.
       
      D’un autre côté, si c’est pause-caca qui décroche la queue du Mickey, vous pouvez être certain que lui et sa clique de débiles ne se sentiront plus pisser et qu’ils vous dépouilleront beaucoup plus efficacement qu’un malfrat ne le ferait tout en faisant sauter les dernières libertés fondamentales qui vous restent, vous forçant à prendre les armes pour sortir de cette impasse.
       
      En réalité, ce pays est dans une merde noire et je ne vois pas comment il aurait la moindre chance d’en sortir – ce qui me fait dire que je vais voter avec les pieds, et claquer la porte définitivement derrière moi.

    4. Je partage totalement ce commentaire, je n’aurais pas pu dire mieux. Jusqu’à présent nos compatriotes n’ont pas osé bien voter . Je veux dire contre tous ces incapables ces amateurs ces prévaricateurs de gauche de droite et du centre , tous ces idolâtres de l’europe maastrichtienne dont l’inefficacité est patente et où l’Allemagne dirige quasiment seule et se moque royalement de notre poudré et le tourne en ridicule !( on dirait qu’il aime être la risée du monde notre aspirant Jupiter…??) Peut être qu’en 2022 les Français comprendront qu’il n’est pas possible de gouverner plus mal notre pays que ne l’ont tous les autres présidents depuis Georges Pompidou et qu’ils oseront……..

  2. Quand on regarde les courbes de vaccination, on voit se poindre un autre problème. Quasiment toutes les doses livrées servent à faire des premières doses de vaccination. Si le nombre de doses reçus était constant, il faudrait en consacrer la moitié au première dose et la moitié aux deuxième. cela veut dire qu’ils comptent sur l’augmentation perpétuelle des doses livrées pour être capable de faire els deuxième doses. Dans les faits, il faut que els livraisons doublent tous les mois pour faire des deuxième doses. Les retards de livraisons ou les soucis avec le vaccin AZ vont donc vite poser des problèmes pour les deuxièmes injections à moins de diminuer drastiquemet els injections de premières doses.

    1. Clairement, ça signifie que passées 4 semaines, la 1ère dose n’aura servi à rien sans la seconde. Puisque l’immunité n’est atteinte que si la seconde injection est faite dans un délai de 4 semaines après la première …

  3. Bonjour Eric, Bonjour à toutes et tous,
    « Reste que la décision de confiner, si elle s’impose sans difficulté scientifiquement », cette phrase n’engage que son auteur et le blog de Monsieur Maudrux https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2021/03/17/covid-traitements-les-masques-tombent-2/ n’engage que lui.
    Il n’empêche qu’une réalité scientifique ne démontre que le confinement s’impose, alors que des petites voix commencent à mettre en évidence que l’état profond a très largement joué contre le peuple, ce qui renforce votre thèse d’un nécessaire renouvellement profond des élites, y compris haut fonctionnaires.
    Entre Monsieur Levy, mari de Madame Buzyn, qui construit un labortoire P4 en Chine d’où semble sortir un virus pas net quant à la manipulation de son génome, son frère avocat, qui ne voit pas de problème à ne pas dénoncer un pédophile de son cercle d’ami, Madame Castigliola qui intervient pour retarder l’usage de molécules qui résoudraient rapidement le souci COVID, des vaccins dont les phases III ne sont pas terminées alors qu’ils sont administrés massivement, et j’en passe, la suspicion d’incompétence massive est légitime. Il y a 80 ans, certains passaient en cours martiale, nous régressons d’au moins 80 ans…

  4. Eric vous n’êtes pas sans savoir que Microncescu a déjà commencé sa campagne électorale, et donc se faire passer pour un otage et une victime des médecins « enfermistes » et feindre son empathie au « bon peuple de …co…..ards », fait partie de la tragi-comédie en cours !
    « Vous voyyyyeeez ce n’est pas moi, c’est eeeuuux les méchants, c’est leur prrroooojjjet !! »

