11 avril 2021

11 thoughts on “Rosenzweig : chronique de la violence policière ordinaire à Bruxelles

  1. et quand je pense que certains soutiennent ces bandits armés qui tuent les belges : il méritent la mort !!!!! et personne n’a écrit au Roi pour se plaindre ????

    1. Moi aussi, je suis comprise par peu de personnes. La plupart des gens ont le cerveau endormi par la propagande médiatique. Ils ne voient rien venir et considèrent les personnes lucides comme des paranoïaques. J’aimerais me tromper, que mes convictions soient erronées mais malheureusement le danger de voir nos libertés fondamentales menacées, est bien réel.

  2. C’est le foutoir un peu partout et la police ne fait qu’exécuter les ordres du gouvernement c’est donc à celui-ci qu’on peut s’en prendre et non à ceux-là.
    Cela dit, les grands rassemblements me semblent relever de l’idiotie car on ne peut nier leur impact sur la contagion.

    1. Non !
      Les flics soumis aux ordres gouvernementaux sont tout autant responsables et devront payer pour leurs actes, que chacun s’en rappelle !
      S’ils n’obéissaient pas, le gouvernement serait à genoux, en l’attente d’être exécuté !

    2. Ce qu’on ne peut nier, pour le moment, c’est justement le contraire . Aucun des grands rassemblement n’a pour le moment cause de contamination particulière, moins qu’il n’y a de transmission intra-familiales en milieu clos .

    3. c’est faux, il n’y a quasi pas d’impact sur la contagion, il y a unanimité scientifique sur ce sujet, pas à l’extérieur.

  3. Devinez pourquoi il y a le couvre-feux ?
    Parce que la nuit ….
    « Ça fait trop longtemps qu’on cause, trop longtemps qu’on se ment
    Et l’unique chose qui reste à faire se prépare à base de carburant. »
    La Gale, Comptez vos morts

  4. Moi aussi, je suis comprise par peu de personnes. La plupart des gens ont le cerveau endormi par la propagande médiatique. Ils ne voient rien venir et considèrent les personnes lucides comme des paranoïaques. J’aimerais me tromper, que mes convictions soient erronées mais malheureusement le danger de voir nos libertés fondamentales menacées, est bien réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.