Document: Alors que des ministres insultent les militaires, le Chef d’Etat-Major des Armées essaie de limiter les dégâts

Le Général Lecointre a essayé, dans un courrier envoyé lundi 10 mai, à tous les militaires d'active ou de réserve, de ramener de la sérénité dans les rangs malgré les déclarations incendiaires des membres du gouvernement qui traitent les militaires signataires d'extrémistes de droite. Il n'est pas sûr, cependant, qu'il suffise d'un courrier pour apaiser les esprits.

Le Courrier des Stratèges s’est fait l’écho du ton incendiaire utilisé lundi 10 mai 2021 par le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur, vis-à-vis des militaires d’active signataires d’une deuxième tribune, parue, comme celle, rédigée par des militaires en retraite mais déjà signée par quelques militaires d’active ou des réservistes, dans Valeurs Actuelles

Le même jour, le Général François Lecointre, Chef d’Etat-Major des Armées, adressait un courrier à tous les militaires d’active ou de réserve. Au vu des compte-rendus contrastés qu’en ont fait certains journaux, sans le citer intégralement, Le Courrier des Stratèges a voulu vérifier ce qu’il en était.  Pour le Figaro ou Le Monde, en effet, le texte joue l’apaisement. Pour Le Point ou Libération, au contraire, il s’agit d’un sévère rappel à l’ordre et même d’un appel à la démission des signataires de la deuxième tribune.  

Qu’en est-il en réalité? 

Un appel à l'apaisement qui relève essentiellement de la gesticulation

En fait, le texte joue l’apaisement, puisque le paragraphe final déclare: « A vous tous, je veux redire ma confiance« . Et le CEMA de louer le « professionnalisme« , les « compétences » et l' »excellence » de ses subordonnés. La formule « Vous êtes l’émanation de la Nation » émousse considérablement les mots énoncés un peu plus haut, qui évoquent le spectre d’une « remise en cause de la stricte subordination au pouvoir politique républicain, démocratiquement élu« .  

En fait, le gros du texte relève d’un rappel très formel au « devoir de réserve » – lequel inclut, comme l’écrit  le Général Lecointre, la préservation de la liberté d’opinion et un certain encadrement de la liberté d’expression. Du coup, l’appel à « quitter l’institution pour pouvoir rendre public en toute liberté ses idées et ses convictions » si on ne voulait plus obéir au gouvernement apparaît comme de la gesticulation: en effet, la caractéristique des deux tribunes publiées est d’en appeler à l’exercice par le gouvernement de l’autorité de l’Etat au service de la République. 

En fait, le général Lecointre s’efforce de retrouver ce qu’il appelle « la cohésion et l’esprit de corps » . Ils ont été  très mis à mal par la multiplication des menaces gouvernementales depuis plus de deux semaines. Madame Parly avait donné l’impression, début mai, qu’elle déclenchait une nouvelle affaire des fiches. Et plus récemment, Jean Castex et Gérald Darmanin n’ont rien trouvé de mieux que de traiter les militaires signataires d’extrémistes de droite, d’imposteurs ou de couards. 

Il n’est pas sûr pour autant qu’un courrier suffira à ramener la sérénité au sein de la troupe. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires

  1. Houlààà, on le sent sur la pointe des pieds dans ses petits soulier, le CoinCoin, il n’a fait que le minimum syndical vis-à-vis de son chef (que c’est lui qu’est le chef, nantédiou !) et pour un (tout petit) peu, on en viendrait à croire qu’il épouse cette expression interdite sans réserves…

  2. La seule solution honorable pour le général Lecointre est la démission. Mais démissionner c’est se positionner et quitter le bateau gouvernemental. Qui donc est derrière ce général qui essaie de sauver le navire Macron en dépit du naufrage du Titanic France? Est-ce là une mauvaise question? Allons. Nos amis Yankees ne doivent pas être loin.

    • Il ne doit sa nomination qu’au chef religieux, Haïm Korsia, des autorités d’occupation ( la république) de la France.

      Le plus drôle, c’est de comparer son positionnement épistolaire actuel et sa déclaration publique de 2018 dans laquelle il exhortait ses collègues « kaki-dehors-caca-dedans » à prendre part au « débat public » .

      il est comme ses maîtres : incohérent et vide… et dévoré par son orgueil.

      Vous reprendrez bien un peu de vaseline mon général ?

  3. Les militaires et policiers ne doivent pas céder au général
    Il faut un coup d’état pour renverser ce système qui est rendu au bout après 50 ans de laxisme

  4. Ce qui semble incroyable dans toute cette affaire et en lisant cette lettre, c’est l’hypocrisie par rapport à ce qui se passe dans le système judiciaire. Quand le ministre de la Justice Dupont Moretti va-t-il écrire une lettre similaire à tous les magistrats ? Le général affirme que l’armée a le devoir de ne pas s’engager en politique afin d’être neutre et de préserver sa crédibilité, mais que le pouvoir judiciaire, qui dans une démocratie saine et dans un état de droit devrait être encore plus a-politique et neutre, est autorisé à s’engager activement dans la politique, a des syndicats qui prennent des positions politiques explicites (à gauche), organisent un « mur des cons » , et appelle même à voter pour certains candidats (a gauche, François Hollande). Vous ne pouvez guère être plus politique que ca. Complètement incohérent. Il est peut être plus logique d’autoriser les syndicats dans l’armée et de les interdire dans le système judiciaire?

  5. Et bla, et bla, et blablabla…
    M. Lecointre a été plutôt mis à mal par certains courriers d’anciens militaires. Aucun étonnement de ce qu’il veuille ramener la « sérénité », pris qu’il est entre l’enclume et le marteau.
    Mais je ne suis pas certain qu’il parvienne à son but : les esprits se sont trop (idiotement) échauffés en haut lieu, suscitant une envolée de bois vert dans le « petit » peuple qui a très nette tendance à soutenir la Tribune.

    Fait remarquable : notre président, si enclin à parler dans les media, s’est montré extrêmement discret sur le sujet… Le « chef de guerre » chercherait-il son casque ????

  6. L’intéressant dans cet échange de mises en garde est de constater la panique des socialo francmac découvrant que l’immigration échappe complètement à leur contrôle. On le savait par les maires des communes anciennement socialo euphoriques. C’est confirmé par les country clubs de hauts gradés de l’armée. On est dans la merde et on s’enfonce tous les jours. Le chaos c’est maintenant, comme on dit chez larem.

  7. La nomination du général Lecointre à la place de de Villiers est un choix personnel de Macron, car li ne figurait pas sur la liste des promouvables. il a été au cabinet militaire de Valls, Cazeneuve puis Philippe, on sent bien la neutralité orientée. Passage du grade 2 étoiles en 2007 à 5 étoiles en 2017, quelle prouesse… Et s’est occupé de l’opération Serval, d’une grande efficacité, et de l’opération Sentinelle, un truc bien sensibilisant pour la compréhension de l’islamisme. Bref, nonobstant ses actions en opex, on ne voit pas comment il ne pourrait pas aller dans le sens du vent gouvernemental, surtout concernant les termes des tribunes militaires, à savoir le délitement de la France. Et il ne se gêne pas non plus pour donner son avis, alors le devoir de réserve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.