    1. Je crains que cette fois les connards soient tellement dégoûtés de ce sale type qu’il lui devienne difficile de convaincre assez de monde pour être au 2eme tour de la présidentielle, pour autant qu’il puisse même se représenter . Qu’un seul candidat assoit sa campagne sur un vrai retour à la démocratie en s’appuyant sur des réformes structurelles et des décisions validées par référendum et c’en sera fini des partis et peut-être même de la toute puissance de la commission européenne dans des domaines pour lesquels elle n’aurait jamais due avoir son mot à dire . Une bonne cure d’amaigrissement des administrations françaises et européennes ne pourrait qu’être salutaire . Le retour aux nations souveraines devient de plus en plus urgent . En disant ça je ne pense pas à Le Pen qui serait 5 ans de perdus de plus, c’est un luxe que nous ne pouvons plus nous permettre .

      1. pabizou, je suis ok sur presque tout, sauf pour ce qui concerne MLP.
        Effectivement elle ne parle plus de frexit et le RN semble se faire un peu oublier, un peu plus « système » quoi ! Pour être « républicain » vous savez, pour que la sauce « faairre baaarrrraaage ! » ne prenne plus !
        Donc, sous réserve que les élections aient bien lieu, imaginez MLP élue (moi je n’y crois pas pour diverses raisons). Qu’arrive-t-il ?
        Le soir-même et les jours d’après c’est toute « la gôôôchiasserie mondialiste et sa 5ème colonne de colonisateurs plus ou moins pacifiques » qui fout un bordel indescriptible dans le pays des moutons !
        Soit MLP est capable de ramener le calme à coup de LBD (comme Microncescu a fait avec les GJ), soit elle n’est pas capable (la « justice » lui mettra des bâtons dans les roues), et c’est là que les Athéniens s’atteignirent !
        Car il sera alors l’heure pour chaque français de se regarder dans la glace ! De découvrir sa vraie nature !
        Tout le monde a bien compris que nous nous approchons petit à petit du point de rupture.
        La paix, c’est fini !
        Et ce sera violent !
        Un évènement, que la plupart des français n’ont jamais connu, lors duquel se rejoindront enfin, la pensée et l’action.
        Et là, ce ne sera pas du cinéma ou du virtuel !

  5. J’apprécie toujours vos billets et bien souvent les republie sur LinkedIn.
    Toutefois, je ne partage pas ici le fait que les confinements se justifient scientifiquement. C’est même plutôt le contraire. Ils sont sans efficacité sur la mortalité directe et ont des conséquences désastreuses y compris en mortalité.

  6. « la décision de confiner, si elle s’impose sans difficulté scientifiquement,  »

    Cette phrase est (pardonnez moi) idiote : si « la science » a bien prouvé quelque chose depuis un an, c’est que les confinements sont parfaitement inutiles contre l’épidémie (voir, exemple parmi tant d’autres, la conférence de Ioannidis à l’IHU) et n’ont aucune justification rationelle (je vous rappelle que tel était l’état de l’art jusqu’au délire collectif de 2020, et ce depuis 1856 : les confinements généraux sont une très mauvaise idée et ne doivent pas être pratiqués pour lutter contre une épidémie).

    La science n’a absolument rien à voir avec la décision de confiner ou non, c’est soit de la pensée magique (les fous incompétents à blouse blanche des plateaux télé), soit une manoeuvre politicienne (justifier le report des élections régionales).

    1. Moi si, car j’ai quelques idées à mettre en place comme vous tous ici et qui auraient un autre impact sur la résorption du désastre occasionné par ce gamin immature.

      1. « gamin immature » – c’est bien là qu’est l’os – en sus du formatage énarquien, qui consiste à ne savoir appliquer que des recettes éculées ayant, pour la plupart, prouvées qu’elles étaient non seulement inefficaces, mais surtout nocives, et de couper toute tête qui dépasserait de la doxa ambiante pendant les cours et la pratique, ces gens, qui n’ont aucun sens commun, n’ont également aucune des connaissances de base qui permettent une prise de décision éclairée.
        À cet égard, le « bon gros sens paysan » ferait déjà infiniment mieux, rien que parce qu’il est pragmatique (dans le bon sens du terme, hein, pas dans le dévoiement de la nov’langue actuel !)
         
