Un faux déconfinement à partir du 3 mai… l’enfer continue

Ce jeudi, Jean Castex devrait s'exprimer à 18 heures pour confirmer un certain nombre de décisions prises lors du conseil de défense de ce mercredi. Il s'agirait d'un déconfinement en trompe-l'oeil, puisque les restrictions aux déplacements seraient levées... pendant la journée. Mais le couvre-feu demeurerait et les terrasses ne rouvriraient pas avant le 17 mai. Notre conseil est donc de profiter des premiers déconfinements... à l'étranger.

Le conseil de défense a tranché ce mercredi, et Jean Castex, entouré d’Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer, devraient le confirmer : un « déconfinement » interviendra à compter du 3 mai, c’est-à-dire dans une dizaine de jours. Mais ce sera un déconfinement trompeur. 

Ce que le « déconfinement » apportera vraiment

Dans la pratique, le gouvernement devrait confirmer que les attestations pour les déplacements au-delà de 10 kilomètres seront supprimées. Les déplacements interrégionaux deviendront donc libres. Localement, certains allègements au couvre-feu pourraient être décidés. 

Les écoles rouvriront le 26 avril, par ailleurs. 

Pour le reste, les mesures d’allègement par rapport à l’existant avant le mois d’avril n’interviendront pas avant le mi-mai, dans le meilleur des cas. On reste donc sur notre faim…

Ce qui va continuer au mois de mai…

Dès le 26 avril, les écoles rouvriront donc, mais avec un protocole sanitaire strict. Et le 3 mai, le couvre-feu restera en vigueur, éventuellement retarder d’une ou deux heures. Mais la grande respiration attendue n’interviendra pas. 

En particulier, le gouvernement ne prévoit pas la réouverture des bars et des terrasses avant la mi-mai, comme nous l’annoncions… dès le début du mois de janvier ! Pour ce qui concerne les lieux de culture, la réouverture de la mi-mai (dans le meilleur des cas) s’accompagnerait d’une jauge de 35%, c’est-à-dire d’un tiers des capacités d’accueil des établissement. 

Les boîtes de nuit, les discothèques, les salles de sport, resteraient fermées jusqu’à nouvel ordre. 

On est donc loin d’un retour à la vie normale. 

Profitez des frondes ou réouvertures officielles ailleurs en Europe

Pour faire la fête ou profiter d’un bon moment en terrasse, on cherchera donc ailleurs en Europe des solutions de repli. 

Nous avons déjà signalé que les terrasses devraient rouvrir le 1er mai dans la très festive ville de Liège, qui est à une heure de la frontière française en voiture. Mais l’Italie commence un déconfinement partiel le 26 avril. En Suisse, le déconfinement est effectif depuis ce lundi. Au Luxembourg, les bars et les restaurants ont trouvert le 7 avril. En Espagne, les restaurants sont restés ouverts sans discontinuer. 

Voilà donc quelques bonnes idées d’escapade directe depuis la frontière pour retrouver un peu de liberté. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

5 Commentaires

  1. La Suisse ne déconfine pas, car elle n’a jamais confiné. Elle a forcé les commerces à rester fermés en mars 2020, et a imposé pas mal de restrictions par la suite. Mais j’ai skié tout l’hiver (beaucoup de personnes de plus de 60 ans sur les pistes d’ailleurs), et ai pu manger au restaurant lorsque j’étais à l’hôtel.

    Mais en aucun cas la population n’a été sommée de s’enfermer. Impossible en effet d’incarcérer 8.5 millions de personnes dont la majorité des hommes sont ou ont été militaires, sont capables de s’organiser de façon hierarchisée en petits groupes, peuvent dégommer un type à 200m, le tout dans un pays où, depuis 2008 et le début de l’obligation de déclarer l’acquisition d’armes, plus de 3.5 millions ont été vendues, le total en circulation étant estimé à 11 millions…

    • vous avez tout dit
      une démocratie où il n’est pas possible de coller une bastos à un dictateur n’est pas une démocratie
      il faut un certain équilibre de la terreur pour que cela fonctionne
      c’est le principe de la dissuasion nucléaire

  2. Les « révoltés » vont-ils s’autodéconfiner le 1er mai ?
    C’est là que nous allons voir s’ils sont si « révoltés  » que ce qu’ils claironnent devant leurs claviers !

  3. Détrompez-moi : le retour à la vie , enfin vivre comme doivent vivre les Humains, comme l’a défini la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, c’est pour quand ? Pour la Saint- Glin – Glin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.