        Remarquez qu’ils n’ont également aucun discernement (normal : pas de bon sens, des œillères et un hubris gros comme une montagne, donc aucune possibilité de détection de ceux qui ont la tête sur les épaules…), car quand on fait quelques pas en arrière, on s’aperçoit que certaines personnes qui ont les mains dans la mécanique, au hasard D.Raoult, font partie du tout petit nombre de praticiens qui savent exactement de quoi ils parlent et qui, en plus, se sont donné le mal de coucher leur expérience sur le papier dans des termes compréhensibles par tout le monde pour tenter d’aider les décideurs tant à prendre les bonnes orientations que les bonnes décisions.
         
        Le reste est de l’histoire, quand on navigue dans un chenal peu profond sans être un capitaine certifié, avec en plus des pilotes expérimentés à portée de voix et des instruments fiables qui vos crient que vous allez vous vautrer sur un haut-fond et qu’on n’écoute ni ne veut rien voir les dangers, on ne peut s’en prendre qu’à soi-même…

  7. Sur le COVID, il n’y a (à mes yeux !) qu’une seule position rationnelle : le COVID est une maladie à la mortalité banale, dont on connaît les populations-cibles et qu’on sait traiter avec une certaine efficacité. Il n’y a aucune raison de la traiter différemment de la grippe, de la tuberculose ou du cancer.

    Il n’y a pas d’urgence à vacciner la population, prenons le temps de valider correctement les vaccins. La seule urgence est de libérer la prescription de ses entraves administratives et de laisser les médecins de ville travailler.

    Si l’hôpital dysfonctionne, la solution n’est pas de prendre des mesures générales touchant toute la population (erreur de logique hallucinante), mais de travailler à résoudre les problèmes de l’hôpital.

    Le COVID ne justifie absolument aucune mesures exceptionnelle (ni masques, ni confinements, ni passeport sanitaire, etc.).

    Il faut tout rouvrir, tout de suite, pour tout le monde. Il faut reprendre la vie normale, celle de 2019 (si tant est qu’on puisse considérer la vie de 2019 comme normale !).

    1. tribune interessante si l’on exclu la notion discutable de l’ultralibéralisme que visiblement le ou les auteurs de cet appel semblent assimiler au capitalisme de connivence consubstantiel au socialisme et à la corruption qu’il a toujours engendré partout où il a été tenté et de tous temps . Pour le reste 100% d’accord enfin non 99%, la sécu est avantageusement remplaçable par la liberté de choisir ses assurances basées sur le risque plutôt que le salaire ou le revenu . Supprimer un monopôle est généralement intéressant pour l’utilisateur .

  8. Macron n’a peur de rien, il se sent protégé et puis, à le voir se tripoter le nez on peut penser qu’il sniff ce qu’il faut pour ne souffrir ou n’ avoir peur de rien ; mais enfin, quelques fois, les choses s’emballent et ça part d’un rien.

    1. Il serait temps que ce « rien » se manifeste et que le branleur se fasse moucher le nez ainsi que ses petits copains mondialistes dans la foulée . Et tant pis pour la casse, la chasse aux nuisible est ouverte toute l’année .

  9. Bonjour.
    Cher Eric, s’il vous plait arrêtez de parler de médecins et de scientifiques, parlez de fonctionnaires.
    En effet toutes leur considérations ne sont, ni médicales, ni scientifiques, mais simplement piqueassiettiques!
    Que l’on mette dans la balance de leur appréciations, la rupture du versement de leur salaires et avantages concomitamment au confinement, et vous verrez le changement de considération bénéfices risques s’inverser.
    Tout ceci n’est qu’une crise de la fonction publique globale( élus et employés) corrompue. Tout ce cinéma n’est que la conséquence de ce magma étatique gavé d’argent des autres qui tourne en boucle entre capitalisme parasitique et structure étatique corruptible.
    Les couillons ce sont les imbéciles, qui pataugent dans le marché libre amazonien, où vous êtes comme un garimpéros en forêt Guyanaise. Vous devez éviter tous les prédateurs, les pièges, parasites, pour trouver à bouffer encore un peu. Certain tombe sur un filon d’or, qui se transforme vite en far west (concurrence salarial frauduleuse ou délocalisé , contrefaçons et autres bontés) ou en parachutage des services de prédation fonctionnarisé avec cerfas armes et bagages.

    Mais de grâce précisez le statut de ces gens sinon c’est de fraude.

  10. Re bonjour.
    Petit message pour vous signaler un bog que j’ai en permanence lorsque je poste un commentaire.
    Après l’envoi qui est très très long s’affiche une page ERROR 524.

    Copie ici:

    Error 524 Ray ID: 6324dc3619b50487 • 2021-03-19 07:06:48 UTC
    A timeout occurred
    You
    Browser
    Working
    Paris
    Cloudflare
    Working
    lecourrierdesstrateges.fr
    Host
    Error
    What happened?

    The origin web server timed out responding to this request.
    What can I do?
    If you’re a visitor of this website:

    Please try again in a few minutes.
    If you’re the owner of this website:

    The connection to the origin web server was made, but the origin web server timed out before responding. The likely cause is an overloaded background task, database or application, stressing the resources on your web server. To resolve, please work with your hosting provider or web development team to free up resources for your database or overloaded application. Additional troubleshooting information here.

    Cloudflare Ray ID: 6324dc3619b50487 • Your IP: 86.193.93.197 • Performance & security by Cloudflare

  11. Mon cher Eric,
    je lis toujours avec un grand plaisir vos commentaires quotidiens, lesquels rencontrent mon entière adhésion.
    Le Courrier des Stratèges (plus que certains de ses commentateurs) est une des rares voix libérales qu’il est possible d’entendre dans cette république monarchique, autoritaire et collectiviste née de la rencontre intéressée entre la grande bourgeoisie catholique, nourrie de la pensée du Comte de Mun et du Marquis de la Tour du Pin (incarnée par De Gaulle, faute historiquement d’avoir pu l’être par Pétain), et le « mouvement social » absorbé par le Parti communiste en France, pour donner naissance à ce que Vaclav Claus appelait « le dernier pays communiste » et Gorbatchev « le communisme qui a réussi ». En réalité le collectivisme français s’apparente beaucoup plus au holisme de l’Ancien Régime lequel, revisité, est, depuis un siècle au moins, en cours de reconstitution progressive avec sa noblesse administrative et son clergé médiatique et « scientifique », dans une évolution linéaire de la législation, quels que soient les gouvernements en place.
    Nonobstant son accession au pouvoir apparemment disruptive, M. Macron poursuit l’œuvre de ses prédécesseurs et n’a, malgré le titre de son best seller « Révolution », publié avant les élections de 2017 et dont personne ne parle plus, rien changé à cette marche vers une société d’Ancien Régime, commencée bien avant lui et qui, sauf évènement vraiment disruptif, se poursuivra après lui quel(le) que soit l’élu(e) de 2022, si les élections se tiennent vraiment. Jacques Attali dit que la France est incapable de se réformer, mais sait faire des révolutions. On sait que ces dernières démarrent souvent sur de petits évènements. C’est sans doute ce que le Président de la République, plus fin politique que ses « scientifiques », a voulu éviter en ne confinant pas l’Ile de France. De peur, comme disent les trotskistes, que « la mayonnaise prenne » ou que, comme disait, paraît-il, Chirac, « une fois le dentifrice hors du tube, il soit difficile de l’y faire rentrer ».
    La désobéissance civile est une voie intéressante à explorer. Elle ne peut réussir que si elle est assez massive pour que la répression en soit illusoire. Les restaurateurs italiens ont montré le chemin. La France est dans l’attente de sa pacifique « révolution de couleur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.